Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Malcom X 1925-1965

 

Né le 19 mai 1925 à Omatha dans l'Etat de Nébraska ,Etats-Unis , fils d'un prédicateur batiste admirateur de Marcus Garvey  après l'école primaire Malcom Little dit Malcom X émigre à New-York.

Il est condamné à dix ans de prison et deviendra membre de la Natoin de l'Islam, une organisation nationaliste des musulmans nègres aux Etats -Unis.

 Libéré en 1952,il prend rang comme l'orateur le plus écouté de l'islam nègre 


En 1963, il se sépare des musulmans de la Nation de l'Islam, et fonde sa propre organisation, le , Black nationaliste Party , dans laquelle il conseille aux Nègres de se cultiver, d'apprendre à se défendre, et à responsabiliser.

Malcom X l'une des figures les plus puissantes du mouvement Nègre aux Etats -Unis était un orateur de talent, doté d'un esprit vif brillant et intuitif, et d'une grande probité morale et intellectuelle, qui ne se contentait pas de discours incantatoires.

 Son engagement sans relâche au service de sa communauté, et des droits de l'homme, reflétait la personnalité d'un militant courageux, vertébré par de fortes convictions, et une foi inébranlable.

Le dévouement de Malcom X, et ses qualités de tribun furent merveille, l'homme connaît une ascension fulgurante au sein de la Nation de l'Islam, devenant l'objet de sollicitations régulières de la presse américaine.

Cependant, la popularité de Malcom X ne manqua pas de susciter des envieux et de jalousies parmi les dirigeants du mouvement islamiste, dont certains s'employèrent à faire circuler des rumeurs d'enrichissement personnel et d'appétit de pouvoir sur son compte, dans le but évident de le discréditer.

C'est dans ce climat trouble que Malcom X est assassiné le 21 Février 1965, il sera enterré au cimetière de Farncliff à New York, après des obsèques suivies

Sékou Touré

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy