MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Conakry

 

Conakry est la capitale de la République de Guinée Son centre historique se situe sur l'île de Tombo, dans l'océan Atlantique.

En 2005, la population de l'agglomération était estimée à 1 425 000 habitants, ce qui en fait de loin la plus importante ville du pays.

Le territoire bâti déborde aujourd'hui largement sur le continent, en particulier sur la presqu'île de Kaloum à laquelle l'île est reliée par une digue.

L'activité portuaire constitue aujourd'hui un secteur majeur de l'économie de la ville.

Conakry a été créée officiellement en 1887 lorsque les colonisateurs français ont procédé à l'agglomération de quatre villages .

Conakry, Boulbinet, Krutown et Tombo. Conakry devint la capitale de la colonie des Rivières du Sud en 1889, puis de la colonie de Guinée-Française en 1891.

Population

La ville de Conakry connaiît une croissance démographique soutenue. Alors qu'en 1983 elle n'avait que 705 300 habitants, sa population recensée en 1996 se montait à 1 092 936 personnes , elle était estimée à 1 425 000 habitants en 2005 et 1 857 153 en 2008 soit une hausse moyenne annuelle de 4,52 % sur la période de 12 ans 1996- 2008.

La Guinée possède une grande diversité de langues, dont les plus importantes étaient reconnues et enseignées durant la Première République.

Cependant le -Soussou- , langue des populations de la capitale tend à devenir la lingua franca de Conakry et de toute la Guinée.

Le Français, qui avait été abandonné comme langue d'enseignement sous la première République à bien résisté et est fort correctement, parlé par une importante minorité.

Dans un village, il est rare qu'on ne puisse trouver un interlocuteur parlant au moins quelques mots de français.

La population - Soussou- est dépositaire d'un riche folklore. Les visiteurs sont frappés par le caractère monumental et la grandeur de l'art baga.

Sa principale divinité est - Mba - ou - Nimba - la déesse de la fécondité et de l'abondance

Son masque est promené à l'occasion des cultures -semailles et récoltes-. Il est un buste taillé dans un bois massif, avec des macules plates et allongées.

 Sa Coiffure tressée et dominée par un cimier médian surplombant un nez aquilin. Malgré l'influence du christianisme et de l'islam, cause profonde de la mutation de son art, le peuple - Soussou - reste fidèle à sa culture et le masque est au centre des manifestations rituelles de la forêt sacrée.

Mosquée de Conakry

La mosquée Faycal de Conakry est l'une des plus grande mosquée de l'afrique de l'ouest, construite en 1982 grace a un don personnel du roi Fahad d'Arabie Saoudite ,

Économie

Conakry possède un aéroport international -Conakry International Airport ou Gbessia ou G'bessia-

Tourisme

Quelques hôtels accueillent les touristes sur les îles de Loos, au large de Conakry.

Personnalité liée à la commune

Katoucha Niane , 1960-2008

Informations supplémentaires