MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Du droit des peuples à disposer d'eux mêmes

 

Grave et éternel concept, lourd de signification, d’exigences, et aux conséquences incalculables, pour toutes les nations de la planète.

Un concept qu’il est bon de se remémorer compte tenu des crises gérées par-ci, par-là sur tous nos continents, tendant à remettre gravement en cause la souveraineté de certains peuples.

Tenez...

Des pays du Pacifique nous remonte un SOS désespéré...

Le peuple tahitien est humilié. ..

Les Australiens et autres Néo-Zélandais, redoutent à juste titre une détérioration irrémédiable à terme, de leur environnement.

Leur tort ...

Pour Tahiti, d’être placé sous tutelle.

Pour l’Australie et la Nouvelle Zélande entre autres, de ne pas disposer de l’arsenal nucléaire ou tout au moins de solides armées conventionnelles.

Mais au fait qui est responsable à titre directe du malheur de ces peuples.

Les Etats-Unis d’Amérique...

L’ex Union Soviétique...

La Chine...

La Grande-Bretagne. ..

- tous détenteurs de la bombe atomique.

Et bien… non… vous n’êtes pas dans le vrai.

Il s’agit tout simplement de la France, ô ironie, pays dit-on… des droits de l’homme… et aussi… grande donneuse universelle de leçons de tous ordres. ..

Qui… à l’occasion d’un changement d’homme à la tête de son pouvoir exécutif… a trouvé utile, voire même opportun, de troubler la quiétude de notre planète, en se livrant à une démonstration de force nucléaire…

... Mais dans le Pacifique, donc loin, en ce qui la concerne directement, du théâtre des opérations. En vertu de quoi ... A quel titre ... Mais surtout au mépris du droit des peuples des régions concernées de disposer librement de leur Oxygène, d’aucun diront de leur souveraineté.

De la souveraineté, parlons-en justement. La France, précisément est très attachée à cet attribut là. L’histoire récente nous le prouve.

 En 1870, ô désespoir, elle perdit l’Alsace et la Lorraine au profit de l’Allemagne prussienne, mais s’empressa de récupérer ces deux provinces à la faveur de l’Armistice et du traité de Versailles de 1919, en sus des dommages de guerre exigés de l’Allemagne, vaincu bien évidemment.

En 1945, avec la coopération des Alliés et la contribution essentielle des troupes coloniales, la France récupère sa liberté, que je dis, sa souveraineté devant l'Allemagne nazi du 3Ème Reich

Il n'est jamais agréable de subir sur son territoire, l'occupation d'une armée étrangère

Il aura fallu des guerres sanglantes et une diplomatie démagogique, pour laisser filer l’Indochine, le Maghrebet l’Afrique.

En 1961, la France sort du commandement intégré de l’OTAN, en vertu de son indépendance et se lance dans l’aventure de la dissuasion nucléaire.

1967, ce pays se prononce sans réserve pour la cessession du Québec mais ses gardes mobiles répriment sans pitié, et dans le sang, une grève des ouvriers du bâtiment àPointe à Pître.

Drôle d’histoire, et de grand écart pour une nation donneuse de leçons, vous ne trouvez pas ...

Au fait que reste-t-il de l’empire colonial, l’immense empire, entre autres, Tahiti pour la poubelle nucléaire, La Guyane pour le lancement d’Ariane, et la pollution atmosphérique, La Martinique pour recevoir les débris d’Ariane, quel destin ...

Quant à moi, envers et contre tous, je continuerai à penser et à proclamer haut et fort. ..

que -les peuples doivent disposer d’eux-mêmes-

Un droit éternel et imprescriptible…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires