MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste du républicain à l’islamiste radicalisé du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien méprisant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, depuis le début du XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernrmrnts successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789…

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute…

La situation à la haïtienne

 

Un observateur nous faisait remarquer à juste titre qu’aucun dirigeant de haut niveau de l’ex puissance coloniale ( chef d’état ou de gouvernement, premier ministre en exercice) n’avait foulé le sol hïtien depuis 1804, et pour cause…

Dans la période tourmentée des années 1790, les révolutionnaires n’avaient pas pour autant abandonné l’idéal impérialiste en mettant en œuvre à l’intention notamment des colonisés d’alors et pour l’avenir, le concept de la république une et indivisible

Ce fut donc un crime de lèse-majesté relevé à l’encontre de ces habitants de Saint Domingue qui avaient défié ce concept en arrachant les armes à la main leur souveraineté au prix de lourds sacrifices humains, après avoir vaincu un puissant corps expéditionnaire napoléonien.

Du reste l’Etat colonial devait faire payer lourdement ce revers à la jeune nation haïtienne en lui imposant pendant plus des trois quart du 19 me siècle le remboursement d’une dette équivalant chaque année au tiers du budget de cet Etat, pour prix de son indépendance.

Chacun aura compris les causes du défit actuel de Haïti dans différents domaines dont tout a été mis en œuvre par les Occidentaux pour apporter la preuve que l’homme noir en général était incapable de s’assumer sans l’aide des autres.

Ainsi donc la situation africaine actuelle est en tous points identique à celle de Haïti, à la différence que trop de pays de ce continent ont bénéficié d’indépendance octroyée, assortie d’accords bilatéraux en matière de défense notamment, les plaçant dans l’impossibilité de prendre en charge le destin collectif de l’Afrique.( lire dans Dossier Le temps de l’Action, Au nom de tous les miens

Les exemples sont d’actualité, inutile d’en faire état.

Et pourtant ce contexte ne doit pas et ne devra pas perdurer, au nom de tous nos miens pour l’avenir et la dignité du Monde Nègre.

Léonce Lebrun

Additional information