MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

Coup de théâtre en Caraïbe

 

Et voilà que nous arrive de la Martinique en Caraîbe une bouffée d'oxygène, un vent d'espoir.

En effet, profitant des ouvertures de la loi dite -d'orientation-les élus de ce pays ont décidé de franchir enfin le rubicon

Au cours de leurs débats houleux,ils ont fait état de l'existence /

- d'un peuple martiniquais
- d'une nation martiniquaise
deux réalités qui pour moi, sont incontournables.

Mais ne nous faisons pas trop d'illusion, la route sera longue, le combat difficile, car cette République, éprouve bien du mal, à se séparer de ses colonies, qu'elles soient grandes ou petites, transformées pour la circonstance, enterritoires ou départements dits -outre-mer-

...Quoiqu'il en soit, les dés sont jetés.

Pour un commentaire plus large, lire sur ce site dans la rubrique, - chroniques archivées - un rêve et prémonition

Léonce Lebrun

Vous avez dit intégration

Informations supplémentaires