Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Saint-Domingue  -pays-

 

A Saint Domingue une première insurrection éclatera en octobre 1790 parmi les mulâtres conduits par Ogé et Chavannes. Elle fut rapidement dispersée par les colons et noyée dans le sang.

Chez les Nègres ce fut l'esclave Bouckman qui, dans la nuit du 22 août 1791, rassemble au cours d'une grande cérémonie vaudou, des milliers de Nègres et appela au soulèvement. Dans la matinée du 23 août ce fut l'insurrection générale

Huit jours après le bilan , deux cents sucreries et six cents caféières détruites, des centaines d'indo- européens massacrés. Il ne reste plus aux indo - européens que le Cap, ville hâtivement transformée en camp retranché et dans l'assaut de laquelle tombera Bouckman.

Alors que les colons arrivent à circonscrire la rébellion à l'Est et au Sud de l'île, émerge au premier rang Toussaint-Louverture Il n'eût de cesse de discipliner la révolte, d'élever son niveau politique, de l'élargir en révolution , avec un seul mot d'ordre , la liberté générale et une devise -vaincre ou mourir pour la liberté- .

En 1793, pour faire face aux colons et pour organiser une armée bien à lui, il traitera avec les espagnols, en guerre contre la France et possesseur de l'autre moitié de l'île.

Les Commissaires de la République, pour écarter le péril des aristocrates feront appellent aux troupes d'esclaves qui tenaient la campagne. Celles-ci écrasèrent les aristocrates qui s'enfuirent par bateaux.

Pour transformer cette alliance de circonstance en un lien durable avec Toussaint- Louverture, Sonthonax proclamera le29 août 1793 l'Abolition de l'Esclavage. Toussaint-Louverture attendra le 25 juin 1794 pour rompre avec les espagnols et se rallier à la Révolution française qui le nommera général de division.

Toussaint-Louverture chasse les espagnols de l'île et devient en avril 1796 le chef deSaint -Domingue. Il signe des traités commerciaux avec le gouvernement américain et rapidement la prospérité revient dans la Grande Ile.

Le Directoire marque le retour de tous les réactionnaires dans l'Assemblée des Cinq-Cents, et Toussaint-Louverture craint alors qu'il ne veuille revenir sur le décret d'abolition de l'Esclavage.

Le 8 Mai 1798, Hédouville, envoyé par le Directoire nantis des pleins pouvoirs, débarque au Cap avec mission de diminuerToussaint-Louverture avant de l'abattre.

Dès son arrivée, il tentera de détruire l'armée de Saint-Domingue, en renvoyant les hommes et en la décapitant. Il tentera de relever de leur fonction les généraux Nègres, ce que n'admettra pas Toussaint-Louverture qui le rembarquera vers la France.

Avec le Consulat, Bonaparte, s'appuyant sur le camp réactionnaire, cherchera à l'approche de la paix d'Amiens 25 mars 1802 à rétablir l'Esclavage à Saint-Domingue. Il enverra, dès janvier 1802, une expédition 54 vaisseaux transportant 23 000 hommes, commandée par son beau-frère, le général Leclerc, mari de Pauline.

Toussaint-Louverture pratiquera la guerre révolutionnaire de mouvements et la politique de la terre brûlée. Leclerc remportera de nombreux succès partiels. Les troupes Nègres feront d'une résistance farouche.

Par exemple, à la crête à Pierrot, Dessalines résistera victorieusement avec 1 200 hommes aux 1200hommes de Leclerc.

Ce qu'il ne pourra obtenir par les armes Leclerc tentera de l'obtenir par la ruse. Il propose un cessez-le-feu à Toussaint-Louverture, lui garantissant que ses officiers conserveraient leurs grades, ses troupes ne seraient pas licenciées et sa garde le suivrait sur celle de ses propriétés où il accepterait de se retirer.

Toussaint-Louverture accepte le 5 mai 1802 et se rend pour négocier chez le général Brunet.

A peine était-il sorti il s'agit du général Brunet, qu'un aide de camp du général Leclerc entre accompagné d'un très grand nombre de grenadiers, qui m'environnèrent, s'emparèrent de moi, me garrottèrent comme un criminel et me conduisirent à bord de la frégate La Créole .

Je réclamai la parole du général Brunet et les promesses qu'il m'avait faites, mais inutilement, je ne le revis plus  Toussaint-Louverture cité par Aimé Césaire . Dans la nuit du 7 au 8 juin 1802.

Toussaint-Louverture fut transféré sur  Le héros ,qui fit voile aussitôt vers la France où il mourut dans un cachot muré du fort de Joux, privé de tous soins médicaux, le 7 avril 1803.

Le sort barbare réservé au général Maurepas édifiera les généraux noirs et mulâtres sur les intentions des français. Ils se rebellèrent et dès que la nouvelle du rétablissement del'Esclavage fut connue, le pays s'embrasa.

Le 5 août 1802, Charles Belair, le général favori de Toussaint-Louverture, leva solennellement le drapeau de la révolte.

Alors la situation se gâtera de manière décisive pour les français. La révolte frappait, la fièvre jaune survint qui frappa plus durement encore et emporta Leclerc en novembre 1802.

Le général Rochambeau qui lui succéda, mena une guerre d'extermination. C'est lui qui organisera des negromachies selon l'expression de Louis Sala Molins , des fêtes au cours desquelles des rebelles étaient jetés à des meutes de chiens dévorateurs .

Enjuin 1803, le coup de grâce ,  la guerre reprenait avec les Anglais dont les escadres bloquèrent les ports de St- Domingue et fournirent des armes aux armées Nègres. Le 19 novembre 1803 Rochambeau, assiégé au Cap, capitulait.
Le corps expéditionnaire ne comptait plus que 3 800 hommes, qui le lendemain quitteront Saint-Domingue à tout jamais. Le général Dessalines proclamera le 1er janvier1804 l'indépendance de l'ex-colonie.
La République Dominicaine

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy