MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Dereck Alton Walcott

 

derek  

Dereck Alton Walcott est un écrivain de langue anglaise né à Castries (Sainte Lucie) le 23 janvier 1930

Il est connu pour son poème épique Omeros, une adaptation de l'Iliade dans la Caraïbe

Son œuvre est réputée pour avoir donné une peinture vivante et pittoresque de la culture et des coutumes caribéennes. 

Derek Walcott  a reçu le prix Nobel de littérature en 1992, devenant ainsi le second auteur afro-caraïbéen après Wole Soyinka à recevoir cette distinction.

 

Orphelin en bas âge, Walcott est élevé dans une famille métisse réduite à la pauvreté.

 

Sa mère est obligée de faire des travaux de couture pour l'envoyer à l'école. Anglophone, il se voit séparé de la majorité catholique de la Caraïbe.

 

On retrouve plus tard, dans son œuvre, le besoin de surmonter la barrière des différents langages parlés dans les îles de la  Caraïbe. Il publie des poèmes dès la fin des années 1940 et poursuit des études en Jamaïque.

 De 1959 à 1976, il dirige un atelier théâtral à Trinité et y fait jouer certaines de ses pièces. En 1981, il part s'installer aux États-Unis puis devient enseignant à Harvard et à l'université de Boston.

Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 1992.
En 2009, il retire sa candidature au poste de professeur de poésie à l'Université d'Oxford, après des accusations anonymes de harcèlement sexuel envoyées au comité de sélection.

 

Walcott est l'auteur de plus d'une quinzaine de recueils de poésie et d'une trentaine de pièces de théâtre qui évoquent tous superbement à leur manière la vie et la culture caribéenne.


 Expérimental à ses débuts, Walcott s'oriente ensuite vers une inspiration polyglotte et folklorique. L'utilisation qu'il fait du langage poétique est très originale.


Il mêle en effet un anglais soutenu à des idiomes ou des parlers populaires locaux comme le créole auxquels s'ajoutent le français et le latin.

 On retrouve, dans sa poésie, le besoin constant de combiner la tradition européenne classique, d'Homère et de Shakespeare, au folklore caribéen.

 La forme littéraire qui en découle paraît moderne et métissée. Ses écrits, qui allient l'humour, l'ironie, le sérieux et le lyrisme, ont une vocation universelle et s'inspirent des créations d'Aimé Césaire, Saint-John Perse et Pablo Neruda.

 Parmi une abondante production poétique, on compte notamment les recueils Dans une nuit verte -In a Green Night 1962- Une autre vie - Another Life, 1973-, Varechs -Sea Grapes, 1976-, Au royaume du fruit étoile -The Star-Apple Kingdom, 1979- , A la Saint-Jean -Midsummer, 1984-et -Omeros 1990-.

 Dans le domaine dramatique, il est l'auteur d'Henri Christophe, une chronique historique en sept scènes consacrée au souverain haïtien homonyme, et du recueil de pièces Un rêve sur le mont Singe -Dream on Monkey Mountain, 1970-

En 2009 il écrit une nouvelle pièce , Marie Laveau and Steel. Une comédie musicale ayant pour titre Marie Laveau a été créée à partir de cette œuvre qui relate la vie en Louisiane de la prêtresse vaudou Marie Laveau 1794-1881.

 

 Bibliographie

Informations supplémentaires