MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

Audace et Espoir

 

On ne vieillit pas avec l’envolée du calendrier, on devient vieux, parce qu' on a trahi son idéal.

Dans les années 1830, le Texas, était une province du Mexique, dirigée alors par un dictateur, le Généralissime Santa Anna.

Les Texans décidèrent de se soulever contre le gouvernement central pour former une république,... leur République.

Ce ne fut pas sans mal, vous vous en doutez.

C’est ainsi qu’à l’occasion de durs combats révolutionnaires, 190 insurgés tinrent la dragée haute à plus de 5000 soldats mexicains entraînés, et disciplinés.

Retranchés dans une vieille mission du nom de Alamo, tous les combattants furent massacrés, mais leur sacrifice permis aux volontaires texans, sous la conduite du Général Sam Houston, de former une véritable armée pour vaincre.

Le Texas fut libéré et devint par la suite un des états de l’Union.

De cet épisode sanglant de l’Histoire des hommes, j’ai toujours retenu et gardé le souvenir de l’extraordinaire capacité de ces êtres qui ont sû résister dans l’honneur et la loyauté.

Résistance, honneur, loyauté, denrées rares, dont le rappel, nous place, gens de l’émigration, originaires de la Guyane, la Caraïbe ou la Réunion, au cœur du débat, car c’est bien de nous qu’il s’agit.

Mais résister à quoi me direz-vous ...

Après une évolution chaotique, consécutive à une fausse abolition, suivie non moins d’une pseudo assimilo-intégration, nous devrions opposer une résistance absolue à toutes les formes d’obscurantisme, d’individualisme et d’égoïsme qui paralysent nos efforts de solidarité

Non pas la solidarité du punch, du boudin ou autre ingrédient musico-culinaire, mais, celle intelligente, réfléchie et humaniste, qui nous conduit à accepter les différences, et nous rapprocher de communautés qui nous sont chères, par l’Histoire, les traditions et le sang.

Voilà ce à quoi je m’y emploierai…

Mais au fait, pourquoi une chronique sur une radio...

C’est d’abord un honneur, et une marque de confiance qui sont consentis à l’auteur de ces chroniques, au regard de sa capacité à faire passer un message collectif.

C’est ensuite le devoir d’assumer, et pour en ce qui me concerne, de ne pas chercher à plaire à l’auditeur par des paroles lénifiantes, mais de susciter l’intérêt, et la réflexion, avec des propos dérangeant, voire même des cas de figure " tabou ".

Vous êtes les contemporains de l’Histoire, et c’est vous qui créez les événements et les faits de société.

Merci et au mois prochain…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires