Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=opP4PcZ7aN4&list=RDopP4PcZ7aN4&start_radio=1

 

L'Arche de Tchernobyl 

 

Pouvant durer plus de 100 ans, cette  chape d'acier devrait donner du temps à l'Ukraine pour trouver comment démanteler les restes du réacteur soviétique accidenté.

C'est l'œuvre d'années de travaux et de décennies de réflexion. Alors que l'Ukrainecommémore mardi les 30 ans de l'accident nucléaire de Tchernobyl, le sarcophage en acier censé protéger le site accidenté devrait être enfin installé à la fin de l'année prochaine

Après la catastrophe, une première chape de béton avait été construite à la va-vite dans des conditions très difficiles au-dessus du réacteur numéro 4 accidenté.

Mais au fil du temps, cette structure a commencé à se fissurer, menaçant de s'écrouler et d'exposer à l'air libre les 200 tonnes de magma radioactif qu'elle renferme.

On estime qu'il reste à l'intérieur du sarcophage 95% des matériaux radioactifs qui étaient présents dans le réacteur lorsqu'il fonctionnait , expliquait ainsi l'an dernier la presse Vince Novak, directeur de la sûreté nucléaire à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement  qui supervise le suivi de la mise en sûreté de l'ancienne centrale soviétique..

 Un pourcentage alarmant, puisque les 5 % de la radioactivité dégagée dans l'atmosphère après l'explosion, le 26 avril 1986, ont suffi à contaminer une grande partie de l'Europe.

Des travaux de «rafistolage» d'urgence ont donc été réalisés dans les années 2000 mais face à la menace, la communauté internationale s'est engagée à financer la construction d'une nouvelle chape plus solide.

Confiée en 2007 au consortium français Novarka , qui regroupe Bouygues et Vinci , la réalisation de cette structure métallique s'est faite à quelque 300 mètres de la centrale, sur un terrain préalablement décontaminé et recouvert de béton.

 Cette nouvelle enceinte de confinement est désormais assemblée. Il faut toutefois encore installer tout le système interne, indique Michel Chouha, expert à l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire. .

 Les ponts roulants par exemple, qui serviront ensuite à réaliser les opérations de démantèlement, ou encore les systèmes internes visant à contrôler les risques d'incendie, le niveau de radioactivité ou la bonne ventilation du site (la structure sera maintenue dans une atmosphère sèche et climatisée pour éviter tout début de corrosion.

 Si l'opération visant à faire glisser l'arche au-dessus de la vieille chape doit avoir lieu fin 2017, l'installation de ces systèmes internes dépend de sous-traitants internationaux, et des retards ne sont pas à exclure.

Quatre fois plus lourd que la Tour Eiffel, plus haut que la statue de la Liberté, plus large que le Stade de France. Avec ses 105 mètres de haut, ses 260 mètres de large et son poids total de 38.000 tonnes, le sarcophage affiche des mensurations exceptionnelles. Il s'agit même de la plus lourde structure terrestre mobile», selon un expert

La taille de la structure est à la hauteur de ses multiples objectifs: isoler la matière radioactive, protéger le vieux sarcophage et surtout préparer et permettre le démantèlement du site et le retrait des matières radioactives qui seront ensuite stockées sur des sites d'entreposage actuellement en projet de construction dans les environs.

Conçu pour durer 100 ans, ce dôme métallique devra résister à des conditions extrêmes, à savoir des températures comprises entre -43° et +45°, des tornades de catégorie 3 ,vitesse de vents de 250 à 330 km/h, et des séismes de magnitude 7 sur l'échelle de Richter

Pour réaliser ce projet titanesque, 1000 à 1500 travailleurs sont à pied d'œuvre chaque jour, enfilant de nouveaux vêtements dès qu'ils pénètrent sur le site et portant constamment un dosimètre pour surveiller les quantités de radiation reçues. Novarka assure qu'aucun cas de contamination n'est à déplorer jusqu'à présent.

Le budget, qui s'élevait initialement à 432 millions d'euros, a plus que quadruplé depuis, pour dépasser les deux milliards d'euros. On a sous-estimé la nature spécifique de l'assemblage de cette arche, qui aurait été beaucoup plus rapide s'il avait été fait loin de la zone de la centrale accidentée», estime Michel Chouha.

 Selon lui, le retard pris , l'arche devait au départ être livrée en 2012, soit plus ou moins au moment où les travaux ont réellement démarré , est notamment dû à la complexité des procédures entre Novarka et l'autorité de sûreté nucléaire locale.

Aujourd'hui, le budget n'est pas encore totalement bouclé, mais une conférence de donateurs a lieu lundi et mardi à Kiev pour trouver une solution.

Mais ensuite, qui paiera l'entretien du sarcophage. L'Ukraine est censée prendre le relais après 2017 et aura «au moins 100 ans» pour trouver comment démanteler le réacteur accidenté et transformer le site en une zone écologiquement sûre.

Un défi de taille pour un pays actuellement ravagé par un conflit armé et par l'impasse économique.«On ne sait pas du tout quand l'opération va commencer, car elle sera entre les mains de Kiev.

Et pour l'instant, rien n'est fait. Ce sera un projet très coûteux et ils ont intérêt à ne pas traîner car on n'est pas à l'abri d'un problème au niveau de l'ancien sarcophage, prévient l'expert de l'IRSN. 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy