MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

 

Le 28 septembre 1958, le scrutin se déroule sans incident. Tout est tranquille.

Les parachutistes français, dont la présence avait provoqué quelques incidents mineurs, ont défilé dans le calme le samedi, lors de la célébration par anticipation de leur patron, Saint-Michel.

Il est vrai que depuis le samedi 27 septembre, les bars et les cinémas sont fermés, les restaurants ne servent plus de repas après 21 heures, et toutes les manifestations, réunions et même tam-tam sont interdits.

Sékou Touré passe la majeure partie de la journée à la Mairie ; lorsqu'il se rend au bureau de vote, il donne en sortant de l'isoloir à André Blanchet, le correspondant du Monde présent à ses côtés, celui des deux bulletins ,le blanc, signifiant oui, qui ne lui a évidemment pas servi : Je vous fais cadeau de mon Oui, lui dit-il .


1.200.171 électeurs guinéens ,sur 1.405.986 inscrits, rejettent le projet de constitution par 1.130.292 ,Non, et 56.959 Oui .

Les résultats sont centralisés et rendus publics le lundi matin, mais il n'y a aucune manifestation collective d'enthousiasme, car le gouvernement a donné l'ordre aux Guinéens de se rendre nortnalement au travail :

Ce n'est pas à l'heure de l'indépendance qu'il faut commencer à se reposer. Bien entendu, une telle consigne ne s'explique que par l'emprise du PDG sur les masses guinéennes.

De plus, comme l'ont expliqué au Père de Benoist plusieurs responsables comme Diallo Saïfoulaye, Keita Fodéba, Camara Faraban sans parler de Sékou Touré lui-même, il y avait la ferme volonté des dirigeants d'éviter tout incident ou manifestation de joie qui pourrait détériorer le climat des rapports franco-guinéens.

Comme le remarque le Père de Benoist, qui en a été le témoin quelques mois auparavant, le calme absolu qui règne dans les rues de la capitale guinéenne n'a rien de comparable avec les heures de joie délirante qui ont marqué le succès des partis nationalistes togolais lors du scrutin qui a eu lieu au Togo le 27 avril.


En France, prié de commenter au journal télévisé les résultats officiels du référendum, le ministre de la France d'Outre-mer Bernard Cornut-Gentille, ulcéré par le vote guinéen, laisse à la dernière minute le soin de le faire à son collaborateur Émile Biasini .


Ainsi le peuple de Guinée met-il fin à la période coloniale et à ce que Sékou Touré, dans l'un de ses Poèmes militants, appelait ,l'insolite présence.

 

Informations supplémentaires