MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

Du droit des peuples à disposer d'eux mêmes

 

Grave et éternel concept, lourd de signification, d’exigences, et aux conséquences incalculables, pour toutes les nations de la planète.

Un concept qu’il est bon de se remémorer compte tenu des crises gérées par-ci, par-là sur tous nos continents, tendant à remettre gravement en cause la souveraineté de certains peuples.

Tenez...

Des pays du Pacifique nous remonte un SOS désespéré...

Le peuple tahitien est humilié. ..

Les Australiens et autres Néo-Zélandais, redoutent à juste titre une détérioration irrémédiable à terme, de leur environnement.

Leur tort ...

Pour Tahiti, d’être placé sous tutelle.

Pour l’Australie et la Nouvelle Zélande entre autres, de ne pas disposer de l’arsenal nucléaire ou tout au moins de solides armées conventionnelles.

Mais au fait qui est responsable à titre directe du malheur de ces peuples.

Les Etats-Unis d’Amérique...

L’ex Union Soviétique...

La Chine...

La Grande-Bretagne. ..

- tous détenteurs de la bombe atomique.

Et bien… non… vous n’êtes pas dans le vrai.

Il s’agit tout simplement de la France, ô ironie, pays dit-on… des droits de l’homme… et aussi… grande donneuse universelle de leçons de tous ordres. ..

Qui… à l’occasion d’un changement d’homme à la tête de son pouvoir exécutif… a trouvé utile, voire même opportun, de troubler la quiétude de notre planète, en se livrant à une démonstration de force nucléaire…

... Mais dans le Pacifique, donc loin, en ce qui la concerne directement, du théâtre des opérations. En vertu de quoi ... A quel titre ... Mais surtout au mépris du droit des peuples des régions concernées de disposer librement de leur Oxygène, d’aucun diront de leur souveraineté.

De la souveraineté, parlons-en justement. La France, précisément est très attachée à cet attribut là. L’histoire récente nous le prouve.

 En 1870, ô désespoir, elle perdit l’Alsace et la Lorraine au profit de l’Allemagne prussienne, mais s’empressa de récupérer ces deux provinces à la faveur de l’Armistice et du traité de Versailles de 1919, en sus des dommages de guerre exigés de l’Allemagne, vaincu bien évidemment.

En 1945, avec la coopération des Alliés et la contribution essentielle des troupes coloniales, la France récupère sa liberté, que je dis, sa souveraineté devant l'Allemagne nazi du 3Ème Reich

Il n'est jamais agréable de subir sur son territoire, l'occupation d'une armée étrangère

Il aura fallu des guerres sanglantes et une diplomatie démagogique, pour laisser filer l’Indochine, le Maghrebet l’Afrique.

En 1961, la France sort du commandement intégré de l’OTAN, en vertu de son indépendance et se lance dans l’aventure de la dissuasion nucléaire.

1967, ce pays se prononce sans réserve pour la cessession du Québec mais ses gardes mobiles répriment sans pitié, et dans le sang, une grève des ouvriers du bâtiment àPointe à Pître.

Drôle d’histoire, et de grand écart pour une nation donneuse de leçons, vous ne trouvez pas ...

Au fait que reste-t-il de l’empire colonial, l’immense empire, entre autres, Tahiti pour la poubelle nucléaire, La Guyane pour le lancement d’Ariane, et la pollution atmosphérique, La Martinique pour recevoir les débris d’Ariane, quel destin ...

Quant à moi, envers et contre tous, je continuerai à penser et à proclamer haut et fort. ..

que -les peuples doivent disposer d’eux-mêmes-

Un droit éternel et imprescriptible…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires