Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

La Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste

 

 

 

La Libye, ou La Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, est un pays arabe d'Afrique du Nord. Elle est membre de la Ligue arabe.

 Elle est bordée au nord par la mer Méditerranée, à l'ouest par l'Algérie , 982 km, et la Tunisie , 459 km , au sud par le Niger , 354 km,  et le Tchad , 1 055 km,  et à l'est par le Soudan , 383 km,  et l'Égypte , 1 115 km, . Elle tire son nom d'une tribu berbère qui était nommée Libou, qui a donné le mot grec Libyè.

 

Dénomination

Le nom officiel du pays est Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste  al-jamahiriya al-arabiya al-libya al-shaabiya al- ichtirakiya al-odhma.

 

 Dans la Grèce antique, le terme Libye  est utilisé pour désigner toute l'Afrique du Nord jusqu'à l'ouest de l'Égypte. Les trois parties traditionnelles du pays sont la Tripolitaine, le Fezzan et la Cyrénaïque.

 

Histoire

Ère antique

         Dès le IIe millénaire av. J.-C., les Lebous installés en Cyrénaïque formaient un peuple redouté des Égyptiens.

      vers 1000 av. J.-C. , Fondation sur la côte libyenne des premiers comptoirs phéniciens.

 

         Ve siècle av. J.-C. , La côte méditerranéenne est dominée par les Carthaginois.

 

         VIIe siècle av. J.-C. , Conquêtes grecque, romaine, vandale et byzantine.

 

      631 av. J.-C. , Des navigateurs grecs s'installent sur la côte libyenne. Cyrène s'impose vite comme la plus grande cité grecque d'Afrique.

         Les colons bâtissent leur fortune sur le commerce du silphion ou silphium, une plante recherchée pour ses vertus culinaires et médicinales.

 

         Signe de l'importance de la ville, le monumental temple de Zeus, édifié au Ve siècle av. J.-C., est comparable à celui d'Olympie. Le royaume de Cyrène deviendra république en 458 av. J.-C. et passera ensuite sous la tutelle des Ptolémées d'Égypte.

 

         321 av. J.-C. , Ptolémée Ier annexe les territoires bordant la Méditerranée, qui seront cédés aux Romains en 96.

La conquête arabo-musulmane

       En 641, les Arabes, conduits par Amr Ibn al-As, conquièrent la Cyrénaïque , reliée à l'Égypte,  puis la Tripolitaine , unie à la Tunisie, progressivement islamisées. Ils ne parviennent jusqu’au Fezzan qu’en 647.

         Xe siècle et XIIe siècle , règne des dynasties

        641-750, califat des Omeyyades

         800-909 , Aghlabides

       909- 969 , Fatimides

        1048 , invasion hilalienne

         1146 , Normands de Sicile

       1147-1269 , conquête de l'Ifriqya. Les Almohades unissent l'Afrique du Nord.

         1236-1574 , dynastie hafside

La Libye ottomane

    1551 , Prise de Tripoli par le sultan ottoman Soliman le Magnifique et annexion de la Libye à l'Empire ottoman.

       1710-1835 ,Dynastie des Qaramanlis.

 

         À partir de 1835, la Tripolitaine, dans laquelle Istanbul laissait jusque-là une dynastie locale présider au destin de la province, revient sous administration directe ottomane.

 

      L'Empire, à la suite de la perte de l'Algérie, occupée par la France à partir de 1830, entend protéger ses provinces occidentales de l'appétit européen.

 

   1843 , arrivée à Beida du cheikh al-Sanoussi, fondateur de la confrérie al-Sanoussiya.

La Tripolitaine et la Cyrénaïque, contrairement aux autres provinces ottomanes d'Afrique du Nord, demeurent provinces ottomanes jusqu'en 1911, date de la Guerre italo- turque.

 

La colonisation italienne, de 1911-1943

         1911 ,  les Italiens qui entretiennent des relations commerciales avec la Libye depuis plus d'un siècle déclarent la guerre à l'Empire ottoman.

 

       1911 , 5 octobre ,  les troupes italiennes débarquent à Tripoli et entreprennent la conquête de la Libye.

        1912 , 18 octobre ,  traité de Lausanne , aussi dit traité d'Ouchy,  mettant fin à la Guerre italo-turque ,  l'Italie obtient la Cyrénaïque, la Tripolitaine et le Dodécanèse.

      1918 , 16 novembre,  reconnaissance de la République tripolitaine par les Italiens.

La colonisation et la résistance

        1920 ,  Sayed Idriss as-Sanusi devient émir de la Cyrénaïque.

      1922 ,  venue au pouvoir de Mussolini.

        1922-1931 , résistance armée à l'occupation italienne sous l'égide de Omar Al Mokhtar.

 

         1931 , 16 septembre,  pendaison du leader de la résistance, Omar Al Mokhtar.

         1932 , 24 janvier,  le gouvernement italien annonce l'occupation militaire de toute la Libye après 20 ans de résistance libyenne.

 

         1934 , 1er janvier,  Mussolini nomme Italo Balbo gouverneur général de Libye et commandant en chef de l'armée italienne.

 

         1934 ,  Union de la Libye par l'Italie, construction d'une route traversant le désert de Syrte.

 

         1939 ,  début de la Deuxième Guerre mondiale.

 

        1941 , 14 février. Un corps expéditionnaire de l'armée allemande, la Afrika Korps arrive à Tripoli, envoyé par Hitler pour secourir les alliés italiens, débordés par les Anglais. À la tête des unités allemandes de l'Afrikakorps, le général Erwin Rommel viendra appuyer les troupes du général Rodolfo Graziani.

 

     1941 , 1er mars,  l'oasis de Koufra, aux mains des Italiens, est prise par les Forces françaises libres conduites par le colonel Philippe Leclerc de Hauteclocque. C'est la première victoire médiatisée de la France libre.

 

        1945 , À l'issue de la campagne de Libye, la France et la Grande- Bretagne se partagent l'occupation du pays , Tripolitaine et Cyrénaïque sous contrôle britannique, Fezzan sous contrôle français.

 

      1949 , 21 novembre,  l’ONU se prononce en faveur d’un État indépendant incluant les trois provinces libyennes.

         1950 , l'émir Muhammad Idriss As-Senousis est désigné comme roi.

         1950 , 25 novembre,  première Assemblée nationale qui représente les différentes provinces libyennes.

         1951 , 7 octobre,  promulgation de la nouvelle constitution libyenne.

Indépendance

        1951 , 24 décembre,  indépendance qui ouvre le règne de Mohammed Idriss el-Sanoussi , Idriss Ier. La Libye est le premier État du Maghreb à obtenir son indépendance.

        1953 , 28 mars,  la Libye intègre la Ligue arabe.

         1955 , 10 août,  la France évacue le Fezzan après un accord conclu avec la Libye.

        1955 , 14 décembre,  la Libye rejoint les Nations unies.

       1959,  Découverte des gisements pétrolifères à Zilten par la Compagnie Esso.

         1968,  La Libye livre 126 millions de tonnes de pétrole et devient le premier producteur d'Afrique.

Le changement de régime de 1969

      1969 , 1er septembre,  En l'absence du roi parti pour sa cure annuelle en Turquie, un groupe d'officiers renverse le régime et Mouammar Kadhafi proclame la République à l'âge de 27 ans.

        1971 , 17 avril,  le pacte de Benghazi entre l'Égypte, la Libye et la Syrie prévoit la création Union des Républiques arabes, sous l'impulsion de Sadate.

 

        1972 , 2 août,  Création de République arabe unie , RAU,  regroupant l'Égypte, la Libye et la Syrie , dissoute en 1977.

 

     1973 , 21 février,  un Boeing 727 de la Libyan Arab Airlines est abattu au-dessus du Sinaï, par l'aviation israélienne tuant ainsi 110 passagers.

 

       1973 ,  Annexion de facto de la bande d’Aozou au Tchad

     1974 , Les cartes libyennes situe la frontière entre la Libye et le Tchad 150 km plus au sud de celle reconnue internationalement, soit très largement à l’intérieur du territoire tchadien, elles empiètent également sur le territoire de l'Algérie et du Niger.

        1977 , 2 mars,  proclamation de la Jamahiriyya arabe populaire et socialiste.

 

      1977 ,  Guerre égypto-libyenne du 20 au 24 juillet.

         1978 , 24 janvier,  le département d'État des États-Unis déclare que la Libye serait le premier État contre lequel les États-Unis prendraient des mesures de rétorsion, à cause de sa position sur la question palestinienne

 

        1978-1979 , Envoi de 3 000 militaires pour soutenir Idi Amin Dada durant la guerre ougando-tanzanienne.

         1979 , 2 décembre,  des manifestants libyens saccagent l'ambassade des États-Unis à Tripoli.

 

         1980 , 26 janvier, Action armée dirigé par la Libye et l'Algérie contre la Tunisie durant les événements de Gafsa, des manifestants libyens incendient l'ambassade de France à Tripoli et le centre culturel français de Benghazi est également attaqué suite au soutien français à la Tunisie.

 

         1980 , 14 décembre,  Début de l'invasion du nord du Tchad.

         1981 , 3 novembre,  Attaque de N’Djamena par l'armée libyenne.

         1982 , 6 mars,  les États-Unis décrètent un embargo commercial contre la Libye et, de ce fait, Ronald Reagan décide le boycott du pétrole libyen.

 

         1984 , 8 mai,  attentat manqué à Tripoli contre le colonel Kadhafi.

         1986 , 24 mars,  combat aérien américano-libyens dans le golfe de Syrte.

 

         1986 , 15 avril,  bombardements américains sur Tripoli et Benghazi.

         1987 , septembre,  signature d'un cessez-le-feu avec le Tchad qui reprend le contrôle de la bande d’Aozou.

 

     1989 , 17 février,  adhésion à l'Union du Maghreb arabe , UMA.

      1992 , 15 septembre,  le territoire libyen est divisé en 1 500 communes autogérées.

 

      1993 , 3 avril,  stricte application de la charia.

        1993 , octobre,  l'ONU renforce ses sanctions et décide un durcissement de l’embargo ,  gel des avoirs financiers et embargo sur les biens d’équipement pétroliers.

 

         1994 , 3 février,  fin du différend avec le Tchad sur la bande d'Aozou, territoire restitué au Tchad.

         1995 , 5 juillet,  difficultés économiques et politiques, expulsion d’Africains, de Palestiniens et d'Égyptiens.

 

        1996 , mars,  Opérations contre des islamistes dans la région de Benghazi.

         1997 , 12 juillet,  Le pouvoir libyen décide de s’investir dans une politique africaine 1998 , 4-7 février,  sommet des pays du Sahara et du Sahel , Comessa, à Tripoli.

 

        1998 , 29 octobre,  prolongation des sanctions.

         1999 , 30 août,  Sommet extraordinaire de l’OUA à Tripoli qui milite pour la transformation de l’organisation africaine en Union africaine.

 

        2001 , 1er mars,  sommet extraordinaire de l’OUA à Syrte ,  adoption de la charte de l’Union africaine qui remplace l’OUA.

 

         2001 , 25 août,  critique officielle de la bureaucratie et de la paralysie économique. Appel au secteur privé.

 

        2002 , octobre,  la Libye menace de se retirer de la Ligue arabe.

        2003,  La Libye renonce officiellement à ses programmes d'armes de destruction massive. Les États-Unis mettent fin à l'embargo commercial.

 

         2005,  La Libye lance un appel d'offre international pour l'attribution de droits de prospection du sous-sol.

         2006,  Un accord est signé avec Royaume-unis en 2006 pour faciliter la négociation  sur le commerce lucratif de plusieurs centaines de millions de livres avec la Libye

 

        2007 , 24 juillet,  Libération des infirmières bulgares ,  après huit ans d’emprisonnement en Libye, les infirmières bulgares sont libérées,

         2007 , 10 décembre,  Kadhafi est en France

 

Cette ancienne colonie italienne est aujourd'hui peuplée d'environ 5 368 585 habitants, en majorité Arabes et Berbères. Bien que la langue officielle soit l'arabe, l'italien et l'anglais sont également assez répandus.

Indépendante en 1951, la Libye passe dès 1969 sous le contrôle de Mouammar Kadhafi, un colonel d'armée qui entend développer une politique axée sur le panarabisme et le socialisme d'État.

 

 Son régime est petit à petit mis sur la sellette par la communauté internationale à cause de sa participation à plusieurs attentats et son soutien à certains mouvements de rébellion et de résistance de par le monde pendant les années 1980.

 

Depuis 2001, la Libye entreprend de se rapproche des puissances occidentales. Elle a reconnu sa responsabilité dans des attentats, et  signe un protocole de dédommagement des familles des victimes.

 

 De plus, elle a déclaré son intention de combattre le terrorisme international et musulman radical et s'érige maintenant en rempart contre l'immigration illégale en provenance de l'Afrique noire à destination de l'Europe.

 

 La Libye a démantelé en 2003 son programme nucléaire et a affirmé son intention de se conformer aux traités internationaux en la matière.

 

Les tentatives des unions de  Kadhafi

Depuis son arrivée au pouvoir en 1969, le colonel Kadhafi a tenté à plusieurs reprises d'unir la Libye avec d'autres pays arabes ou africains

        1972 ,  création de l'Union des Républiques arabes regroupant l'Égypte, la Libye et la Syrie , dissoute en 1977,

         1974 ,  Union tuniso-libyenne , restée sans lendemain,

         1981 ,  fusion entre la Libye et le Tchad , restée sans lendemain,

         1984 ,  union entre la Libye et le Maroc , dissoute en 1986.

Politique

Porté au pouvoir par un coup d'État militaire en 1969, Muammar al-Kadhafi instaura une République arabe et socialiste, sur le modèle de l'Égypte dirigée par Gamal Abdel Nasser. Elle était gouvernée par un Conseil révolutionnaire.

 

 En 1973, furent formés des comités populaires conçus comme lieux de l'exercice d'une démocratie directe. En 1977, une nouvelle Constitution instituait la Jamahiriya , État des masses.

 

 Aux termes de la Constitution, le pouvoir exécutif est partagé entre le Guide de la révolution, Muammar al-Kadhafi, seize représentants du Congrès général du peuple , CGP, l'Assemblée nationale et son bureau politique.

 

Subdivisions

Le dernier découpage administratif de la Libye , 2007,  délimite 22 districts, appelés en arabe shabiyat shabiyah, et parfois traduits par quartiers  ou municipalités .

 

 Les subdivisions du territoire libyen ont souvent été redécoupées au cours des dernières décennies. Les shabiyat succèdent ainsi aux baladiyat et aux muhafazat , gouvernorats.

 

Par ailleurs, à un échelon inférieur, des congrès populaires constituent une subdivision définissant un découpage de base utilisé lors de la désignation de représentants.

 

Géographie

La Libye est située dans la partie septentrionale du continent africain, délimitée au nord par la Méditerranée. Bien qu'elle s'étende sur une superficie de 1 775 500 kilomètres carrés, seule une petite portion de son territoire a été épargnée par le désert.

 

Relief

Les 9/10es du pays s'étendent sur une des parties les plus arides du Sahara ,  vastes plateaux désertiques constitués d'ergs sablonneux ou de hamadas rocailleuses, pays plat descendant en pente douce vers la Méditerranée.

 

La Libye ne connaît en effet que peu de points d'élévation dépassant les 900 mètres ,  le djebel tripolitain , djebel Nefoussa,  prolongé par un désert de roches rouges , Hamada al-Hamra, le djebel Akhdar en Cyrénaïque près de la côte et le djebel al-Soda en arrière du golfe de la Grande Syrte.

 

Le point culminant, à 965 mètres, est à la frontière avec le Tchad et fait partie du massif du Tibesti. Sur la côte, en Tripolitaine, la plaine de la Djeffara ne dépasse pas 120 km de largeur.

 

Climat

Le climat de la Libye est méditerranéen au bord de la mer et désertique ailleurs.

Les pluies sont rares et irrégulières ,  300 à 500 mm sur les monts Cyrénaïques où les pluies se manifestent sous une forme torrentielle , 15 mm dans le Fezzan.

 

Les températures sont de type continental, présentant de grandes amplitudes , 45 °C en été ou 5 °C en janvier. Le vent desséchant du sud, le ghibli, souffle presque toute l'année.

 

Les rivières sont à sec une grande partie de l'année. Seules sont utilisables les nappes phréatiques qui alimentent des milliers de puits et la Grande Rivière Artificielle, projet pharaonique en cours de réalisation, qui alimentera en eau le nord du pays

 

Économie

Avant la découverte du pétrole en 1958, l'agriculture constituait le fondement de l'économie libyenne même si les cultures étaient limitées aux régions côtières. L'élevage jouait un rôle important dans cette société de tradition nomade.

 

 L'exploitation pétrolière modifia profondément l'économie ,  le produit national brut , PNB, passa de 1,5 milliard de dollars en 1965 à 25,4 milliards en 1985. La chute du cours du pétrole, depuis cette date, s'est conjuguée avec les effets de l'embargo imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies en 1986 et prolongé en 1993

 

Cet embargo, motivé par les accusations dirigées par la France, le Royaume-Uni et les États-Unis contre le régime de Tripoli, soupçonné d'être impliqué dans différents attentats ,ne concerne pas les exportations pétrolières.

 

 Il alimente cependant l'inflation , 30 % en 1994, contribue au développement d'un marché noir et prive le pays d'un accès à la technologie occidentale. En 1994, le PNB, en régression continue depuis 1991, était de 26 milliards de dollars.

 

 Les programmes de développement ont dû être revus à la baisse et le PNB par habitant a diminué d'au moins 25 % en une décennie pour atteindre 5 650 dollars en 1994.

 

En 2008, le PIB de la Libye atteint 87 milliards de dollars US , PIB/habitant 14 200 dollars US.

 

La Libye est un important producteur de pétrole , 1,7 million de barils par jour, elle a pour objectif d'augmenter sa production à 3 millions b-j d'ici 2010, 2012, elle est membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole , OPEP. Elle est le deuxième producteur de pétrole brut en Afrique après le Nigeria et devant l'Algérie.

 

Le pétrole est la ressource quasi unique du pays qui reste dépendant de l'étranger pour tout le reste. Cependant, en 50 ans, grâce aux revenus du pétrole, la Libye a vécu une grande transformation, s'est urbanisée et a acquis l'un des niveaux de vie les plus élevés du continent.

 

 

Son indice de développement humain surpasse celui de tous les pays d'Afrique.

En 2007, la Libye est le pays le plus développé d'Afrique si on se réfère au classement IDH , Indice de développement humain,  établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840, cela fait de la Libye un pays développé.

 

Démographie

La Libye compte plus de 22 % d'étrangers car elle reçoit une forte immigration de la part de la Tunisie, de l'Égypte, de la Turquie, du Soudan, du Tchad et plus récemment du Pakistan.

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy