MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

Les Indo-Européens
 
 
Les Indo-Européens sont un ensemble de peuples d'Eurasie Albanais, Arméniens, Baltes, Celtes, Germains, Grecs, Indiens, Iraniens, Latins, Slaves qui parlent des langues issues d’une ancienne langue appelée indo- européen commun qui a été partiellement reconstituée

L'hypothèse kourgane

Selon cette hypothèse, le foyer originel des Indo-Européens serait localisé en Europe de l'Est, dans la steppe pontique, située au nord de la mer Noire.

 De ce berceau, l'expansion indo-européenne se serait faite à partir d'environ 4000 av. J.C. selon un mode guerrier, par soumission de populations d'agriculteurs préexistantes, vers l’ouest pour les Européens actuels, vers le sud pour les anciens Anatoliens et encore vers l’est pour une partie des Indiens actuels et pour les Iraniens actuels.

L'hypothèse anatolienne

Cette hypothèse développée par Colin Renfrew localiserait le foyer originel des Indo-Européens en Anatolie actuelle Turquie, dans la zone où le blé pousse toujours à l'état sauvage. Les proto-indoeuropéens auraient été à l'origine de la domestication du blé.

 De ce berceau, l'expansion indo européenne se serait faite à partir d'environ 8000 av. J.C. de manière beaucoup plus pacifique, soutenue par l'explosion démographique que permet l'agriculture, qui aurait submergé les populations environnantes de chasseurs-cueilleurs mésolithiques peut-être cinquante fois moins nombreux, à raison d'une trentaine de kilomètres par génération.

Les premiers à quitter le berceau auraient pris la direction du Caucase Armeniens et de l'Asie centrale Tokhares, puis une seconde vague aurait traversé la mer Egée pour se répandre en Europe ,Grecs, Thraces Illyriens,Italiques, Celtes, Germains, Slaves...

...Avant qu'une fraction installée dans la steppe pontique ne prenne le chemin de l'Iran et de l'Inde, donnant naissance aux peuples Scythe, Sarmate, Perse, Mede, et tous les peuples de l'Inde du nord parlant des langues cousines ou nièces du sanskrit.

L'idéologie indo-européenne

Selon l'anthropologue Georges Dumézil, l'idéologie sociale de ces peuples était originellement structurée autour de trois fonctions /

  1. la fonction sacrée qui regroupe ceux qui prient, qui détiennent la connaissance ,les prêtres, le clergé ,
  2. la fonction militaire qui regroupe ceux qui combattent, qui dominent militairement les guerriers, la noblesse ,
  3. la fonction productive qui regroupe ceux qui travaillent, qui produisent les richesses , agriculteurs, artisans, commerçants, .
Les religions des peuples descendants des Indo-Européens sont également structurées autour de ces trois fonctions.

Informations supplémentaires