MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Société de pêche maritime -La Baillargentaise- 

OBJECTIFS  

 

 Diversification de l’économie Guadeloupéenne.

 

 Projet de développement d la pêche maritime à la Guadeloupe.

 Construction d’un port de pêche d’intérêt local à BAILLE- ARGENT.

Mémoire remis à Monsieur Georges LEMOINE, Secrétaire d’Etat aux D.O.M. T.O.M aux fins d’obtenir un accroissement de l’aide technique et financier de l’Etat dans le cadre du 9ème plan, en faveur du développement de la pêche maritime à la Guadeloupe sur la Côte Sous Le Vent.

 

Préambule

L’économie de la Guadeloupe nécessite un effort particulier de la diversification pour rattraper le retard accumulé depuis de nombreuses années.

 

Si un secteur des activités doit bénéficier d’un tel effort, c’est bien la pêche maritime , seul créneau productif d’avenir susceptible de créer des emplois, à la condition essentielle que les investissements engagés, soient à la hauteur des besoins, sous peine de décourager les initiatives volontaires constructives.

 

Le 9ème plan qui évalue à / 

 10 milliards de francs ,le coût des dépenses nécessaires, réparties sur cinq ans, destinés aux activités maritimes dont /

- 4,5 milliards de francs réservés à l’amélioration de l’outil de travail, soit /

 -2,6 milliards de francs pour les installations portuaires.

-1,6 milliards de francs pour l’achat de bateaux-type plan de relance.

 

 

N’a chiffré aucune prévision globale concernant le développement de la pêche maritime pour , La Côte Sous le Vent.

 

 

Or, plus que tout autre, ce secteur géographique caractérisé par un sous-équipement inquiétant pour l’avenir, requiert à quelque niveau, le soutien des pouvoirs publics. 

Ce contexte est-il la résultante d’une indifférence générale, accentué par un défaut de volonté politique, le tout couronné par une certaine lenteur administrative…

 

Peu important, pur ma part, dès Septembre 1981, j’ai suggéré à Monsieur B. G., ancien directeur de cabinet à la rue Oudinot, un projet de développement de la pêche maritime à BAILLE ARGENT, localité de la Côte Sous Le Vent, portant globalement sur une amélioration ou une transformation radicale de l’outil de travail pour garantir / 

 L’emploi.

- Des conditions de vie descentes aux professionnels de la mer.

- Des revenus suffisants.

Et par la suite, en proposant sur le marché / 

Un produit de qualité,

D’un prix abordable pour les consommateurs.

Grâce à ce système de production et de distribution organisé dans le cadre d’une gestion rigoureuse par une société, qui participera notamment aux opérations de repeuplement des espèces maritimes de la Guadeloupe -voir ci-joint les réflexions dans un mémorandum adressé le 27 Avril 1983 aux membres de l’assemblée départementale de la Guadeloupe-

Tels seront donc les points développés ci-dessous, pour éclairer le sens de ma démarche   

Léonce Lebrun

La pêche maritime à la Guadeloupe

  Sommaire

  Une note à l'attention du Conseil Général de la Guadeloupe

  Un courrier à la Présidence de la République

  La SARL Baillantaise et ses observations

 wwwxxxwwwxxxwwwxxxwww

 1 L'Outil de travail

 2 Dispositif

 3 Les bâteuax de pêche

 4 La gestion

 5 L'Organisation du travail

 6 Les objectifs de production

 7 Les prix

 8 Le repeuplement

 9 La réglementation - financement

10 Destinataires - diffusion

   

Informations supplémentaires