MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La Paix

 

Quand du haut de la tribune des Nations Unies, à l’occasion de son assemblée générale un membre  parle de Paix ,je ne crois pas que l’assistance y accorde un quelconque intérêt. 

 

Car il est difficile de parler de Paix, étant fabriquant d’armes de guerre, le pays en cause à tout intérêt que se multiplient les conflits ici et là, qui lui procurent un marché susceptible  de garantir au moins, les rémunérations des salariés de ses manufactures.

 

Mais comment peut-on parler de Paix quand disposant de l’arme nucléaire, on refuse tout compromis de désarmement, en faisant en même temps un forcing inconsidéré pour empêcher les autres Etats de la Planète de disposer de l’arme atomique.

 

Car les Occidentaux nous ont depuis habitués aux mensonges et à la  manipulation des masses 

 

Précisément comment faire une comparaison aussi  grotesque de la situation sécuritaire du Monde entre les années 1930 et le 21ème  siècle.

 

On relève tout d’abord que de nos jours il n’y aucun signe tangible qui suppose que nous sommes au bord  d’un conflit généralisé.

 

Certes nous avons après ce climat d’excès de confiance  avec la chute du mur de Berlin et l’effrontément de l’Union Soviétique ans les années 1990…

 

…retrouvé cette ambiance militaire de guerre froide avec notamment , ces camps qui procèdent à des manœuvres d’intimidation plus ou moins convaincantes, en particulier celles de l’OTAN , Novembre dernier en NORVEGE.

 

Alors peut-on comprendre que la situation interne de quelques pays désignés péjorativement sous le vocable de populistes...

...serait de nature à remettre en cause, ce climat de paix, que personne ne croit en réalité, car le conflit de l'ex-Yougoslavie est loin…

 

…et la construction de l’Union Européenne a eu pour fondement d’éviter que Français et Allemands ne s’égorgent  comme en 1870  1914 et 1940.

 

Par contre dans les années 1930, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Allemagne du 3ème Reich, ruinée économiquement du fait du  contenu dangereux et exagéré du Traité de Versailles ( 1919)...

 

...cherchât  à régler cet affront par la force des armes …

 

nous connaissons la suite.

 

En résumé, ces propos alarmalistes étaient destinés à des fins de politique intérieure que j'ai qualifié de petit et médiocre.

 

Après les festivité et autres réjouissances consécutives à l’Armistice de Mai  1945 que n’a- t-on  pas entendu à qui veut l’entendre…

 

….plus jamais ça…

 

Mais   dès la  fin de cette guerre les Occidentaux repartaient au combat avec des visées de domination colonialiste et impérialiste (Indochine, Algérie)...

 

...de causes imaginaires( possession d’armes de destruction massive  jamais démontrée ( Irack )...

 

...de terrorisme non fondé ( Mali le Sahel)...

 

...  ou semant  dans certains pays,  misères destructions et calamités pour des motifs infondés ( Libye,  Syrie).

 

 

…bref, on peut considérer à juste titre ,que ces Occidentaux sont partisans d’une paix qui ne se partage pas

 

 …q'avec une OTAN qui est devenue une menace pour la Planète, obligeant Russes et Chinois à changer de stratégie, ne baissant plus leur garde.

 

… alors de grâce, ne tenez plus de discours sur la Paix, qui sonne faux…

Une  Conférence sur CUBA

Avant même que la dépouille mortelle de Cédric DAN ait parcouru cette dernière portion de route terrestre qui conduit vers l’Eternité, du moins si on en croit, il m’a paru opportun de rebondir après un temps réflexion sur le destin de l’Etre humain…

Car nous n’avons qu’une vie, une vie qui ne tient qu’à un fil, et donc il faut battre le fer pendant qu’il est chaud, car une fois parti il est trop tard, c’est cela que j’ai compris, et dont je m’y attelle avec la rigueur et la liberté d’expression qu’on me connaît…

Cédric, l’Afrain, qui c’était investi totalement dans le processus du 10 Mai, alors que je verse dans la mouvance du 23 Mai 1998, me disait souvent…

« « Tu as raison Léonce, nous africains, ignorons totalement notre Histoire et je saisis ce temps fort, pour dire notre vérité » » et moi de lui répondre…

« « C’est le cas de toutes les minorités ethniques ayant subi les courroux du passé, dont il ne faut pas perdre de vue que c’est le Colonisateur le vainqueur qui rédige L’Histoire à son avantage, à nous de briser cette mécanique trop bien huilée pour les comportements naïfs et faibles intellectuellement… » »

En fait à bien observer, nous subissons les afrocaraïbéens et autres assimilés, d’une façon subreptice, une nouvelle forme d’Esclavage spirituelle et intellectuelle qui se résume à cette simple législation…

    Article 1…Le Maître a toujours raison…

    Article 2… Si ce n’est pas le cas, c’est l’article 1 qui est appliqué…

C’est cette législation que je combattrai jusqu’à la fin de ma vie terrestre, cette prétendue supériorité raciale que je piétinerai toujours…

Il est clair que je suis du genre optima-pessimiste, pas de comportement triomphal outrancier face à un succès qui est éphémère, ni pessimisme exagéré vis-à-vis d’un échec qui est relatif… ainsi va la vie

Car j’accorde du crédit à la pensée de Georges Clémenceau, à savoir que les cimetières sont remplis de gens indispensables, sauf certains politiciens qui se croient éternels…ces crétins…

Dans ce bouillonnement d’idée, je tiens demain 23/04 une conférence sur CUBA en pleine évolution, grâce à l’action de l’actuel locataire de la Maison Blanche que vous savez …

Et ça tombe bien c’est le 55è anniversaire de la déroute de la Baie des Cochons, Avril 1961 et les   « amerlochs » n’étaient pas au bout de leur supplice guerrière avec cette nouvelle raclée infligée par les troupes du Viet Kong (Vietnam   ex-Indochine) en Août 1975

Il est évident que les Occidentaux ont totalement échoué dans leur politique colonialiste et impérialiste en terre asiatique

Et donc ils ont inventé la stratégie des frappes aériennes, « voir sans être vu, tuer sans être tué » avec les inévitables dégâts collatéraux, dont les victimes  sont toujours les mêmes, suivi ce cette réplique bien rôdée…DESOLE ..

Une stratégie reprise avec délectation par certains marchepieds de l’OTAN, et dans un tel contexte vous me parlez de Vivre ensemble…non merci sans façon

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires