Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seu lpays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nos sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mai un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlant raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Guinée équatoriale

 

 

Géographie

 
La Guinée équatoriale recouvre à la fois une partie continentale, le Mbini ancien Rio Muni, territoire compris entre le Gabon et le Cameroun prolongé par plusieurs petites îles Corisco, petite et grande Elobey, et une partie insulaire, qui se compose principalement des îles Bioko et Annobon.
La superficie totale est de 28051 km². Sa capitale est Malabo 

Le climat est de type équatorial, les températures sont élevées toute l’année et les précipitations très importantes.

La Guinée Equatoriale est l'un des plus petits États d'Afrique. Les frontières équato-guinéennes sont directement issues de la colonisation, comme c'est le cas de la majorité des États africains.

 

Le trait majeur de la construction territoriale de cette ancienne colonie espagnole est la réunion en un seul État de deux entités géographiques, l'une insulaire l'autre continentale très éloignées l'une de l'autre géographiquement parlant et différentes tant en ce qui concerne leur relief que leur écosystème ou leur peuplement.

 

Espaces insulaires , Les îles de Bioko et Annobón font partie d'un archipel situé au nord-ouest du pays, dans le golfe du Biafra.

 

Ce groupe d'îles appartient à la ligne du Cameroun, phénomène tectonique qui prend son origine sur le continent africain, passant par le Mont Cameroun avant de s'étendre en mer soit un total de 1 600 km.

 

Les deux principales îles équato-guinéennes sont par ailleurs séparées par Sao Tomé-et-Principe et distantes l'une de l'autre de 650 km.

 

Bioko , L’île de Bioko, appelée Fernando Po jusque dans les années 1970, est la plus grande île du Golfe de Guinée ,2 017 km2.

 

Elle est composée de deux grandes formations volcaniques séparées par une vallée. La côte, longue de 195 kilomètres, est abrupte et découpée au sud, plus basse et plus accessible au nord, avec des ports bien abrités à Malabo et Luba.

 

Annobon , L’île d’Annobon doit son nom à la date de sa découverte, le jour de l’an 1472. C’est une petite île volcanique de 18 km2.

 

La côte est abrupte excepté au nord. Le cône volcanique principal abrite un petit lac. La plupart de ses 1'900 habitants vivent de la pêche au thon et à la baleine

Population

90 % des Équato-guinéens appartiennent à la dynastie des Fangs, 8 % sont des Bubis. La religion catholique domine 75 % de la population. Le taux de croissance est de 2,6 % par an, et l’indice de fécondité de 5,6 enfants par femme. 47 % des Équato-guinéens vivent dans les villes.

La Guinée équatoriale est principalement peuplée de Bantous , Fangs ,80 %, surtout dans le Mbini , l'ancien Rio Muni devenue la Région continentale , Bubis ,10 %, dans l'île de BiokoEn 1995 on y comptait également 3 000 Bengas qui vivent sur le littoral et sur l'île de Corisco.

 

Dans cette ancienne colonie espagnole , la Guinée espagnole , indépendante depuis 1968, l'espagnol est la langue officielle.

 

Quoique peu parlé, le français a été promu au rang de seconde langue officielle en 1998, au moment où le pays a rejoint la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale ,CEMAC, adoptant le franc CFA comme monnaie nationale.

 

Ce statut permet au pays de bénéficier de son rattachement à la Francophonie. Des langues créoles à base lexicale portugaise, telles que le fá d’Ambô sur l'île d'Annobón, sont également pratiquées.

 

C'est pourquoi la Guinée équatoriale a depuis 2007 le statut d' observateur associé  de la Communauté des pays de langue portugaise.

 

Les chrétiens, surtout les catholiques, sont largement majoritaires ,90 %, dans le pays.

Histoire

À la fin du XVe siècle, les Portugais découvrent les îles de Bioko et d’Annobon. Leur installation reste limitée à quelques négriers qui pratiquent le commerce des esclaves.

Les deux îles et la partie continentale, Rio Muni Mbini, passent dans le giron de l’Espagne en 1778. Mais l’implantation espagnole se fait difficilement.

En 1959, le pays devient une province de l’Espagne Guinée espagnole. Elle obtient son indépendance en 1968. Macias Nguema, le premier président de la République de Guinée équatoriale, exerce un pouvoir dictatorial.

Il fait régner la terreur, chasse les Espagnols, massacre les populations.

En 1979, il est renversé par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo qui dirige une dictature militaire et un régime de parti unique. Rapidement, le nouveau chef d’État renoue avec l’Espagne.

Le régime de la Guinée équatoriale est de type présidentiel, le multipartisme a été instauré en 1992.

La Guinée équatoriale est une république de type présidentiel. Le président actuel est Teodoro Obiang Nguema, neveu de Francisco Macías Nguema, le précédent potentat. Le pouvoir législatif est exercé par l'Assemblée nationale.

 

Le fonctionnement des institutions est très familial, puisque tous les postes à responsabilité sont détenus par des membres de la famille du président, issu de Mongomo .

Ce pays est souvent qualifié de démocrature ,dictature sous des oripeaux démocratiques, puisqu'il existe une opposition légale contrôlée par la présidence et que l'opposition réelle est réfugiée en Espagne.

 

Son chef, Severino Moto Nsa, a déjà été condamné à plus de 100 ans de prison par contumace, accusé par le président d'avoir participé à la tentative de coup d’État lancée en 1997 contre lui.

 

Arrivé au pouvoir le 3 août 1979 à la suite d'un coup d'État, Teodoro Obiang Nguema est régulièrement reconduit par lui-même à la tête du pouvoir .

Haïti 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy