MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Une  Conférence sur CUBA

Avant même que la dépouille mortelle de Cédric DAN ait parcouru cette dernière portion de route terrestre qui conduit vers l’Eternité, du moins si on en croit, il m’a paru opportun de rebondir après un temps réflexion sur le destin de l’Etre humain…

Car nous n’avons qu’une vie, une vie qui ne tient qu’à un fil, et donc il faut battre le fer pendant qu’il est chaud, car une fois parti il est trop tard, c’est cela que j’ai compris, et dont je m’y attelle avec la rigueur et la liberté d’expression qu’on me connaît…

Cédric, l’Afrain, qui c’était investi totalement dans le processus du 10 Mai, alors que je verse dans la mouvance du 23 Mai 1998, me disait souvent…

« « Tu as raison Léonce, nous africains, ignorons totalement notre Histoire et je saisis ce temps fort, pour dire notre vérité » » et moi de lui répondre…

« « C’est le cas de toutes les minorités ethniques ayant subi les courroux du passé, dont il ne faut pas perdre de vue que c’est le Colonisateur le vainqueur qui rédige L’Histoire à son avantage, à nous de briser cette mécanique trop bien huilée pour les comportements naïfs et faibles intellectuellement… » »

En fait à bien observer, nous subissons les afrocaraïbéens et autres assimilés, d’une façon subreptice, une nouvelle forme d’Esclavage spirituelle et intellectuelle qui se résume à cette simple législation…

    Article 1…Le Maître a toujours raison…

    Article 2… Si ce n’est pas le cas, c’est l’article 1 qui est appliqué…

C’est cette législation que je combattrai jusqu’à la fin de ma vie terrestre, cette prétendue supériorité raciale que je piétinerai toujours…

Il est clair que je suis du genre optima-pessimiste, pas de comportement triomphal outrancier face à un succès qui est éphémère, ni pessimisme exagéré vis-à-vis d’un échec qui est relatif… ainsi va la vie

Car j’accorde du crédit à la pensée de Georges Clémenceau, à savoir que les cimetières sont remplis de gens indispensables, sauf certains politiciens qui se croient éternels…ces crétins…

Dans ce bouillonnement d’idée, je tiens demain 23/04 une conférence sur CUBA en pleine évolution, grâce à l’action de l’actuel locataire de la Maison Blanche que vous savez …

Et ça tombe bien c’est le 55è anniversaire de la déroute de la Baie des Cochons, Avril 1961 et les   « amerlochs » n’étaient pas au bout de leur supplice guerrière avec cette nouvelle raclée infligée par les troupes du Viet Kong (Vietnam   ex-Indochine) en Août 1975

Il est évident que les Occidentaux ont totalement échoué dans leur politique colonialiste et impérialiste en terre asiatique

Et donc ils ont inventé la stratégie des frappes aériennes, « voir sans être vu, tuer sans être tué » avec les inévitables dégâts collatéraux, dont les victimes  sont toujours les mêmes, suivi ce cette réplique bien rôdée…DESOLE ..

Une stratégie reprise avec délectation par certains marchepieds de l’OTAN, et dans un tel contexte vous me parlez de Vivre ensemble…non merci sans façon

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires