MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La Paix

 

Quand du haut de la tribune des Nations Unies, à l’occasion de son assemblée générale un membre  parle de Paix ,je ne crois pas que l’assistance y accorde un quelconque intérêt. 

 

Car il est difficile de parler de Paix, étant fabriquant d’armes de guerre, le pays en cause à tout intérêt que se multiplient les conflits ici et là, qui lui procurent un marché susceptible  de garantir au moins, les rémunérations des salariés de ses manufactures.

 

Mais comment peut-on parler de Paix quand disposant de l’arme nucléaire, on refuse tout compromis de désarmement, en faisant en même temps un forcing inconsidéré pour empêcher les autres Etats de la Planète de disposer de l’arme atomique.

 

Car les Occidentaux nous ont depuis habitués aux mensonges et à la  manipulation des masses 

 

Précisément comment faire une comparaison aussi  grotesque de la situation sécuritaire du Monde entre les années 1930 et le 21ème  siècle.

 

On relève tout d’abord que de nos jours il n’y aucun signe tangible qui suppose que nous sommes au bord  d’un conflit généralisé.

 

Certes nous avons après ce climat d’excès de confiance  avec la chute du mur de Berlin et l’effrontément de l’Union Soviétique ans les années 1990…

 

…retrouvé cette ambiance militaire de guerre froide avec notamment , ces camps qui procèdent à des manœuvres d’intimidation plus ou moins convaincantes, en particulier celles de l’OTAN , Novembre dernier en NORVEGE.

 

Alors peut-on comprendre que la situation interne de quelques pays désignés péjorativement sous le vocable de populistes...

...serait de nature à remettre en cause, ce climat de paix, que personne ne croit en réalité, car le conflit de l'ex-Yougoslavie est loin…

 

…et la construction de l’Union Européenne a eu pour fondement d’éviter que Français et Allemands ne s’égorgent  comme en 1870  1914 et 1940.

 

Par contre dans les années 1930, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Allemagne du 3ème Reich, ruinée économiquement du fait du  contenu dangereux et exagéré du Traité de Versailles ( 1919)...

 

...cherchât  à régler cet affront par la force des armes …

 

nous connaissons la suite.

 

En résumé, ces propos alarmalistes étaient destinés à des fins de politique intérieure que j'ai qualifié de petit et médiocre.

 

Après les festivité et autres réjouissances consécutives à l’Armistice de Mai  1945 que n’a- t-on  pas entendu à qui veut l’entendre…

 

….plus jamais ça…

 

Mais   dès la  fin de cette guerre les Occidentaux repartaient au combat avec des visées de domination colonialiste et impérialiste (Indochine, Algérie)...

 

...de causes imaginaires( possession d’armes de destruction massive  jamais démontrée ( Irack )...

 

...de terrorisme non fondé ( Mali le Sahel)...

 

...  ou semant  dans certains pays,  misères destructions et calamités pour des motifs infondés ( Libye,  Syrie).

 

 

…bref, on peut considérer à juste titre ,que ces Occidentaux sont partisans d’une paix qui ne se partage pas

 

 …q'avec une OTAN qui est devenue une menace pour la Planète, obligeant Russes et Chinois à changer de stratégie, ne baissant plus leur garde.

 

… alors de grâce, ne tenez plus de discours sur la Paix, qui sonne faux…

Les békés
 
 
 
Le  béké désigne dans la Caraïbe un habitant créole de phénotype indo européen descendant des premiers colons  et appartenant à la classe dirigeante économique. Les békés constituent un peu moins d'un pour cent de la population locale 

 

Le terme est également employé comme adjectif. 
Étymologies supposées 
Il semble que le mot soit d'origine igbo Nigeria, langue dans laquelle il désigne un "blanc" ou un Européen.

 

La tradition locale le fait quant à elle remonter à la question ,eh bé qué .  eh bien quoi .qui témoignerait d'une expression récurrente des premiers colons. 

 

 Mais cette explication semble relever des nombreuses explications étymologiques composées ou fantaisistes qui expliquent le terme. 

 

 Dans la CaraIbe, on parle de " blanc Créole"  ou  blanc Kréyol , d'où B.K. puis Béké Une autre origine aurait été , blanc des quais , car les colons contrôlaient souvent les marchandises sur les quais du port. 

 

Par comparaison, le "blanc" Péyi qualifie un "blanc" de France né dans la Caraïbe mais sans ascendant colon, et ayant adopté les caractéristiques régionales ,notamment la langue créole. 

 

En Guadeloupe, il est inexact de nommer békés les descendants de colons. En effet, contrairement à la Martinique qui a été protégé à l'époque par les Anglais, la Guadeloupe a connu la Révolution et la Terreur. 

 

 Une très grosse proportion des grands propriétaires terriens de l'ile ayant été alors guillotiné, les descendants de colons sont issus de familles arrivées dans la Caraïbe à une époque beaucoup plus récente. Historiquement, ils sont appelés "blancs-Pays" ,qui n'ont rien à voir avec les "blancs Péyi" Martiniquais. 

 

Origines de la communauté béké 
Les peuples amérindiens qui habitaient les îles ont disparu avec l'arrivée des colons européens. Ceux-ci amenèrent sur les îles de nombreux esclaves pour la plupart d'origine africaine. 

 

Les békés descendent de différents types de colons arrivés au début de la colonisation. Une origine européenne tels que quelques nobles ,cadets, marins, soldats, commerçants, ouvriers, engagés ,blanc travaillant 3 ans sur une plantation, indigents envoyés de force dans la Caraïbe. 

 

 Pour les femmes, peu nombreuses au début de la colonisation, des orphelines et prostituées furent également envoyées dans la Caraïbe. 

 

 Certaines familles Béké descendent également d'étrangers, hollandais par exemple, de confession protestante, chassés du Brésil, qui amenèrent la culture de la canne à sucre. 

 

Situation sociale 
En Martinique, les Békés représenteraient environ 3 000 personnes pour 397 732 habitants. 

 

À propos du conflit social qui a débuté en janvier 2009 dans la Caraïbe , depuis le début des grèves en Guadeloupe, les tensions sociales entre les békés et le reste de la population dans la Caraïbe sont exacerbées. 

 

 Le mouvement LKP accuse à juste titre  les békés de détenir une grande partie des richesses tout en ne représentant qu'une très faible part de la population

Informations supplémentaires