MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

La version Internet... 

 

 

Il était à prévoir que l’annonce de mon retrait futur sur le web allait émouvoir des internautes qui regrettent déjà de ne plus recevoir dans leurs boîtes, de messages personnalisés, ne jouant ni pour, ni contre, leur apportant ce souffle de liberté et de réflexion qu’ils ne trouvent pas dans les autres médias, touchant des problématiques qui me sont dignes d’intérêt, avec la perspective d’un grand vide…

 

Effectivement, après bientôt quinze années de présence d’une utilisation rationnelle quasi monopolistique sur différents thématiques politiques, de cette fantastique logistique qu’est Internet, soit l’équivalent de trois mandats parlementaires successifs, un peu trop à mon goût, suivant ma conception de la vie publique, on éprouve le besoin de prendre du recul…

 

Se rappelant la boutade rapportée de Georges Clémenceau, au bon souvenir de certains politiciens de tout bord, que nous avons toutes et tous rendez-vous tôt ou tard, au Boulevard des allongés lieu dit Carré du silence alors un peu d’humilité ne fait de mal à personne….

 

Qu’ils se rassurent AFCAM ne sera pas fermé avec son abondante documentation, ses centaines de textes de doctrines qui font le bonheur de certains IEP (Instituts d’Etudes Politiques) servant de base pour les travaux dirigés (TD) des étudiants versés dans cette discipline universitaire…

 

Et puis après 2015, en cas d’évènement exceptionnel, je n’hésiterais pas à mettre en ligne un éditorial à sa dimension et de circonstance…

 

Précisément mon concept « 7 9 Janvier » a fait couler beaucoup d’encre, allant totalement à l’encontre de l’envolée manipulatrice des médias du «11 Janvier » que les internautes qualifient de vaste fumisterie…

 

Qu’ils n’accordent aucun crédit à ce chiffre de quatre millions de marcheurs, publié par le Pouvoir politique, par le biais suspect des préfectures du Territoire…

 

La suspicion des uns et autres se résume à des déductions simples et précises…

 

…On nous a présenté trois personnes qualifiées de dangereux terroristes mais des charges de TNT et de détonateurs circulent à bon prix dans tous les coins de Paris, dont l’utilisation provoquerait beaucoup plus de dégâts humains et matériels, si elles étaient animées d’un esprit de vengeance et de destruction…

 

Alors pourquoi avoir eu recours à une fusillade ciblée par des assaillants rattrapés 48 heures après les faits, tous abattus l'action de la Justice est éteinte, donc plus de témoins, pas d’autopsie, ni la nature des projectiles ayant atteint les quatre franco-israéliens, dont les dépouilles mortelles ont été expédiées en catastrophe vers Tel Avive (Israël)…etc etc,

...Dans cette conjoncture, la recherche de complices éventuels pour donner du corps à ces nouveaux concepts...France debout...peuple en marche...unité nationale, relève de la méthode Coué, de politiciens qui nous vendraient un billet gratuit en direction de la Planète Mars...

 

Donc nous avons rendez-vous avec les archives dans 30 ou 40 ans, pour connaître la Vérité…

 

Et pour information  ,la version internet du message…l’année des projets complétée à l’attention des communautés africaines et diasporas en Europe, que vous retrouvez sur le site dans Croisade...menu Divers...clikez  sur le lien ci dessous ou procédez à un copier coller vers le navigateur

http://www.afcam.org/index.php/fr/croissade/divers/l-annee-des-projets

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires