MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Membres et organes

 

Article 5 - Membres

La qualité de membre du Haut Comité du Monde Nègre s'acquiert par l'adhèsion aux objectifs énoncés à l'article 3.

Article 5.1

L'adhésion concerne :

- les membres de droit - Annexe I

- les pays associés -(Etats,et Royaume) Annexe II

- les collectivités invitées - Annexe III

Article 6 - Organes

- l'Assemblée Générale

- la Commission Exécutive

- le Secrétariat Général

- les Agences spécifiques

Article 6.1 - L'Assemblée Générale

Organe central du Haut Comité du Monde Nègre elle est composée de délégués :

- des pays membres de droit

- des pays associés

- des collectivités invitées

à raison de trois à cinq membres par délégation, ayant un droit de vote, sur convocation du Secrétaire Général,

l'Assemblée Générale tient une session annuelle pour :

- approuver les rapports moraux et financiers,

- voter les budgets,

- arrêter le montant de la cotisation annuelle due par chaque pays et collectivité, sur avis de la Commission Exécutive

- désigner les membres de contrôle, pour un mandat de quatre ans,

- adopter le règlement intérieur, et les modifications de la Charte, à la majorité des délégués mandatés.

Article 6.2. - Présidence de l'Assemblée Générale

Chaque session de l'AssembléeGénérale est présidée par un délégué des pays membres de droit, désigné par ordre alphabétique, pour un mandat d'un an non renouvelable.

Le Président du Haut Comité en exercice, est investi d'un mandat de représentation générale assisté du Secrétaire Général.

En cas de démission ou d'empêchement de l'intéressé la Présidence est assurée par un membre de la délégation pour la durée restante du mandat.

Article 6.3 - La Commission Exécutive

Elle est composée de délégués :

- des pays membres de droit

- des pays associés

- des collectivités invitées à raison d'un membre par délégation.

Article 6.4 - Prérogatives de la Commission Exécutive

Les membres de la Commission Exécutive siègent dans cette instance pour une durée de quatre années, renouvelables, par moitié, tous les deux ans.

Article 7 - La Commission Exécutive tient deux sessions par année

A la majorité des membres présents elle :

- élit les candidats au Secrétariat Général,

- contrôle l'application des délibérations de l'Assemblée Générale,

- crée les Commissions, et les Agences sur proposition du Secrétaire Général.

Il est dressé procès verbal à chaque session de la Commission Exécutive, dont une copie est adressée aux membres, signée du Secrétaire Général et du Trésorier Général.

Article 8 - Le Secrétariat Général

Il est composé :

- du Secrétaire Général,

- de secrétaires Généraux Adjoints,

- d'un Trésorier Général,

- de Trésoriers Adjoints,

- d'un porte parole, chargé de la communication,

- des Adjoints.

Article 8.1 - Le Secrétaire Général

Les membres du Secrétariat Général sont élus pour quatre ans renouvelables par la Commission Exécutive, à bulletin secret, et à la majorité relative des suffrages.

Toutefois, le candidat au poste de Secrétaire Général doit recueillir au moins deux tiers des votes exprimés, quel que soit le nombre de candidats.

Si un troisième tour est rendu nécessaire, est déclaré élu, le candidat qui a réuni la majorité des votes exprimés.

Article 9

L'attribution des postes à responsabilité au sein du Secrétariat Général doit assurer une représentation équilibrée des différentes communautés siégeant à la Commission Exécutive du Haut Comité du Monde Nègre tenant compte notamment des modes d'expression linguistique.

Article 10 - Prérogatives du Secrétaire Général

Le Secrétaire Général assure d'une façon permanente, la gestion des affaires courantes du Haut Comité

Article 10.1

Les fonctions au Secrétariat Général ne sont pas compatibles avec l'exercice d'une autre activité rémunérée.

Article 11 - Les Commissions

Sur proposition du Secrétariat Général les Commissions sont créées par la Commission Exécutive suivant la politique générale et les orientations du Haut Comité

Article 12 - L'Agence

Dans chaque zone géographique précisée en annexe, le Haut Comité est représenté par une Agence créé par la Commission Exécutive sur proposition du Secrétaire Général après accord des autorités publiques du pays concerné.

L'Agence est chargée dans sa zone de compétence de veiller à l'application des recommandations du Haut Comité

Dans les missions spécifiques qui lui sont confiées l'Agence bénéficie de l'assistance d'experts nommés par le Secrétaire Général.

Article 13

Les délégués à l'Assemblée Générale sont pris en charge par les pays et collectivités dont ils sont originaires.

Pour les membres à la Commission Exécutive, les frais de déplacement de mission et de représentation seront remboursés dans la limite d'un forfait modulé, arrêté par la dite Instance sur proposition du Secrétariat Général

Article 13.1 Les Experts

Dès sa prise de fonction, le Secrétaire Général créera un comité d'experts composé de :

- juristes

- économistes

ayant pour mission de rédiger un règlement intérieur, déterminant :

- le mode de désignation des délégués à l'Assemblée Générale du Haut Comité.

- les modalités de fonctionnement de l'Assemblée Générale de la Commission Exécutive, la durée de sessions de ces Instances.

Le Secrétariat Général

Informations supplémentaires