MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Compétences et attributions des Membres du Bureau Exécutif

 

Article 14. L’Administration du Haut Comité de l’Emigration est assurée par le Bureau Exécutif, qui agit par délégation du Conseil d’Administration dont il exécute les décisions.

Article 14.1 : Le Président.

Elu pour deux ans renouvelables, il représente le Haut Comité de l’Emigration auprès des Pouvoirs Publics, et dans les actes de la vie courante.

Le Président peut ester en Justice.

Il convoque et préside les travaux du Conseil d’Administration, sa voix étant prépondérante en cas de partage des votes.

Le Président peut requérir la collaboration de toute personne étrangère aux Instance du Haut Comité ; en raison de sa compétence propre, en vue d’accomplir une mission spécifique à sa durée déterminée ou une mission générale à titre permanant.

En as de démission du Président ou de cessation de fonction pour quel que motif que ce soit, le Conseil d’Administration se réunit dans le mois qui suit à la diligence du Secrétaire Général et procède à son remplacement suivant les modalités de l’article 8.1.

L’intérim est assuré par le Secrétaire Général.

Article 14.2 : Les Vice-présidents.

Chaque communauté siégeant au Haut Comité de l’Emigration est représentée par un Vice-président.

En cas d’empêchement momentané du Président, le Vice-président désigné par lui agit en lieu et place.

Article 14.3 : Le Secrétaire Général.

Il a en charge la gestion des affaires courantes du Haut Comité, et, est responsable de l’ordre du jour.

Son adjoint assure le bon fonctionnement du Secrétariat :

- La mise à jour des fichiers,

- L’expédition des convocations,

- La rédaction des procès-verbaux des réunions du Conseil d’Administration.

Article 14.4 : Le Trésorier

Il est responsable des mouvements de fonds du Haut Comité de l’Emigration.

Tous les trois mois il adresse aux membres du Conseil d’Administration un état concernant la situation financière du Haut Comité et du Fonds de Calamités Outre-Mer, suivant un modèle arrêté par le règlement intérieur.

Une fois par année, le Trésorier présente /

- Le bilan financier de l’exercice écoulé du Haut Comité et du Fonds de Calamités, visé par la Commissions de Contrôle des Comptes.

- Les budgets de fonctionnement et d’investissement du Haut Comité.

- Le budget du Fonds de Calamités.

Article 14.5 : Le Porte-parole

Il est chargé des relations extérieures et de la Communication, en liaison avec le Président.

                                                      Finances – Contrôle.

 

Informations supplémentaires