Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Un transfert approprié

 

Mes textes diffusés sont toujours suivis de moult message de soutien qu’en général je ne diffuse pas .

Qu’à titre exceptionnel je transfère une réflexion circonstanciée de Christophe Lokossou, originaire du Togo,  enseignant à Lyon, en poste à l’étranger actuellement.

Ce message de circonstance ne pouvait mieux tombé.

Il y a exactement 10 ans, alors que la Guadeloupe et la Martinique étaient en proie à une grève dure, ayant sa genèse de la Guyane… …

...à Lyon nous entreprîmes d’organiser la résistance et un soutien aux grévistes avec la participation massive des partis dits de gauche et des organisations syndicale dont la CGT à la pointe du combat.

Dans ce bras de fer avec l’Etat, Christophe fut à mes côtes un précieux Lieutenant, et pendant deux semaines nous bâttîmes le pavés lyonnais avec des slogans très anticolonialistes.

Mais ces manifestations furent marquées par une absente totale des Caraïbéens de le Région, ce que ne manquaient de relever nos soutiens indoeuropéens.

Les auditeurs ont compris les causes de cette absence de solidarité à l’écoute du débat télévisé organisé par la Chaine TLM, m’opposant à une compatriote (Mardi 3 Mars 2009 19eures)

Alors que je rendais totalement responsable le Pouvoir colonialiste qui à conduit à toutes des dérives politiques économiques et sociales depuis de longues années, exemples précis à l’appui,…

…mon interlocutrice, adversaire a semblé défendre les bienfaits du statut départemental, loin des préoccupations des femmes et des hommes en lutte pour une amélioration de leur vie au quotidien.

On comprend mieux pourquoi la fenêtre de sortie proposée par le Gouvernement en Janvier 2010, ouvrant de nouvelles responsabilités pour les élus de nos territoires, ait été brutalement fermée.

Mais viendra le temps...

Léonce Lebrun

-----Message d'origine-----

De : Christophe LOKOSSOU Envoyé : mercredi 20 février 2019 16 h 13 À : Lebrun Objet : engagement partagé

Salut Combattant Léonce

Je viens de te lire.

Deux fléaux majeurs ont frappé le Monde Noir successivement: d’abord l’esclavage et ensuite la colonisation.

Nous sommes nombreux à commettre des erreurs d’analyse de ces fléaux. En réalité, il n’y a pas 2 fléaux. Il y a qu’un seul fléau en mutation tant que les solutions pour l’éradiquer ne sont pas encore trouvées.

C’est le prédateur qui a pris l’initiative de mettre fin à l’esclavage. C’était trop beau pour être vraie cette fin de l’esclavage.

Dans sa ruse, il a fait muter l’esclavage en colonisation. L’esclave et le colonisé (qui n’est que le même) ont en vain tenté de mettre fin à colonisation, notamment au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Quelques résultats encourageants. Pour la première fois, le prédateur colon faisait l’expérience du combat irréversible du colonisé. Plus que quiconque, il en a mesuré la force et pris acte du caractère irréversible et de la victoire certaine de ce combat du colonisé.

Dans sa manoeuvre macabre de prédation, le prédateur colon change de stratégie, reprend la main et invente, sans la nommer, la nouvelle colonisation, le néo colonialisme.

Dans cette grande mutation, le prédateur colon est toujours resté égal à lui-même, fidèle à ses convictions et barbaries; seul l’esclave a changé de statut, mutant de l’esclave au statut de néo colonisé en passant par celui du colonisé.

La nouveauté de la néo colonisation est de faire du néo colonisé un complice de son propre assassinat. C’est ce que vit aujourd’hui le Monde Noir sur la base des accords de coopération, de développement et de co développement.

Ces multiples pseudo accords dont les textes sont à l’initiative du seul prédateur et par lui seul rédigés, constituent la base de la légitimation et la feuille de route de la néo colonisation, comme hier le code noir pour l’esclavage, le code de l’indigénat, le travail forcé pour la colonisation.

En clair, la décolonisation est toujours en cours, elle n’est pas terminée comme nous le dit le prédateur colon. Notre liberté reste toujours confisquée .

Chaque néo colonisée, chaque néo colonisé demeure un aliéné et l’aliénation du Monde Noir actuellement est sans conteste tant que nous n’aurons pas arraché notre liberté du filet du prédateur colon.

Ta vie, Léonce, ton oeuvre, est au crédit de l’unique combat sine qua non, le combat pour la liberté du Monde Noir. Préparons nous à rédiger le code de la décolonisation pour un Ordre Mondial Nouveau.

Mais demain, quel monde voulons-nous? La prédation changera-t-elle de camp ou le Monde Noir reviendra-t-il prendre possession de sa Terre natale et s’y « bunkariser »?

En avant, Combattant!

Ton frère d’arme Christophe LOKOSSOU

Additional information

viagra bitcoin buy