MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Deux ans déja.

 

Bien évidemment, je n’ai pas l’intention de prendre le train de la déception, de me rallier à tous ces candidats, qui même de nos rangs, rêvent de miracle, en ignorant radicalement les institutions américaines, leur mode de fonctionnement, l’une des plus équilibrées sur cette planète…

Il y aura tout juste deux ans, ce Mercredi 5  Novembre 2008 au petit matin, je déambulais dans les rues de la ville en hurlant à qui veut m’entendre, l’hymne de l’Oncle SAM ,entrecoupé de l’International…

L’international ce chant qui me donne des frissons à son écoute…

L’international un chant qui n’appartient à aucune nation, aucune  race, aucun parti politique…

Un chant qui est redouté par toute la Bourgeoisie, et les classes dirigeantes de tous pays, ce qui lui donne sa force et son caractère éternel, malgré la baisse de régime de Karl Max, dont à ce propos, j’invite le Capitalisme à de la modestie, vis-à-vis de son triomphe aléatoire.

Tout à coup je suis arraisonné par une patrouille, appelée sans doute par un noctambule, mécontent des échos venant de l’autre côté de L’Atlantique.

L’Officier, commandant cette patrouille, a tout de suite compris que je fais partie de ces millions de Nègres, dans le Monde ,qui n’ont pas assez de voix pour célébrer la victoire de l’ex- Sénateur de l’Illinois, et m’invite à prendre place dans la voiture banalisée, au grand étonnement de ses collaborateurs…

Alors là les amis, mon how man show a été sublime, me faisant parcourir l’Histoire du Monde Nègre sur plusieurs siècles, avant d’arriver à ce matin du 5 Novembre.

 A cette heure avancée de la nuit, un des brigadiers donna des signes d’inquiétude…

«  Chef, dit-il, comment on va expliquer ce long silence au commissariat central, qu’est ce que je vais raconter à mon épouse et mes amis, ils vont me prendre pour un fou furieux qui veut se donner de l’importance, je n’ai jamais vécu une aventure pareille  dans le boulot… »

« J’assume, répondit avec autorité ce jeune lieutenant de police qui me dit…C’est extraordinaire, avec vous j’ai appris plus de choses que durant toute ma scolarité…

…Tout compte fait  je suis très satisfait de cette « mission imprévue », parce que n’importe quel individu aurait pu vous inquiéter physiquement et mortellement, par une nuit pareille ».. .

Dans cette aventure il n’a jamais été question de contrôler mon identité, on se promit de se rencontrer en d’autres circonstances après m’avoir déposé à mon domicile.

Mais revenons à l’actualité, car après les flonflons du 20 Janvier 2009, je savais que Obama rentrerait dans une zone de forte turbulence, je fus même contrarié par cette subite et hypocrite obamania.

Car il ne faut pas perdre de vue que le Chef de l’Exécutif américain est un Nègre, et à ce titre on lui demandera d’être excellent…

N’est ce pas,  que les Nègres ne travaillent pas, ils n’ont du reste jamais travaillé, alors on va leur rajouter une petite louche de traite négrière et d’esclavage, comme ça ils sauront qui sont les maîtres du Monde… amis afro caribéens vous avez parfaitement compris cette parenthèse qui colle avec l’actualité...

Mais que n’a pas fait Obama…

- massacrer toute la population afghane

-raser l’Iran et la Corée du Nord en contaminant toute cette partie de L’Asie

-exécuter tous les détenus de Guantanamo 

 

Et surtout il ne marche pas sur l’eau... il n’a pas réédité le miracle de la distribution des poissons et du pain rapporté par le Nouveau Testament..

En somme on lui reproche de ne pas être le sauveur attendu comme il y a plus de deux mille ans en Palestine…

Alors on va s’expliquer/

 Barack Obama est l’un des meilleurs présidents que les Etats-Unis aient connu depuis Roosevelt en deux ans de mandats.

Il a en un temps record, imposé une couverture d’assurance maladie obligatoire, que les citoyens de ce pays en  bénéficient depuis un décret-loi du 4 Octobre 1945, alors que tous ses prédécesseurs dans ce domaine, avaient échoué et renoncé.

L’homme a imposé une régulation au marché financier et boursier à Walltrett.

Mais il débuté son mandat avec deux conflits armés, une crise économique presque aussi dévastatrice que celle de 1929.

Enfin outre que les Etats-Unis est un pays capitaliste, c’est une vraie démocratie avec un Congrès très sourcilleux de ses prérogatives.

Concrètement Obama ne pouvait pas réaliser de miracle économique dans un pays ou ne se pratique pas la dictature de clan.

 

Pour la petite histoire, il est utile de rappeler que JF Kennedy est tombé à Dallas en ce jour du 22 Novembre 1963 sous les balles de plusieurs tireurs, probablement en partie à cause des lobbies militaro-industriels qui lui reprochaient de vouloir mettre fin au conflit vietnamien, une hypothèse qui peut renforcer le camp des partisans du complot meurtrier…

Son successeur Lindon Johnson  a poursuivi cette politique guerrière qui n’a pris fin qu’en Avril 1975 avec la débâcle américaine, pendant le mandat de Richard Nixon, qui a dû lui ,démissionner pour éviter la procédure humiliante du leepichman, suite au désastre du Watergate.

Obama ne se trouve pas dans ces cas de figure, alors on comprend difficilement  que les médias de ce côté de l’Atlantique prédisent que le scrutin de mi-mandat du 2 Novembre 2010 sera considéré comme un référendum pour ou contre ce Président.

Bien mesquine une telle prévision, en vérité, on lui reproche d'être un Nègre, Président de la plus puissante nation de la planète, une situation qui est inimaginable -au pays des droits de l'Homme-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires