Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

l'Afrique et l'année 2017

 

Encore un « sommet » ce week-end à Bamako (Mali) une de ces rencontres géopolitiques inutiles qui me contrarie, et de me poser cette question imparable…

… Quand l’Afrique (de l’Ouest) sera décidée de se débarrasser de toute tutelle occidento-colonialo-impérialiste, pour aller de l’avant, et construire son destin dans un nouvel environnement de LIBERTE…

Et me voilà à Fort de France (Martinique) en ce mois de Juin 2008 pour vérifier sur le terrain la notoriété du grand écrivain Césaire Aimé qui vient de nous quitter en ce 18 Avril de la même année, avant de lancer ma campagne sous le titre …Le césairisme…

Mais déjà dans l’avion de l’aller, je fis un rêve sublime extraordinaire. Et dès mon arrivée dans la capitale caraibéenne, je m’empressai de rédiger le plan du message qui serait mis en ligne à mon retour en Europe…

Ce fut, l’Opération du nom de code « BEHANZIN », diffusée par 4 vagues successives, que vous retrouvez à l’adresse mail ci-dessous…

Eh oui, la conquête de l’Afrique par une guerre éclaire conduite à la façon de Chaka zulu, ce grand guerrier sud africain du XIXème siècle…

Et au fond de moi-même qui suis partisan de la lutte armée pour libérer ce Continent de toute présence occidentale nuisible, je me disais…il ne faut pas rêver car cette guerre de libération nationale aurait dû avoir lieu dans les années 1960, et en ce 21ème siècle c’est presque trop tard…qui sait avec les générations de demain…

Car c’est pour eux que je me projette pour l’avenir…

Comme suite à cette diffusion les internautes européens se sont bousculés sur le site pour comprendre le culot de cet afro descendant qui met en scène sa propre vision du Continent africain …

Et parmi les nombreuses observations, une à retenu mon attention que je me fais un devoir d’en communiquer la synthèse…

… Cher Monsieur Lebrun, c’est bien ce que vous dites, mais avec qui allez vous mener cette extraordinaire aventure, pas avec ces gens que nous connaissons, accrochés les uns les autres à leurs territoires octroyés comme vous dites à juste titre, dont ils ignorent totalement l’Histoire

D’ailleurs s’agissant du Continent, égal à 3 fois l’Europe, avec des richesses pillées depuis des siècles, son évocation pour l’immense majorité des Africains revient à faire état de la Théorie de Galilée au 16 eme siècle selon laquelle la terre est ronde et tourne autour du soleil, condamnée à l’époque par le Vatican…alors je vous souhaite bien du plaisir…

Une appréciation pleine de vérité et de bon sens, sauf que l’honorable internaute a semblet-il méconnu que nous étions dans le domaine du virtuel..

Mais peu importe, car depuis des années, participant à moultes conférences symposiums et autres concernant l’Afrique, à chaque fois j’ai posé la question de son unité, on eut cru pour les participants que "j’atterissais en provenance de la Planète Mars"…

Et finalement j’accorde très peu de crédit aux discours de la diaspora actuelle en Europe.

Pourtant je suis dans le même bateau, donc il faut avancer, et l’année 2017 est une excellente occasion pour les uns et les autres de revisiter l’HISTOIRE de l’Afrique avec les commémorations de grands disparus que sont…/

--Modibo Keita, Mali…16 Mai 1977

--Thomas Sankara… Burkina Faso…15 Octobre 1987

--Ernesto Guevara…Argentine…9 Octobre 1967

Je suis convaincu que la connaissance du Passé permettrait aux africains de ne pas commettre bien des erreurs dans leurs appréciations des faits et propos de ce monde contemporains…

Je le dis et le confirme que Frantz Fanon et Césaire Aimé, en leur temps ont fait le job, et de mon côté j’ai mouillé le maillot pour faire bouger les lignes…

Et pour compléter ma croisade pédagogique, je vous invite à visiter les pages d’AFCAM dans la rubrique « Haut Comité » qui vous présenteront une synthèse portant sur la géographie, la population et l’Histoire de tous les pays africains, du niveau des élèves en terminal des lycées…

En fait, mon rêve aurait été de conduire un bataillon au combat en terre africaine, dans une vaste révolution qui ne sert pas le chocolat aux lâches et traites, mais avec des fortes probabilités de tomber à la tête de mes hommes, c'est la vie...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy