MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La bombe atomique

 

Depuis Adam et Eves Caên et Abel, donc la nuit des temps ,les hommes n’ont pas cessé de se battre en perfectionnant leur instrument de combat, pour débouher... 

...depuis le 20è sièle sur ce redoutable outil de destruction massive qu’est la  bombe atomique...

 

 

..., q’Albert Einstein et Robert Oppenheimer, deux éminents physiciens, se retounent dans leur tombe en constatant l’énorme  chienlit mondiale qu’a povoqué  « l’appropriation monopolistique » de cette haute technologie

 

En effet, comme suite aux bombardements  des villes du Japon en Aout 1945 par les forces américaines, ce qui stratégiquement n’était pas nécessaire, tenant compte à cette période de l’état de faiblesse des armées nippones. qui sans doute étaient en voie de capituler...*

 

.., nous avons assisté à un déferlement de propos indigestes, de mensonges et de gigantesques manipulations des opinions publiques …

 

… qui aura la plus « grande gueule » entre Américains, Français  à un degré moindre, Britaniques, pour intimider des ennemis potentiels supposés…Russes  Chinois et autres  partenaires de faiblesse

 

Bizarre, mais c’est ainsi quele Conseil de Sécuité de l’ONU  est composé notamment de 5 membres titulaires atomistes, avec droit de véto …

 

...les USA,  la République Populaire de Chine,  la France, la Fédération de Russie et la Grande Bretagne...

 

... que dans ce bassin de requins, d’autres Nations tombent dans l’eau, pour ne pas se laisser dévorer diplomatiquement...

 

...c’est le cas de l’Inde, du Pakistan, de la Corée du Nord, placés sous la surveillance subjectve de l’AIEAl’Agence internationale de l’Energie Atomiqueentièrement dévouée à la cause hégémonique de la mouvance occidentale...

 

...A ne pas oublier surtout l’Iran et l’Etat Hébreu, par  qui passent toutes les crises internationales  actuelles…

 

…avec une mention spéciale pour Israêl, bien  pourvu en ogives nucléaires non comptablisés officiellement, pratiquant une politique colonialiste et impéraialiste impitoyable au Proche -Orient en partiulier contre le peuple palestinien…

 

…mais qui joue à la grande victime du siècle, avec la  complicité de la France (auteur historique de la dissuasion nucléaire) et les Etats Unis pour empêcher l’Iran de disposer de l’arme atomique…

 

…une stratégie, un jeu dangéreux, stupide et mesquin, car en cas de conflit généralisé aucune Nation n’aura recours à l’arme atomique...

 

...qui est donc une dépense inutile, dont les sommes disponibles auraient servi à d'autres priorités du quotidien...

 

...mais quelle horreur, vous n'y pensez pas mon bon Monsieur, car dans un régime de monarchie républicaine, le monarque virtuel a besoin de cet instrument de prestige...

 

...pour justifier de sa verticalité vis à vis de son peuple...

 

... soit, mais Américains et Européens ne feront pas le poids face à la puissance de la machine de guerre russe et  chinoise…

 

...Alors que les Occidentaux cessent de manipuler leurs opinions respectives, avant que ne rentre tôt ou tard dans ce bal des maudits...

 

...un mastodonde non désiré mais redoutable de notre Monde

 

…et gare à l’armaggédone

Un  coup de tonnerre

 

Tant qu’il y a des hommes il y aura toujours une lutte finale sur un lieu quelconque de notre Planète.

La lutte finale, un extrait de l’International…cet hymne qui m’a toujours fait trembler à son écoute, entonné à plein poumon par les bolcheviques de 1917, dans une Russie tsariste moribonde, dont les acquis révolutionnaires auront volé en éclat quelques années plus tard, à cause de petits politiciens, qui n’auront pas sû ou pas voulu donner au communisme de Karl Max, un visage humain, ultime espoir des peuples opprimés.

Mais alors, les partisans du Sénateur démocrate de l’Illinois, reprendront-ils à leur compte ces couplets célèbres, pas sûr au pays de l’oncle SAM, en terre capitaliste…

Et pourtant si je m’en réfère aux critiques nauséabondes qui lui tombent sur le dos, via la toile, en lieu et place de ce côté de l’Atlantique, l’homme en aurait bien besoin, pour s’imposer définitivement dans les actuelles primaires américaines, triompher à la Convention démocrate de Denver( Colorado) à la fin Août prochain, sortir vainqueur du grand rendez vous de ce Mardi 4 Novembre 2008,(élections américaines) et prêter sermon sur la bible en ce matin glacial du 20 Janvier 2009, un rituel permanent depuis Georges Washington premier président Yankee de cette grande nation, avant de prendre enfin, possession de ce bureau ovale de la Maison Blanche…

Un véritable coup de tonnerre mes amis, sur les certitudes de cette planète, avec ses classifications aléatoires, ses parias de classe et de race…Et si je devrais vivre tout ça…le pied quoi…

Et voilà qu’avant cette tempête annoncée, tombent dans ma boîte des messages laissant présager qu’une victoire politique de Barak Obama aurait des répercussions bénéfiques sur la vie dans ce pays, des ressortissants de la diaspora afro caribéenne…

Une analyse que je ne partage malheureusement pas ni de prêt ni de loin… et pour cause.

Dans le passé, j’ai approché et échangé avec des marines afro, basés en Allemagne Fédérale au titre de l’OTAN, ces hommes étaient bien dans leur tête, conquérants, fiers d’être américains, une nation qu’avec d’autres ils ont bâtie, revendiquant à juste titre un partage équitable des acquis dans tous les domaines…

Ils n’ignoraient pas la période esclavagiste, la guerre de sécession (1860-1864) sur fond essentiellement de haine pour les fédérés, l’action dévastatrice du KKK, peu importe avec le temps ils sortiraient vainqueurs… c’est une évidence, les faits sont là ( lire sur AFCAM, dans chronique, de l’autorité de la choses jugée…

Par comparaison avec nos pères africains et caribéens qui par le fait de l’Esclavage et le colonialisme les ont conduit à travailler pour les autres et par les autres, laissant leurs descendants dans un état d’esprit permanent d’humiliation et de dépendance…

Il n’y a donc pas photo comme on dit avec nos frères américains d’origine africaine.

Une connaissance me disait il n’y a pas longtemps, je cite…

…C’est quand même extraordinaire, vous évoquez avec naturel, passion et un certain talent, vos racines africaines, alors que pardonnez moi, vous n’avez le physique de l’emploi comme on dit vulgairement, vous avez compris l’allusion, alors que beaucoup de vos compatriotes sont gênés voir même vexés quand on fait allusion à cette descendance là…

Et moi de répondre sans entrer dans les détails…

… Nous avons toutes et tous la même Histoire, reçu une éducation identique en tous points, pour le reste le destin s’en charge…

Pour nous, la lutte finale n’est malheureusement pas pour demain…

Léonce Lebrun 

Informations supplémentaires