Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

L' organisation de la francophonie

 

 

 

La Francophonie, en tant que fait de parler français, est une composante de la politique étrangère de la France et d'autres pays membres de l'espace francophone.

Description  

La Francophonie désigne un ensemble d'États et de gouvernements ayant le français en commun.

La francophonie , avec un f minuscule renvoie à la langue française en elle-même et désigne le fait de parler français.

 La Francophonie , avec un F majuscule désigne une communauté constituée de pays francophones et renvoie aussi à l'Organisation internationale de la francophonie. Quant à l'espace francophone , il désigne l'espace où l'on parle français.

Dans la question de la francophonie, il faut distinguer les pays où le français est langue officielle , unique ou non, ceux où le français est la langue maternelle d'une grande partie de la population, ceux où il est langue de culture, ceux où il est utilisé par certaines classes sociales de la population.

 Or, ces catégories ne se recoupent pas. Dans certains pays par exemple, bien qu'étant langue officielle, le français n'est pas la langue maternelle de la population, ni celle couramment utilisée par celle-ci.

Le critère linguistique ne correspond pas toujours au critère de la nationalité, et tous les écrivains de langue française ne sont donc pas de nationalité française.

On estime aujourd’hui le nombre de locuteurs réels du français à environ 200 millions, dans l'ensemble des pays membres de l'Organisation internationale de la Francophonie.

 Pour certains, le français est la langue maternelle de la grande majorité de la population ,France avec les territoires d'outre-mer, Québec, partie acadienne du Nouveau-Brunswick, zone francophone de l'Ontario au Canada, Région wallonne et la majorité des Bruxellois en Belgique, Suisse romande, minorité de Jersey, Val d'Aoste, principauté de Monaco.

 Pour d'autres, le français est la langue administrative, ou une deuxième ou troisième langue, comme en Afrique subsaharienne, dont la République démocratique du Congo, premier pays francophone du monde.

 Au Grand-Duché de Luxembourg, au Maghreb et plus particulièrement en Algérie, qui se trouve être le pays où l'on parle le plus français après la France et cela malgré sa non-adhésion à l’Organisation internationale de la Francophonie.

L'Afrique a été un espace important pour la colonisation, et les traces linguistiques sont encore présentes.

 Enfin, dans d'autres pays membres de la Communauté francophone, comme en Roumanie, où un quart de la population a une certaine maîtrise du français, le français n'a pas de statut officiel mais il existe d'importantes minorités francophones et grand nombre d'élèves l'apprennent en tant que première langue étrangère à l'école.

 Il existe d'autres pays, comme le Liban, où la langue française a un statut officiel à caractère administratif.

Dans certains cas, cette francophonie est due à la géographie. C'est le cas de la Suisse, du Luxembourg, de Monaco.

 Enfin on évalue à près de 100 millions le nombre de jeunes et d'adultes, dans les pays du monde non membres de la Francophonie, qui apprennent le français au cours de leurs études et formations, en particulier dans les établissements de l'Alliance française et les écoles et lycées français répartis sur les cinq continents.

En outre, on confond parfois la Francophonie , ensemble constitué par les populations francophones en tant que concept avec l'Organisation internationale de la Francophonie ,OIF.

Organisation beaucoup plus politique et économique que culturelle, qui regroupe un certain nombre de pays qui ne sont pas pour autant ceux où le français est fréquemment utilisé ou reconnu officiellement.

 C'est d'ailleurs parfois cette Organisation internationale de la Francophonie qui se voit reprocher des pratiques néo-coloniales .

La présence de la langue française au Québec est la trace d'une ancienne colonisation sous l'Ancien Régime. Le Québec se revendique de la francophonie, sans du tout rompre le lien de cousinage d'une culture québécoise.

 Ce phénomène n'est pas sans avoir influencé une réflexion du même type au sein du Mouvement wallon avec le Manifeste pour la culture wallonne, parallèle à ce que l'on découvre aussi dans la Suisse romande et dont Charles Ferdinand Ramuz avait déjà esquissé le sens profond.

 Cette diversité de la francophonie est d'ailleurs peut-être son plus éclatant atout puisque, par la diversité des formes de vie des locuteurs du français, la francophonie est le seul ensemble linguistique du monde qui puisse se comparer en universalité ou diversité au monde anglophone.

 Senghor a parlé aussi de négritude dans le contexte de la francophonie. Il y a des citoyens américains qui parlent français en Louisiane.

La Francophonie est donc une communauté de peuples très divers vivant sur les cinq continents et unis par la langue française.

Historique  

À l'origine, le terme de francophonie a été utilisé de façon purement descriptive par des géographes dès 1880, le mot ayant été inventé  par Onésime Reclus ,1837-1916.

 C'est après la Seconde Guerre mondiale, à partir d'un numéro spécial de la revue Esprit , 1962, qu'une  conscience francophone  s'est développée.

 Le terme a été particulièrement popularisé par Léopold Sédar Senghor. C'est dès lors dans ce sens qu'il convient de comprendre la francophonie  il s'agit plus de la conscience d'avoir en commun une langue et une culture francophones que de décisions officielles ou de données objectives. C'est une communauté d'intérêt.

Les locuteurs du français se sont sentis menacés par l'omniprésence de l'anglais et l'influence de la culture anglo-américaine après la Seconde Guerre mondiale. Ce n'est qu'à ce moment que la conscience de la communauté francophone s'est réveillée avec la volonté de s'unir pour défendre /

         certaines spécificités de la langue française, qui la font plus précise que la langue anglaise.La coutume de ne pas juxtaposer deux substantifs sans indiquer la nature exacte de leur rapport constitue également un plus  reconnu de précision du français par rapport à l'anglais.

         une éventuelle exception culturelle francophone . Celle-ci tend à prendre aujourd'hui la forme de la diversité.

C'est l'Assemblée parlementaire de la Francophonie , APF qui a préconisé la création d'une institution intergouvernementale francophone, souhait réalisé par la création, à l'occasion de la Conférence de Niamey en 1970, de l'Agence de coopération culturelle et technique.

 Devenue aujourd’hui Organisation internationale de la francophonie dont l'APF est devenue une institution intégrée.

En politologie et dans la mondialisation, la francophonie n'est qu'un des regroupements autour de quelques caractéristiques.

 L'ALENA, l'APEC sont des regroupements régionaux économiques comme l’Union européenne.

 La francophonie l'est autour d'une langue première, seconde ou troisième. C'est une tentative de regroupement parmi d'autres, comme l'OPEP pour le pétrole.

La défense de leur identité est une tendance de toutes les cultures. La francophonie constitue donc aussi un cas particulier de l'aspiration de beaucoup d'habitants de la planète à une diversité culturelle.

Certains défenseurs de l'idée francophone comme Stelio Farandjis ont aussi vu dans la francophonie le creuset d'un dialogue des cultures allant jusqu'à créer une terminologie spécifique, arabofrancophonie.

Le 20 mars est consacré Journée internationale de la Francophonie.

 

Ministère de tutelle en France 

La Francophonie était rattachée entre 1993 et 1995 au ministère de la Culture et de la Francophonie .

Aujourd'hui, il existe une cellule de réflexion stratégique de la francophonie au ministère des Affaires étrangères et européennes.

Francophonie et systèmes d’information dans le monde 

La Francophonie a apporté une contribution à deux sommets mondiaux sur la société de l'information à Genève , 2003 et à Tunis , 2005

L’Unesco a établi un rapport mondial en 2005. L’Agence intergouvernementale de la francophonie a également établi un dossier en 2005.

Il existe une base de données lexicographiques panfrancophone.

Organisation Internationale de la Francophonie OIF 

 L'Organisation internationale de la Francophonie OIF est une institution fondée sur le partage d'une langue et de valeurs communes. Elle compte à ce jour 56 États membres de plein droit ou associés et 14 observateurs.

Le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, est chargé de la mise en œuvre de la politique internationale ainsi que de l'animation et de la coordination de la politique de coopération.

Il s'appuie sur un opérateur principal, quatre opérateurs directs et une assemblée consultative.

Missions de l’OIF  

L'OIF exerce une action politique en faveur de la paix, de la démocratie et des droits de l'Homme et anime dans tous les domaines une concertation entre ses membres.

 Elle apporte à ses États et gouvernements membres un appui dans l'élaboration ou la consolidation de leurs politiques sectorielles.

 L'OIF mène des actions de coopération multilatérale, conformément aux grandes missions tracées par le Sommet de la Francophonie.

Partenaires de l’OIF  

L'Organisation internationale de la Francophonie collabore en priorité avec de nombreux opérateurs directs de la Francophonie, et les autres institutions de la Francophonie autour de ses activités politiques et de coopération.

 Elle associe la société civile, et agit en partenariat avec les organisations internationales et régionales.

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy