Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Asmara

 

 

Asmara est la capitale et la plus grande ville de l'Érythrée Sa population est d'environ 500 000 habitants. Elle est située par 15° 20' de latitude Nord et 38° 55' de longitude Est

Les textiles, les habits, les chaussures, les céramiques, la viande, la bière sont les principaux produits industriels.

 

Histoire

Asmara se forma à partir de quatre villages au XII siècle comme relais. Elle devint plus tard la capitale du prince Ras Alula. Elle fut colonisée par l'Italie en 1889 et devint la capitale nationale en 1897.

 

 Vers la fin des années 1930, les italiens modifièrent profondément la ville avec un nouvel ordonnancement et de nouveaux bâtiments, Asmara était appelée ,Piccola Roma -la petite Rome-.

 

 De nos jours, la plupart des bâtiments sont d'origine italienne et les magasins portent toujours des noms italiens , par exemple Bar Vittoria, Pasticceria moderna, Casa del formaggio, Ferramenta-.

Durant la guerre d'indépendance érythréenne contre l'Éthiopie, l'aéroport d'Asmara joua un rôle central dans le conflit.

 

 Les Éthiopiens l'utilisèrent afin de recevoir des armes et des fournitures de leurs soutiens étrangers. Elle fut la dernière ville à tomber aux mains du Front populaire de libération de l'Érythrée. Elle fut assiégée en 1990 et tomba sans combat le 24 mai 1991.

 

Panorama

La ville accueille le Musée national d'Érythrée et est connue pour ses bâtiments du début du XXè siècle, notamment le Cinéma Impero de style art déco, la Pension Arica de style cubiste, l'éclectique cathédrale orthodoxe, l'opéra, le bâtiment futuriste Fiat Tagliero, la cathédrale catholique néo-romane, la synagogue et le palais du Gouverneur. On peut aussi citer une salle de bowling et un grand marché.

 

Asmara possède aussi une université et un fort du XIXe siècle. La ville est desservie par l'aéroport international d'Asmara -Yohannes IV, code AITA , ASM-et est reliée au port de Massaoua par le chemin de fer érythréen.

 

Asmara est aussi le siège de l'archevêché de l'Église orthodoxe érythréenne qui s'émancipa en 1993. L'archevêque fut élevé au rang de Patriarche d'Érythrée en 1998, au même titre que l'Église éthiopienne orthodoxe. Asmara a été proposé comme addition possible à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

 Le patrimoine moderniste d'Asmara a fait l'objet d'un projet financé par la Banque Mondiale -projet CARP-entre 2001 et 2006.

 

Depuis cette date l'Union Européenne a également lancé un programme relatif au patrimoine culturel et prévoit entre autres la restauration  

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy