MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Je hais le système colonial qui a pu laisser croire à mes compatriotes que leur avenir se bâtirait autour d'un zouk, d'un punch ou d'un bout de boudin...

 ...Sans imagination, ni esprit de Solidarité, dans un Monde de plus en plus difficile, où il est requis de chacun, intelligence et vigilance, à défaut d'une participation active, où d'un engagement déclaré.Léonce Lebrun … Chronique…Premier anniversaire…sur AFCAM

Et voilà qu’un coup de tonnerre résonne dans le ciel de la Caraïbe, un cri de guerre qui donne le tournis à tous les observateurs…LA GUADELOUPE PA TA YO 

Que veulent dire ces gens, eux qu’on avait crû, insouciant sous ce chaud soleil, indifférent au temps qui passe, attendant patiemment que de la lointaine mère patrie leur vienne la manne de la subvention, car il faut bien vivre n’est pas…

De fait, tous les médias que j’ai rencontrés  la semaine écoulée sont terrorisés par cette éternelle question…voudront-ils leur indépendance…l’indépendanceune perspective qui rend fou… on veut bien tout leur donner y compris notre réserve d’or de la Banque Centrale… pourvu que notre drapeau continue à flotter dans le ciel de la Caraïbe.

Je renvoie toujours mes interlocuteur au sacro saint principe du droit des peuples à disposer d’eux mêmes arguments à l’appui, mais dans l’immédiat, la souveraineté nationale de ces territoires n’est pas à l’ordre du jour, nous avons beaucoup d’autres priorités à assumer, maîtriser et dominer

A commencer tout d’abord par notre capacité à être solidaires par delà les océans, car pour ce Samedi 21 Février , le compte n’y était pas sur l’ensemble du pays en terme de mobilisation, pour soutenir nos frères en lutte en vue de meilleures conditions de vie et un autre destin...

...Et comme me faisait remarquer à juste titre un manifestant… nous eûmes joué à guichet fermé , s’il c’était agi d’un boudin  punch accra zouk, gratuit…la remarque est pertinente et ne va pas dans le sens de notre crédibilité.

 Il est vrai, en ce qui me concerne que j’ai observé depuis longtemps que trop de cerveaux étant envahi par cemirage de notre descendance du Gaulois.

Ceci étant, nous devons admettre que la situation de crise que connaît actuellement la Caraïbe est le résultat d’une somme de causes accumulées depuis des années connues par le Pouvoir politique, qui n’a pas voulu s’engager en raison des règles du Système colonialiste.

Pour ma part, je dis que depuis 1848, il était indispensable de procéder à une redistribution des terres, et moyens économiques pour permettre aux anciens esclaves, d’assumer leur liberté juridique, or en laissant le système en l’état, l’apartheid s’est trouvé conforté, grâce à l’action coupable de l’Etat républicain de l’époque.

J’ajoute que la loi du 19 Mars 1946 dite loi d’assimilation  a donné il faut se rendre à l’évidence, un cadre juridique à l’apartheid qui aura autorisé sans contre partie...
... Une ultra minorité de la population, évaluée à 1 pour 100 représentée par les européens descendants des négriers d’antan, désignées par le vocable local de béké, à disposer de tous les lévriers économiques de nos pays

Mais voilà ça a eu payé , mais nos peuples ont décidé que ça ne paierait plus.

Ainsi donc le fameuxYES WE CAN a trouvé son pendant en Caraïbe,LA GUADELOUPE PA TA YO… LA MARTINIQUE PAS TA ZOT… PAIS YA SE TA NOU …

Traduction… la GUADELOUPE, laMARTINIQUE ce n’est pas à vous, ces pays nous appartiennent...

 ...Oui de la CARAIBE, nous vient un souffle nouveau, plein de courage  de dignité, dont je voudrais que toute notre diaspora en soit consciente.

Léonce LEBRUN

http://planetantilles.com/index.php5?IdPage=1105795394

Informations supplémentaires