MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Les révoltes des Nègres dans la Caraïbe --1791-1803--

Dès 1790 dans la Caraïbe, des troubles éclatent, car après l'euphorie provoquée par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

Les luttes politiques opposeront dans des jeux complexes les planteurs plutôt royalistes et les négociants plutôt républicains, mais tous esclavagistes.

Les uns cherchent l'appui des anglais, les autres des Nègres  quand la situation l'exigera en 1793-1794

Si les troubles éclatèrent d'abord à la Martinique, c'est à Saint-Domingue et à la Guadeloupe qu'ils furent les plus importants.

1. La Révolution française et l'Esclavage

La question de l'Esclavage durant la période révolutionnaire s'avère particulièrement complexe en raison .

- des conflits entre le Club Massiac qui défend les intérêts puissants des colons et des armateurs et, la Société des Amis des Nègres conduit par Brissot mais à laquelle adhéreront Mirabeau, Necker, Pétion, Sieyes, l'abbé Grégoire.


- des positions politiques de ces derniers qui étaient favorables à l'émancipation civique immédiate des Nègres et à l'Abolition progressive de
l'Esclavage.


- des liens étroits entre les amis de Brissot et les Girondins dont la chute en juin 1793 leur fera perdre beaucoup d'influence.

Ce combat politique difficile complexe et incertain peut se résumer en 5 dates :

- le 15 mai 1791, la Constituante vote un décret appelant à la vie civique, les nègres nés de père et de mère, libres.

- le 28 mai 1792 l'Assemblée Législative autorise les nègres et les  libres à voter dans toutes les assemblées paroissiales.

- le 29 août 1793 l'envoyé de l'Assemblée Législative à Saint-Domingue, Sonthonax, proclame l'Abolition de l'Esclavage pour s'attacher le soutien deToussaint-Louverture et, ainsi mieux faire face à la guerre étrangère et à la guerre civile qui ravagent l'île.

Cet acte de circonstance ne rallia pas immédiatement Toussaint-Louverture méfiant et clairvoyant.

- le 4 février 1794 la Convention, à la demande de deux députés arrivés deSaint- Domingue, et pour tenir l'engagement pris par Sonthonax au nom de la France, décrète l'abolition de lEsclavage dans toutes les colonies

- le 29 août 1802 le Corps législatif vote par 211 voix contre 60 le rétablissement de l'Esclavage.

Saint Domingue

Informations supplémentaires