MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Panama

 

 

 

Géographie

 

Entouré par la mer de la Caraïbe, l'océan Pacifique, la Colombie ,225 km de frontière et le Costa Rica ,330 km, le Panama est un pays d'Amérique centrale, situé à 9° nord et 80° ouest et s'étendant sur 78 640 km2

 

Le canal de Panama permet aux bateaux de passer de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique et inversement, sans devoir contourner le continent américain par le sud de l'Argentine.

 

Le territoire de Panama est né il y a 15 millions d'années d'un phénomène de subduction qui a créé un groupe d'îles.

 

Elles représentent aujourd'hui les péninsules de Azuero et Burica. La spécificité de ce territoire s'il est comparé à ses voisins est qu'il est issu de la collision des plaques de la  Caraïbe, de Nazca et celle de l'Amérique du Sud alors que les pays de l'isthme se sont créés par le contact de celle des Caraïbes et de celle de Cocos.

 

Le pays est divisé en 9 provinces auxquelles viennent s'ajouter les 5 comarques indigènes: Emberá-Wounaán, Kuna Yala, Ngöbé-Bugle ,niveau province, Madungandí et Wargandí niveau corregimientos.

 

Les provinces n'ont pas changé depuis la déclaration d'indépendance en 1903. Leurs subdivisions sont les districts à leur tour divisés en corregimientos ,qui sont eux modifiés en fonction des mouvements de population.

 

Les frontières avec le Costa Rica et la Colombie sont clairement démarquées et ne sont plus l'objet de différend depuis la fin des années 1980. Le pays bénéficie d'autre part d'une ZEE de 200 milles nautiques.

 

La côte nord est semée de ports naturels. Le port de Cristóbal, situé à la sortie du canal dans la mer des Caraïbes, est le seul à bénéficier d'importantes infrastructures.

 

Cependant, les nombreuses îles de l'archipel de Las Bocas del Toro, fournissent un abri suffisant pour le port bananier d'Almirante. À l'ouest la côte est découpé en baie Almirante, laguna de Chiriquí et golfe des Moustiques.

 

Du côté de la frontière colombienne, la côte est ornée d'environ 350 îles qui s'étendent sur environ 160 km.

 

Sur la côte Pacifique, il y a les golfes de Chiriquí, de Panama, de Parita et de San Miguel.

 

Le port principal est Balboa mais les profondeurs n'étant pas suffisantes ajoutées à une forte marée ne permettent pas vraiment le développement de ports importants. Environ 1000 îles se trouvent dans la partie sud du pays dont celle de Taboga, dévouée au tourisme qui est visible depuis Panama.

 

Située à vingt kilomètres des côtes panaméennes, l'Ile Coiba a servi de prison jusqu'en 2004. Cet isolement a permis de préserver la forêt primaire et les fonds marins. Aujourd'hui, on peut visiter le site inscrit au patrimoine mondial, et les cellules grignotées par la jungle.

 

Le relief est marqué par une chaîne de montagnes qui forme une division du territoire par le milieu. La partie nord ne fait pas partie de la chaîne d'Amérique du Nord et seulement la partie la plus proche de la frontière colombienne fait partie de l'ensemble andin.

Population

 Au Panama  la population est composée de métis , 64 % de la population, d’Afro-caribéens , 14 %, d’Espagnols , 10 %, d’Amérindiens , 8 %,  et d’Asiatiques d’origine chinoise , 4 %.

Il ne subsiste pas plus de 60000 Indiens autochtones. On compte 80 % de catholiques, 10 % de protestants évangélistes et 5 % de musulmans. La population urbaine ne dépasse pas 54 %. Les villes principales sont Panama la capitale, et Colón

Le pays compte 3 608 431 habitants en 2014 dont environ 1,426 millions habitent la capitale même.

 

En 2010, le taux de croissance annuelle était de 1,463 %, le taux de natalité était de 19,17 pour 1 000 habitants et le taux de mortalité était de 4,62 décès pour 1 000 habitants.

 

La population du Panama est originaire principalement des colonisateurs européens et d'esclaves provenant d'Afrique subsaharienne.

 

La population du Panama est très métissée , 70 % de la population panaméenne est métis principalement mulâtre. Les Afrodecendants qui descendent d'esclaves africains representent 12 % de la population. 10 % de la population sont européens.

 

Entre 12 et 9 % de la population est amérindienne, les principales tribus indigènes au Panama sont les Guaymí ,Ngäbe, les Kuna, les Emberá, les Buglé ,Bokota et d'autres tribus minoritaires.

Histoire

Province de l’Empire espagnol dès 1510, le Panama devient très vite une zone stratégique contrôlée par des forts et des citadelles.

À partir de 1881, un Français, Ferdinand de Lesseps, lance les travaux de percement d’un canal dans l’isthme, pour permettre de passer en bateau de l’océan Atlantique à l’océan Pacifique.

 Mais, faute de capitaux suffisants et à cause de maladies et de glissements de terrain, les travaux sont arrêtés. En 1903, le Panama proclame son indépendance.

Les Américains reprennent les travaux du canal jusqu’en 1914, année de son ouverture. À partir de 1954, la tutelle américaine sur le canal provoque des émeutes nationalistes. En 1968, un coup d’Etat amène au pouvoir le général Omar Torrijos.

Le président américain Jimmy Carter signe en 1977 un traité selon lequel la zone du canal sera complètement restituée en 1999.

En 1989, les Américains interviennent dans le pays pour destituer le général Noriéga, ancien agent américain de la CIA impliqué dans un vaste trafic de drogue.

Mais, en raison d’un vif sentiment anti-américain, Ernesto Perez-Valladares, membre du parti révolutionnaire démocratique le parti de Noriega, gagne l’élection présidentielle.

 Le passage à l’an 2000 fut historique , la zone du canal a été rétrocédée par lesEtats-Unis, rendant au pays la pleine souveraineté de son territoire.

Le Panama est une république parlementaire. Le vote est accordé à tous les citoyens de plus de dix-huit ans. Il n’est pas obligatoire de voter.

 

Le Président de la République, les membres du parlement ainsi que les vice-présidents sont élus par le suffrage universel direct pour une durée de cinq ans.

 

L'actuel président de la république panaméenne est Juan Carlos Varela

 

Les membres du gouvernement sont nommés par le Président. Le parlement est monocaméral, seulement composé d'une Assemblée nationale.

 

Pour ce qui est de l'autorité judiciaire, dix juges composent la Cour suprême de Justice pour une période, cette fois, de dix ans.

 

Le pouvoir législatif n’est exercé que par une seule chambre, renouvelée tous les cinq ans. Elle compte 72 sièges. La division du pays est en 9 provinces, 3 territoires ,autonomes, indiens et 74 municipalités.

Pérou

Informations supplémentaires