MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

L'importance du vocabulaire

 

Imaginez que je sois à la Martinique ou en Guadeloupe, et qu’à mon retour je dise à mes amis… Je rentre en Métropole…

Le verdict serait sans appel… c’est la fin, on ne reverra plus Léonce…

Car proclame le dicton populaire… dis moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es, mais ce n’est pas d’une vérité mathématique, par contre j’ajouterai cette réalité, qu’en fonction de ton vocabulaire, je serai exactement tenu informé de ton degré de conscientisation au regard des problématiques historiques afro caribéennes.

De fait des internautes qui ont un sens aigu de l’observation ont relevé à juste titre, que sous ma plume n apparaissaient jamais les mots tels que /

« Métropole, métropolitain, Antilles, antillais, DOM, DOM TOM, hexagone, ultramarin, noir, blanc (pour les personnes) gens de couleur (un comble)… »

Tout ce vocabulaire revêt une connotation colonialiste, assimilationniste, et donc humiliante au niveau de son utilisation par les membres de nos communautés..

Et pour finir, observons l’évolution de l’appellation nous concernant/

Nègre, négro, gens de couleur, et maintenant black…c’est une incohérence totale, car nos hôtes ne savent pas comment nous situer sur le simple plan racial.

Alors le mot Nègre qui sera l’objet de mon prochain message, revêt toute sa puissance en terme de conquête, car n’est pas un Nègre qui veut, ce titre doit se mériter quand bien même on serait originaire de l’Afrique, la Caraïbe ou né en Europe de couple mixte….

Et voici un extrait de…Le Nègre, réhabilitation, mit bientôt

/////////////////%%%%%////////////%%%%% % //////////////

Ce qui m’autorise à parler haut et fort en ce jour de réhabilitation.  

...Dis mon oncle, à la récréation, un élève m’a dit, je cite /

... Tes parents sont des nègres, des gens de couleur, c’est pourquoi on ne te fréquente pas... Qu’est-ce qu’un nègre...  fin de citation.  

Grave question… question essentielle en effet au titre de laquelle il ne faut point apporter une réponse du style… les enfants ne sont pas racistes… C’est faux, ils ne naissent pas racistes mais au contact de leurs parents adultes, ils le deviennent...  

Le gamin qui pose une telle question est déjà psychologiquement placé dans une position d’infériorité.  

Il convient donc de lui parler vrai pour l’avenir…

… Vois tu mon garçon tu n’es pas plus une personne de couleur, ni noir que tes copains sont blancs, car j’ai cherché en vain et je n’ai découvert la couleur des uns et des autres….

… Tu apprendras plus tard que ce sont des constructions qui ont été mises en place par nos colonisateurs pour accentuer leur politique de domination et d’humiliation raciale… puis je lui narrai l’affaire ci-après/.

   Léonce Lebrun

Informations supplémentaires