MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

FIMAC - Les partenaires

 

Institutionnels…

La Ville de  Lyon

Le Grand  Lyon ou (Métropole à/c du 01/01/2015

Le Conseil Régional Rhône Alpes

 Le Conseil Général du Rhône

La Ville de Villeurbanne(Rhône)

 Le Conseil Général de Rhône et le Conseil Régional Rhône se détermineront en fonction de l’intérêt  culturel politique et diplomatique qu’ils accordent à ce festival international, étant entendu en tout été de cause que ces institutions ne peuvent être considérées en qualité de simples pourvoyeuses de subventions éventuelles

S’agissant de la Ville de Lyon et du Grand Lyon, ils sont gérés et jusqu’à nouvel ordre par le mêmes exécutif, ils deviennent donc les partenaires privilégiés du festival.

 Le Maire de la Ville jouant son rôle de présidence actif, devrait confier à ses services la mission importante des invitations à savoir /

Monsieur de Ministre de la Culture pour l’ouverture du festival

 Les autorités civiles militaires et religieuses, Préfets de Région, Gouverneur militaire, Primat des Gaules etc.…

Messieurs les Ambassadeurs de /

 La République de Cuba

 La République d’Haïti

 L’Ambassadeur  en poste à Paris d’un pays du Continent africain dont la formation  été sélectionnée.

 Monsieur le Président de l’Assemblée unique (ce sera probablement l’appellation officielle) de la Martinique ou la Guadeloupe.

 Avec pour ces invités, la prise en charge de leur transport, l’hébergement et le programme de séjour durant leur présence à Lyon.

                                                              Autres partenaires

Informations supplémentaires