Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

Juin 1940 , Lyonnais souvenez-vous

 

Depuis le 8 Juin 1940, sous la poussée allemande, le front à Sedan a craqué et la ruée des forces armées allemandes déferle.

 La France abasourdie s’expliquant mal sa défaite, crie à la trahison, les populations du nord fuient et meurent sur les routes, mitraillée par les avions allemands et depuis quelques jours par l’aviation italienne de Mussolini, dernière mouche du coche à la curée.

L’armée, quoiqu’on en ait dit, s’efforce de faire front et de contenir l’avance allemande, sur la Seine, sur la Loire.

 Si elle ne veut pas être prisonnière elle doit, après les durs combats de la journée, décrocher nuit après nuit et se battre à nouveau à l’aube.

Cependant que sur les flancs les divisions blindées déferlent à l’Ouest et à l’Est, glissent vers cette verte vallée rhodanienne, voie des invasions de tous les siècles. Depuis Troyes elles n’ont rencontré aucune résistance et s’apprêtent, triomphantes, à entrer à Lyon.

Les journées des 19 et 20 Juin, seront les dernières batailles avant celles des Alpes où l’armée dégarnie va devoir faire face avec seulement trois divisions à une armée italienne d’une trentaine de divisions.

Le Général Orly, Commandant cette armée des Alpes, n’aura que 185.000 hommes à opposer aux 500.000 Italiens en première ligne.

Il doit non seulement contenir ces dernières jusqu’à la signature de l’armistice demandé dès le 17 Juin, mais également préserver son flanc nord et ses arrières, gravement menacés par l’avance allemande en direction de Lyon et la région Rhône-Alpes.

 Lyon vient d’être déclarée ville ouverte et de ce fait, les points intacts du Rhône et de la Saône seront une aubaine pour l'Armée allemande.

Cependant, l’armistice n’étant pas signé, le Commandement militaire a décidé de retarder le plus possible l’avance des Allemands, le Général Orly a pris des dispositions pour tenir les quelques jours nécessaires avec de faibles moyens , sur le Rhône, sur l’Isère et en avant de Lyon depuis la Saône, jusqu’à Tarare.

Le Général de Mesmay met en place une fragile ligne de défense , St-Germain-au-Mont-d’Or, Chasselay, Montluzin, Les Chères, Marcilly, Lozanne protégeant la Nationale 6 Lentilly, Fleurieux sur l’Arbresle, Eveux, L’Arbresle, Bully, les Olmes, Pontcharra-sur-Turdine, Tarare protégeant la Nationale 7.

Deux principaux points d’appui sont constitués ainsi  la Brevenne avec le 2e Bataillon du 25e régiment de Tirailleurs Africains et de Civrieu-d’Azergues à la Saône avec le 1er bataillon du 25e R.T.S. et la 253e batterie du 405e D.C.A. composée de canons de 75.

 En avant quelques éléments de dépôts d’infanterie (38e R.I. 131e R.I./32e Compagnie de St-Etienne, 36e Cie du Dépôt d’infanterie 142.

 Quant aux troupes allemades, elles arrivèrent par deux voies essentielles pour la région, la Nationale 6 et la Nationale 7 , Pour la Nationale 6, comme nous l’avons vu, il s’agit du régiment Gross Deutchland qui pénétra dans ledépartement en suivant d’une part la Nationale 6 et la rive gauche de la Saône.

La division S.S. Totemkopf forte de 20.000 hommes arriva par la Nationale 7 et occupa Tarare le 19 après-midi et alla envahir Les Olmes, Bully, L’Arbresle, Eveux, Fleurieux-sur-L’Arbresle, Lentilly.

Précisons que Totemkopf signifie tête de mort une des unités S.S. dont le recrutement s’effectuait parmi les éléments les plus typiques de la race aryenne, commandée par le Général ,S.S. Gruppenführer Théodor Eicke...

...Homme farouche, traité de boucher par ses supérieurs dont la division, le 17 mai 1940, en Flandres, dans la région de Dunkerque a  assassiné à la mitrailleuse une centaine de soldats anglais du régiment de Norfolk, alors qu’ils s’étaient rendus après une héroïque résistance.

Petite histoire

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy