Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=opP4PcZ7aN4&list=RDopP4PcZ7aN4&start_radio=1

 

Le Collectif du 5 février

dimanche 8 mars 2009

le collectif face aux gardes mobiles.

jeudi 5 mars 2009

Grand Marché aux Viandes

Afin de permettre à la population de s’approvisionner en produits locaux frais au JUSTE PRIX, le Collectif du 5 février, en collaboration avec la COOPMAR, la CODEM, la SCACOM et les artisans bouchers de Martinique, organisent un grand marché aux viandes, demain vendredi 06 et samedi 07 mars.

Les principaux points de vente sont :
- Le Marché aux viandes de Fort de France,
- Le Marché aux viandes du Lamentin,

et les boucheries de St-Joseph, Rivière-Salée, François,Vauclin, St-Pierre, Basse-Pointe et Morne des Esses.

Commission baisse des prix, synthèse sur l'évolution globale

La commission a travaillé sur les 100 familles de produits importés et sur le panel de familles de produits locaux identifiés au nombre de 50, dans l’optique d’un rapport qualité-prix intéressant, en respect de la baisse des 20%.

Le choix des articles s’opère sur 4 types de marques


- les Marques Nationales (MN) ex : Panzani, Barilla etc.
- les Marques de distributeur (MD) ex : Produits U, Carrefour etc.
- les Premiers Prix (PP)
- les Produits Locaux (PL) dont les produits d’origine agricole.

La Grande Distribution (GD) propose 200 articles sur les 100 familles de produit, et 50 articles pour les 50 familles de produits locaux. Soit un total de 250 articles, dont certains ne pourraient être soumis à la baisse, selon la Grande Distribution.

Le collectif a réaffirmé :
les termes et la portée juridique de l’accord déjà signé


Que la volonté d’évoluer dans un état d’esprit raisonnable ne permettait pas à la GD de fixer le curseur là où elle le souhaite


Que la rupture de la sérénité du travail est venue de la GD avec des risques de complication


Que la population ne saurait comprendre une telle attitude, et qu’il y a là une volonté manifeste de ne pas baisser les prix


Que la GD était entièrement responsable de la lenteur et de la durée du conflit sur la question de la baisse des prix et des conséquences.

Par conséquent le collectif a exigé la poursuite des travaux en présence des vrais décideurs de la GD.
Fin de la dernière séance, Mardi 4 Mars 23h40.

mardi 3 mars 2009

les 3 questions du jour

Y a-t-il vraiment un accord sur les salaires ?

OUI. L’accord a été signé hier et porte sur une augmentation de 200 €, à partir du 1er mars, sur tous les salaires du secteur privé inférieurs à 1,4 fois le SMIC.
 
 
Le travail se poursuit en commission sur les modalités de la répartition de cette augmentation, entre les parties (patrons, collectivités, Etat) en fonction de la taille et du chiffre d’affaire des entreprises.
 

Comme toujours dans ce type de conflit, certaines organisations syndicales ont demandé la validation de leurs militants. Cela ne devrait pas remettre en cause l’accord.


Qu’est-ce qui sera négocié mardi à partir de 14h ?

Les autres points de la plate forme de revendication seront débattus en plénière, notamment ceux concernant l’agriculture, la pêche et l’environnement.


Parallèlement, le travail se poursuit en commission (santé, éducation, prix des 100 familles...), d’une part pour préciser les modalités d’application des accords cadres signés, d’autre part pour préparer les prochains accords qui seront validés en plénière.


Le mouvement sera-t-il reconduit ?

OUI. Le mouvement se poursuit jusqu’à la signature d’un accord cadre sur les principaux points de la plate forme de revendication*, dont les modalités pourront éventuellement être précisées par la suite dans un climat constructif et optimiste.

lundi 2 mars 2009

Position du Collectif sur l'état des négociations et le maintien de la mobilisation


1- Grâce à la mobilisation du peuple martiniquais, nous avons obtenu satisfaction sur les points suivants :

- Baisse des prix d’un maximum d’articles de 100 familles de produits
- Baisse des prix des carburants
- Augmentation de l’AL (Allocation Logement alignée sur la France)
- Gel des loyers HLM (annulation de l’augmentation de Janvier)
- Contrôle de la formation des prix
- A défendre par les élus : l’Allocation d’Autonomie Spécifique pour les jeunes de 18 à 25 ans


2- Aujourd’hui, le maintien de la mobilisation est indispensable pour faire aboutir RAPIDEMENT les points, toujours en cours de négociation :

- Liste des articles sur lesquels portera la baisse de 20%
- Conclusion des négociations sur les bas salaires
- Augmentation des retraites et minimas sociaux
- Baisse des prix de l’eau, du gaz, de l’électricité, de la téléphonie, d’internet, des matériaux de construction, des pièces détachées, des transports


- Tarif préférentiel du transport pour les étudiants, chômeurs et handicapés
- Annulation des agios et autres frais bancaires durant la grève
- Embauche des compétences martiniquaises en priorité
- Blocage des postes vacants pour les jeunes martiniquais contractuels et vacataires dans l’éducation
- Ecole adaptée aux réalités martiniquaises

RESTONS MOBILISES pour obtenir immédiatement un maximum d’accords sur ces points, dont les modalités d’application pourront être précisées ultérieurement en commissions.

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy