MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Trop de palabres africains

 

Ce jour du 30 Octobre 2006, à l’invitation de l’Initiative Internationale pour l’Union Africaine, (l’I UA) j’étais à Paris, pour plancher au Sénat, sur le thème :

           L’Union Africaine, et ses diasporas :

Analyses et perspectives pour une plus grande contribution des diasporas africaines au développement du Continent.

Sur la base de tables rondes remarquables :

… Trajectoires de la pensée panafricaniste «  Le rôle des diasporas dans la construction de l’idéal panafricaniste »

…Union africaine et diasporas « perception et représentativité »

…Diasporas et dynamiques économiques en Afrique…

…Diasporas étudiantines et intellectuelles, « particularités et enjeux pour le développement de l’Afrique »

…Quelles responsabilités des diasporas dans les mutations politiques et défis sécuritaires de l’Afrique…

Autant de thèmes de haut niveau qui ne peuvent laisser aucun observateur indifférent.

En première analyse, et à chaud, j’ai constaté que l’Afrique avait une fantastique potentialité, de femmes et d’hommes brillants dans leurs spécialités, de quoi assurer la fortune de chasseurs de tête de tous poils.

Mais alors pourquoi ce paradoxe, d’aucuns feront état d’inadéquation entre cette richesse intellectuelle disponible, et la grande précarité du continent africain, dont je tenterai d’apporter une modeste contribution explicative, dans une prochaine rubrique

Car, pour un caribéen de race nègre, panafricaniste convaincu, je demeure fondamentalement persuadé que l avenir et la dignité du Monde Nègre et de tous les Nègres de la Planète, de quelle que origine, ou autre situation, passe par la restauration de l’Afrique en tant que puissance respectée ( lire sur  AFCAM dans Dossiers Le Temps de l’action

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires