MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun  

Au pays du "vivre ensemble", et d’absence de race, on supporte difficilement la présence ou la supériorité d’un Nègre en pôle position.  C'est ainsi que  Barack Obamafut l’objet de tous les quolibets des médias français durant sa présidence aux USA  de 2008 à  2017, et voilà q'à l'occasion du Grand Prix de formule 1 (sport automobile) du Mexique, le dimanche 29/10)

Lewis Hamilton, Britannique, ayant été déclaré champion du Monde pour la 4è fois de sa carrière,  ce fut un  déchaînement de haine sur les forums de la presse sportive de ce côté de l’Atlantque..

E vérité , Barck Obama et Lewis Hamiton, même combat pour le prestige de la Race NEGRE

Week-end malien

 

La communauté malienne a rendez-vous ce week-end avec le public de la Région…

Le Mali, terre de souffrance et de misère, dont les dirigeants inaptes aux impératifs d’une gouvernance de souveraineté, ont joué de nouveau en Afrique, la stratégie de Benghazi (Libye) pour autoriser au colo-impérialiste de jouer sans vergogne la carte de l’Otanisme et qui n’est pas prêt de se retirer … depuis Février 2013

Car de vous à moi , vous y croyez à la version du jadhdisme , ce terrorisme capable de porter le feu en terre européenne, avec des va-nu- pied, sans stratégie, à peine capable de manier une grenade.

Une odieuse manipulation dont seule peuvent accorder du crédit, des nationalistes obtus et une frange non négligeable de la mouvance africaine hyper naïve, toujours prête à pardonner et à trouver des excuses à bowna, malgré des siècles d’humiliation…

Dans mon dernier message sur la Libye, j’indiquais qu’il fallait éviter de tuer des civils au cours  d'une opération de commando, mais un internaute européen n’est pas d’accord ,soulignant à jute titre que les bombes accidentelles n’épargnent personne … enfants, vieillards, femmes, handicapés…

Soit, mais je suis un civil avec une mentalité de Soldat qui remonte dans la nuit des temps…

Par définition un Soldat digne de ce titre ne tire pas sur un être désarmé, suivant la règle des armées, nous avons affaire à un crime de guerre, considéré comme un assassinat dont l’auteur relève d’une Cour d’Assisse…

Mais force est de constater que ce ne fut pas le cas en territoire libyen de Mars à Novembre 2011

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires