MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Comores

 

 

Géographie

 
Situé au Nord-Ouest de Madagascar d'une superficie de 1797 km, l'archipel des Comores est composé de trois îles d'origine volcanique , Anjouan, Mohéli et la Grande-Comore. Une quatrième île, Mayotte, appartient pour sa part à la France. Les plaines côtières étroites sont surplombées de plateaux.
Le point culminant en est le mont Kartala , 2360 m, un volcan encore actif. Le climat est de type tropical humide. Des précipitations abondantes tombent à la mousson, et les îles sont parfois balayées par des cyclones et des raz-de-marée.

 

L'archipel des Comores est constitué de quatre îles ,Grande-Comore, Mohéli, Anjouan et Mayotte à l'entrée du canal du Mozambique au nord-ouest de Madagascar et face au Mozambique.

 

Les routes maritimes transportant le pétrole provenant du Proche-Orient à destination de l'Europe et des États-Unis passent par les Comores.

 

La superficie totale de l'Union des Comores est de 2 236 km2. La capitale, Moroni, se situe sur la plus grande des îles, la Grande Comore.

 

Cette même île compte un volcan ,2 361 mètres, actif appelé le Karthala. C’est un volcan strombolien encore en activité dont la dernière coulée de lave date de 2005.

 

Un lac occupant l'un des cratères constituant une caldeira de 3 km de diamètre, la plus grande caldeira en activité du monde à l'époque, a été vaporisé, début 2005.

 

La porosité du sol de la Grande Comore explique l'inexistence de cours d'eau, contrairement aux autres îles.

 

Les terres sont à 45 % agricoles. 9 % est recouvert par la forêt et 7 % du territoire est inexploité. Les îles sont assez proches ,75 km au plus, et les fonds marins comportent beaucoup de coraux, lesquels ont fait les frais d'El Niño il y a quelques années et sont également victimes de pêche à la dynamite.

 

La grande variété de la faune sous-marine pâtit elle aussi des destructions occasionnées par la nature et les hommes: de moins en moins de requins, de moins en moins de tortues .

 

Proies faciles dont la viande est gratuite , ou encore de moins en moins d'holothuries ou  concombres de mer   appréciés de certaines populations qui les ramassent et en font le commerce.

 

Sans forcément mesurer l'impact que cette  pêche  intensive pourrait avoir, l'archipel constituant l'une des zones de réensemencement de l'Afrique de l'Est.

 

Le territoire de l’Union des Comores est divisé en îles autonomes et celles-ci en communes . Pour des raisons administratives les communes sont groupées en préfectures, réparties comme il suit /

 

Grande Comores ,ou Ngazidja, chef-lieu , Moroni , 8 préfectures.

 

Anjouan, ou Ndzuwani, chef-lieu , Mutsamudu , 5 préfectures.

 

Mohéli ,ou Mwali, chef-lieu , Fomboni , 3 préfectures.

 

Mayotte ,ou Maore, chef-lieu , Pamandzi.

 

Mayotte ,ou Maore,, qui est revendiquée par les gouvernements successifs de l'État comorien unitaire ou fédéral depuis 1975, est considérée par les Français comme une région française.

 

L’État comorien considère que l’île de Mayotte relève de sa souveraineté en accord avec la résolution 3385 de l’ONU du 12 novembre 1975.

 

C’est ce qui explique pourquoi cet État affirme que l’Assemblée générale des Nations Unies rejette , toutes autres consultations qui pourraient être organisées ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France .

 

À noter que le litige territorial n'a jamais fait l'objet d'une résolution du Conseil de sécurité qui serait contraignante, les résolutions de l'assemblée générale n'étant que facultatives tant en raison du véto français que de la pratique de cet organe de systématiquement tenir compte des référendums lorsqu'ils sont démocratiques.

 

Par ailleurs, en 1980, outre Mayotte, le président de la République islamique des Comores revendiquait les îles Glorieuses ainsi que le Banc du Geyser.

Population

Les Comoriens sont à 97 % issus de populations arabes, africaines et asiatiques. On distingue les ethnies Cafre et Makoa, les Oimatsahas et les malgaches. Ce sont à 85 % des musulmans sunnites. La plus grande ville est la capitale Moroni suivie par les ports de Domoni, Mutsamudu et Fomboni.

La population comorienne est estimée à 752 288 en 2013. L'île la plus dense est Anjouan avec 517 habitants/km², puis celle de Grande Comore avec 240 hab./km² et enfin Mohéli avec 99 hab./km².

 

Les deux tiers de la population vit en milieu rural, mais l’urbanisation progresse au rythme de 6,5 % par an. La population est jeune, 56 % des habitants ont moins de 20 ans avec un taux de croissance démographique d'environ 2 %.

 

Les projections annoncent plus de 1 500 000 personnes pour 2050 ce qui donnerait une densité de 862 hab./km²

 

D'après l'enquête démographique et de santé de 2012, le taux de fécondité est estimé à 4,3 enfants par femme, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne africaine.

Histoire

Aux premiers siècles de notre ère arrivent des populations malayo-indonésiennes et africaines. Entre le X° et le XVI° siècle, les Perses s'installent. En 1843, Mayotte est rattachée à l'île de la Réunion , les autres îles la rejoignent en 1886.

 Les Comores deviennent en 1912 une colonie , transformée en territoire d'outre-mer en 1958. En 1974, seule Mayotte se prononce pour le maintien au sein de la république française.

L'indépendance des trois autres îles est proclamée en 1975 , elles forment la République fédérale islamique des Comores. Dans les années 1980, les tensions économiques et politiques s'accroissent. Une crise éclate en 1997, lorsque Anjouan et Mohéli demandent leur rattachement à la France.

 

L'Union des Comores est une république à régime monocaméral. Plusieurs régimes se sont succédé, qui sont considérés par certains observateurs comme des dictatures violentes Le régime actuel a été adopté par un référendum en décembre 2001.

 

Les institutions actuelles sont marquées par la crise de 1997. L'Union, ainsi que chacune des trois îles, a un président qui est également chef du gouvernement. Les prérogatives du président de l'Union sont la politique extérieure et la défense.

 

Les îles disposent d'une large autonomie portant sur l'économie, les impôts, la santé, la justice. Le franc comorien est rattaché à l'euro et n'est pas une monnaie indépendante.

 

Le régime politique est un régime multipartite. Un président, chef de l'exécutif, est à sa tête, avec une présidence tournante. Chaque île bénéficie d'une très large autonomie et possède son président et son conseil.

 

La chambre législative est appelée assemblée et possède 33 membres dont 24 élus 4 à Moheli, 9 à Anjouan et 11 à la Grande Comore et 9 représentants élus au suffrage indirect en raison de 3 élus par île.

 

Ces élus sont des conseillers de l'assemblée des îles. Les membres sont élus pour cinq ans députes et conseillers.

 

  • L'assemblée de Grande Comore compte 20 membres.

  • L'assemblée d'Anjouan compte 25 membres.

  • L'assemblée de Mohéli compte 10 membres.

Des élections législatives ont lieu aux Comores le 6 décembre 2009.

 

Des primaires en vue de l'élection du président de L'union des Comores ont eu lieu le 7 novembre 2010 à Mohéli, les 3 élus à ces primaires ont été présentés au suffrage de l'union le 29 décembre 2010.

 

Le 27 novembre 2010 ont eu lieu les élections des gouverneurs des îles constituant l'Union.

Congo

Informations supplémentaires