MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

Le retour dans la Caraïbe

 

Nous présentons toutes nos excuses aux fidèles auditeurs qui n'ont pas retrouvé leurs rubriques habituels sur AFCAM en raison d’une absence de connexion survenue à la suite d’un changement d’hébergeur de site, souhaitant que cette interruption touche à sa fin….

En attendant, je diffuse in extenso, sous le titre « Commentaires de retour dans la Caraïbe » mes observations adressées à mon excellent camarade, énarque, Directeur de Cabinet à l’époque, au Ministère de l’Outre Mer à la suite d’un séjour dans la Caraïbe en 1981…

Ces observations sont toujours d’actualité, et vous relèverez au passage qu’une modification de gouvernance avancée ,touchant nos territoires, par la création d’une « assemblée unique » concrétisée législativement en 1982, retoquée par le Conseil Constitutionnel la même année, n'a vu le jour seulement à la Martinique et la Guyane que le 1è Janvier 2016, soit plus de 35 ans après mon humble avis….

...A votre réflexion, celle de nos diasporas, et surtout nos politiciens du terrain toutes catégories confondues, qui ne sont jamais sortis du cadeau empoisonné de la loi du 19 Mars 1946…

Eh oui, chers (es) auditeurs vous découvrez que pour moi, le combat politique depuis mon arrivée en Europe, dans les cycles scolaires et universitaires, au service militaire légal, dans les milieux professionnels, au service d'une même cause, n’est pas né avec Internet qui est un outil précieux, un concours extraordinaire de circonstance hors du commun, mis à la disposition d’un homme, profondément Républicain, amoureux de la LIBERTE, pour faire connaître sans « langue de bois » les problématiques spécifiques de sa Race, d’hier, aujourd’hui, que la postérité en tire les conséquences.

Au fait de vous à moi, vous me voyez hurler à qui veut l'entendre, en boucle...attentats, attentats, terrorisme,terrorisme, c'est petit, médiocre, peu courageux pour un Pouvoir, en se posant la question...

...Que deviendrait ce peuple, en cas d'une nouvelle et hypothétique invasion d'un IVè Reich, sachant que l'arme atomique ne serait d'aucune utilité...

Quant à moi, je n’ai jamais quitté la Martinique, ni de cœur ni d’âme, sachant que je n’y réside pas, ne pouvant pas mettre en œuvre la doctrine universelle de Frantz FANON en raison du big bang cérébral…relire sur AFCAM, un Rêve et Prémonition.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires