MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

 

Lettre au Président de la République de  Libye

 

 

 

Monsieur le Colonel AL KADAHAFI Mouammar QADDAFI

Président de la République de la Libye

Palais Présidentiel

TRIPOLI   LIBYE

 

Lyon, le 25 Mai 2007

 

Monsieur le Président de la République,

En ce début du XXIe siècle, le Monde Nègre, dont les communautés en cause, et les ressortissants isolés, sont concentrés sur :

- le Continent de l'Afrique et du Maghreb,

- les Iles de l'Océan Indien,

- les Amériques,

- l'Archipel de la Caraïbe,

- certains pays de l'espace du Pacifique,

ou dispersés en Europe.

 

Privé entre autres :

- de technologie avancée,

- de défense nucléaire,

- de stratégie commerciale pour la production et les échanges,

- de politique économique et financière,

- d'un potentiel sanitaire et social.

est placé sous tutelle

 

Mais ce constat, aussi réaliste et implacable qu'il soit, ne vaut pas acceptation.

 

Comment eût-il pu en être autrement, dès lors que l'Honneur et la Dignité de centaines de millions d'enfants, de femmes et d'hommes, sont devenus un enjeu majeur pour les habitants de notre planète.

 

De fait, pour nos peuples, il nous faudra gagner les grandes batailles du XXIe siècle, afin de déboucher en position de vainqueur, sinon de force en l'an 3000.

 

La barre est certes placée bien haut… trop haut penseront certains.

Cependant, l’Histoire nous a appris que le Monde bouge, les situations ne sont pas immuables, de brillantes civilisations ont disparu.

 

Rome fut grand

mais Rome sombra.

Tout, peut donc arriver.

 

Dans ces conditions, mieux vaut préparer l’Avenir, avec patience, prudence et persévérance, tenant compte du contexte international, peu favorable et gagner le Destin avec notre potentiel qui est grand, quoiqu’on en doute, au lieu de subir à titre collectif, les aléas de l’inconnu.

 

Précisément, en ce début de siècle, l’Histoire donne au Monde Nègre, une occasion, d’approfondir la réflexion sur son passé, et de dégager les lignes directrices autour de grandes valeurs que sont notamment :

- l’identité culturelle,

- la Solidarité,

à  l’occasion, en 2008, du 160e anniversaire de la fin de l’Esclavage sur les territoires de la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion et la Guyane.

 

Dans cette perspective, et lors de la commémoration du 150e anniversaire de l’Abolition de l’Esclavage (1998), est née la grande ambition de redonner espoir au Monde Nègre, dans la globalité de ses composantes, africaines, caribéennes et américaines, par la création d’un Haut Comité réunissant les représentants :

- des Etats indépendants de l’Afrique et de la Caraïbe,

- des Etats et Royaume du Maghreb,

- des collectivités invitées (à forte minorité de population noire), U.S.A., Canada, Brésil, incluant les territoires de la Martinique, la Réunion, la Guadeloupe, la Guyane, etc.

 

Disposant de ses Institutions propres et de dirigeants élus démocratiquement.

 

Concrètement, un site Internet, à contenu culturel, pédagogique et politique, a été mis en ligne en mars 2001, pour faire connaître la démarche, et rencontre un succès incontesté

 

A l’occasion de nos travaux il nous est apparu unanimement que le Sénégal pouvait jouer un rôle éminent et essentiel tenant compte tenu de  l’Histoire et de son potentiel culturel, et donc la Ville de Dakar a été choisie pour recevoir le siège du Haut Comité du Monde Nègre, dont ce choix est soumis à l’approbation des plus hautes instances de la République du Sénégal..

 

Connaissant votre ardent désir de voir le Continent africain se développer dans un cadre unitaire, je demeure persuadé que vous serez très sensibilisé par cette démarche.

 

En effet pour   donner corps à ce projet nous avons adopté le principe de l’organisation d’un colloque international en Décembre prochain dont la Libye a été choisie, sous réserve bien entendu de l’acceptation  des autorités libyennes

.

Ce colloque aura entre autres pour objectifs, de définir le fondement  du Monde Nègre dans sa dimension  historique, géographique, et culturelle, d’examiner et d’amender le projet des statuts et de dégager ses  perspectives d’avenir avec la participation des membres de droit, des pays associés et des collectivités invitées, à raison de cinq personnes par délégation ; un observateur ayant rang de diplomate désigné par le pays invité, un historien, un économiste, un juriste et un sociologue.

 

J’ai donc le grand honneur de demander à votre pays, de recevoir ce colloque international en invitant les Etats dont la liste est jointe, et en prenant en charge les frais générés par cette Organisation

 

Chaque pays invité sera représenté par quatre  délégués désignés par ses soins

 

En ce qui concerne  les Collectivités de  la Guyane, la Martinique, la Réunion, la Guadeloupe, des territoires non indépendants, ils seront représentés au Colloque par les responsables des exécutifs élus des Conseils régionaux et généraux (adresses jointes) avec le même nombre de délégués techniques.

 

 

Nos travaux auraient un aboutissement à l’occasion d’un grand congrès du Monde Nègre à Dakar en Décembre 2008, dont est joint le programme.

 

Ainsi donc est soumis à votre haute appréciation un projet, né de la rencontre de personnes originaires de l’Afrique, et la Caraïbe, qui sous mon impulsion, ont admis le principe incontournable que la dignité et l’honneur des composantes de nos communautés sera fonction  de  l’avenir d’un continent africain fort et respecté.

 

A ce sujet je joins à la présente un texte personnel intitulé « Le temps de l’Action » qui définit ma vision sur la problématique qui vous est soumise, mon portrait parcours figurant sur le site Internet AFCAM, menu VAC

 

Le temps qui nous est imparti pour la poursuite de notre préparation  s’amenuisant, je vous saurais gré de bien vouloir nous tenir une réponse dans un délai raisonnable, en vous indiquant enfin que Monsieur l’Ambassadeur de la Libye à Paris avait été tenu informé de ce projet de création d’un Haut Comité du Monde Nègre, en me recevant à ce sujet

 

 

En vous souhaitant bonne réception des présentes,

 

Je vous remercie pour votre bienveillante attention, et,

 

Vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, en l’expression de mes sentiments respectueux, et ma considération très distinguée.

 

      

 

Le Président du RELAIS DE GOREE

Léonce LEBRUN                                                                   

Pièces jointes

-         Le temps de l’action

-          Les statuts du Haut Comité du Monde Nègre

-         Les projets du colloque international

 

 

 

Pour information, Monsieur l’Ambassadeur de la LIBYE  à PARIS

Informations supplémentaires