MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

                              Membres et   Organes

 

Article 5 : Membres

La qualité de membre du Haut Comité de l’Emigration s’acquiert par l’adhésion pleine et entière aux objectifs énoncés à l’article 3.

L’adhésion concerne les Fédérations d’Associations Outre-mer stipulées à l’article 1 et constituées à la date du 12 Juin 1993.

Les adhésions des Fédérations constituées ultérieurement seront soumises à l’appréciation du Conseil d’Administration du Haut Comité de l’Emigration qui se prononcera sur la base de deux tiers de ses membres.

Article 6 : Organes.

Conseil d’Administration, Bureaux Exécutif, Commissions, Délégués Fédéraux.

Article 6.1 : Le Conseil d’Administration.

Il est composé de /

- 24 Représentants Fédéraux, à raison de deux représentants par Fédération d’Associations.

- 8 Elus, représentant les Conseils Régionaux et Généraux de la Guyane, la Martinique, la Réunion, la Guadeloupe.

- 2 Elus, représentant les Collectivités Territoriales de Tahiti et Nouvelle Calédonie.

- 6 personnes originaires des pays concernés, compétentes dans le domaine éducatif, culturel, artistique, économique, sociologique et la communication, nommées par le Conseil d’Administration sur proposition du Président du Haut Comité de l’Emigration.

Toutefois, les postulants ayant fait acte de candidature au 12 Juin 1993 seront considérés comme membres du Conseil dès ce jour.

Article 6.2

Les Représentants Fédéraux et les personnes visées à l’alinéa 4 de l’article 6.1 siègent au Conseil d’Administration pour une durée de six ans renouvelable par tiers tous les deux ans.

Article 6.3

Les élus représentants les Collectivités Outre-Mer siègent au Haut Comité de l’Emigration pour la durée de leur mandat électif, renouvelable.

Article 7

Le Conseil d’Administration se réunit une fois par semestre sur convocation du Président.

A la majorité des membres présents, il /

- Elit les candidats aux responsabilités du Bureau exécutif,

- Approuve les rapports moraux et financiers,

- Vote les budgets,

- Arrête le montant du versement annuel dû par les Fédérations des Associations d’Outre-Mer,

- Crée les Commissions,

- Désigne les membres de la commission de Contrôle des Comptes,

- Adopte les modifications statuaires,

- Adopte le règlement intérieur.

Il est dressé procès-verbal, à chaque séance du Conseil d’Administration dont un exemplaire est adressé aux Administrateurs, signé du Président et du Secrétaire Général.

                                       Le Bureau Exécutif

Informations supplémentaires