Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

De la route du rhum... au chemin de la honte...

 

Il y a quelques semaines, la télévision rendait compte, à partir de la ville de Saint Malo, du départ de la fameuse compétition maritime, dénommée -La route du rhum-

A la tribune officielle, avaient pris place , le premier ministre en exercice, son ministre des sports, et, vous n'allez pas me croire, Madame le ministre, chargée des droits de l'homme, et de l'action humanitaire.

A quel titre notre compatriote était-elle invitée, du moins nous savons que la route du rhum aboutit à Pointe à Pitre Guadeloupe et que par ailleurs, Madame L.M.C.en est l'actuelle Présidente du Conseil Régional de ce territoire.

Mais en fait, ceci n'explique pas cela, car les observateurs ont assisté à un spectacle des plus lamentable, pour notre dignité de nègre, et de caribéen. 

Tandis que la télévision, les journalistes se pressaient autour des personnalités, pour recueillir leurs impressions de l'événement du jour, Madame M.C. fut tenue délibérément à l'écart des médias, on eut crû même, que sa place était usurpée, bref, elle était juste présente pour la parade.

Mais qui peut prétendre le contraire, les évidences en la matière sont là, il suffit de les évoquer.

Un ministre, homme ou femme, du gouvernement d'un état démocratique, est un personnage politique qui donne de la voix et fait savoir, haut et fort, son sentiment et son action.

Dans le domaine qui nous concerne, et plus que tout autre, le portefeuille de ministre chargé de l'Action Humanitaire et des Droits de l'Homme, est un domaine ô combien sensible, où le titulaire placé aux avant poste, doit faire preuve de dynamisme et d'imagination, sans tomber dans la démagogie.

Que l'on se rappelle à ce sujet, le combat et la détermination de Monsieur B.K, -ministre en plein exercice- et disposant donc d'un bubget automone, indépendant du Quai d'Orsay, siège à Paris de la diplômatie française le prédécesseur de Madame M.C à ce ministère, initiateur du concept de -droit d'ingérence-et ex-haut représentant pour l'ONU au Kossovo(ex- Yougoslavie

Pourtant, ceux qui connaissent l'intéressée, savent qu'elle est capable, n'est-elle pas l'une des meilleures politiques de la Caraïbe, chère à nos cœurs.

Mais voilà, Madame M.C. choisie non pas pour ses capacités réelles, mais au regard de son aptitude -supposée- ou -fabriquée- à se taire en certaines circonstances, n'étant que - ministre déléguée- tout en donnant l'illusion de l'intégration - aux zozos - de toute part, nous laisse un goût amer, dans la perspective de nos peuples, à assumer pleinement leur destin, sans tutelle étrangère.

C'est un sujet au titre duquel, j'aurai certainement l'occasion d'y revenir, à l'occasion de nos tribunes politiques sur SUNFM

Oui, chers auditeurs, -la route du rhum peut conduire au chemin de la honte-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy