Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

Victorin Lurel

 

 

Victorin Lurel né le 20 août 1951 à Vieux-Habitants, Guadeloupe,  est un homme politique  appartenant au Parti socialiste.

Il est président du conseil régional de la Guadeloupe depuis 2004 et député de la 4e circonscription de la Guadeloupe depuis 2002. 

 

Il est la tête de liste élue par les militants et officialisée par le parti socialiste pour les élections régionales des 14 et 21 mars 2010.

Parcours politique

Longtemps élu d'opposition au conseil municipal de Vieux-Habitants à partir de 1989, puis au conseil régional à partir de 1992, il entre au conseil général en 1994 et il en devient vice-président en 1998.

Il connaît ensuite une ascension fulgurante. Il devient maire de Vieux-Habitants en 2001 après avoir remporté les élections devant Aramis Arbau de 12 voix seulement, puis il est élu député en 2002 devant PhilippeChaulet  avec 1 500 voix d'avance.

 En 2003, il est l'un des très rares qui s'est opposé au projet de nouveau statut pour la Guadeloupe. Lors du référendum du 7 décembre 2003, ce projet est rejeté par 75 % des électeurs.

 

Cette victoire du , non, ouvre la voie à sa candidature aux élections régionales de mars 2004.

À la tête d'une liste de large union de la gauche, il remporte plus de 100 000 voix et devance de 30 000 suffrages Lucette Michaux-Chevry, président sortante , Objectif Guadeloupe, apparentée UMP qui était en poste depuis 1992.

En février 2005, il démissionne de son poste de maire de Vieux-Habitants pour se mettre en conformité avec les dispositions législatives en matière de non-cumul de mandats.

 

En avril, il conduit la liste de la majorité municipale sortante et gagne l'élection partielle dès le premier tour au profit de son premier adjoint, Georges Clairy.

En juin 2005, Victorin Lurel est désigné secrétaire national du Parti socialiste chargé de l'Outre-mer par le premier secrétaire François Hollande en remplacement d'Axel Urgin qui a mené campagne pour le non au référendum sur le projet de Constitution européenne du 29 mai, contre la direction du PS.

 

Le 1er juillet 2006, Victorin Lurel annonce sa démission de ce secrétariat national pour protester contre le non-respect par la direction du parti socialiste de son engagement à mieux représenter la diversité à travers les investitures pour les législatives de 2007 et en particulier les originaires de l'outre-mer.

 

George Pau -Langevin seule candidate domienne à Paris, non investie dans la 21e circonscription.

 George Pau-Langevin est finalement investie comme candidate. Il retrouve par la suite son poste.

 

En août 2006, il annonce officiellement qu'il soutient Ségolène Royal dans la course à l'investiture pour la candidature à l'élection présidentielle de 2007.

 Elle est finalement désignée en novembre en devançant Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius.

 

 Dès lors, il est nommé à son conseil politique et il occupe les fonctions de responsable et de porte-parole de la campagne de Ségolène Royal dans l'outre-mer.

 

Candidat à sa succession comme député de la 4e circonscription, il est réélu le 18 juin 2007, au 2nd tour, face à Albert Dorville, alors maire de la commune de Trois-Rivières, sans étiquette, mais soutenu par la droite.

 

Il obtient 15 830 voix, soit 52,58 %. Lors de l'installation de la nouvelle Assemblée nationale, il devient l'un des quatorze vice-présidents du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche.

A l'issue des élections municipales et cantonales de mars 2008, Victorin Lurel demeure l'homme fort de la gauche guadeloupéenne grâce aux succès enregistrés par plusieurs candidats qu'il a soutenus personnellement .

 

Comme Hélène Vainqueur-Christophe à la mairie de Trois-Rivières, Eric Jalton aux Abymes, Ferdy Louisy à Goyave, Jean-Claude Malo à Bouillante, et Georges Clairy, son successeur à Vieux-Habitants.

 

Il a pesé pour favoriser la réélection de Jacques Gillot , divers gauche, apparenté socialiste, comme président du Conseil général, grâce au soutien du groupe Socialiste, républicain et citoyen , SRC , premier groupe de l'assemblée départementale avec 21 élus sur 40.

Quand s'engagent les débats internes en vue du Congrès socialiste de Reims prévu en novembre 2008, Victorin Lurel signe une contribution thématique sur les outremers intitulée -Les outremers, laboratoire d'idée pour la République-.

 

 Elle est signée par les principaux responsables du parti , François Hollande, Ségolène Royal, Martine Aubry, Benoît Hamon.

 

Victorin Lurel, fidèle à François Hollande signe la contribution de celui-ci, puis il rejoint la motion A constituée autour du premier secrétaire sortant et Bertrand Delanoë en se déclarant favorable à un large rassemblement incluant Ségolène Royal.

 

A Reims, Victorin Lurel, comme les principales fédérations d'outre-mer , Guadeloupe, Martinique, Réunion, choisit de soutenir Ségolène Royal face à Martine Aubry pour l'élection du premier secrétaire du parti socialiste.

 

 Défaite d'extrême justesse au niveau national, Ségolène Royal l'emporte largement dans les outremers et, en particulier, en Guadeloupe où elle obtient 82 % des voix.

 

 Les contestations portées sur les conditions des votes dans les outremers provoquent la colère du secrétaire national sortant et des militants socialistes ultramarins.

 

 Victorin Lurel quitte ses fonctions de secrétaire national. Au conseil national du 6 décembre 2008, il n'est pas remplacé, le poste de secrétaire national demeurant à pourvoir jusqu'en juin 2009.

 

Le 2 octobre 2009, à l'issue d'un vote des militants socialistes guadeloupéen, Victorin Lurel est officiellement investi comme tête de liste du Parti socialiste pour les élections régionales des 14 et 21 mars 2010.

 

Ses mandats

    Membre du conseil municipal de Vieux-Habitants , Guadeloupe,   du 20/03/1989 au 18/06/1995, et du 19/06/1995 au 18/03/2001

    23/03/1992 - 31/12/1992 , membre du Conseil régional de la Guadeloupe

    28/03/1994 - 18/03/2001 ,  membre du Conseil général de la Guadeloupe

   16/03/1998 - 25/10/2002 ,  membre du conseil régional de Guadeloupe

   23/03/1998 - 18/03/2001,  vice-président du conseil général de la Guadeloupe

    19/03/2001 - 25/10/2002 , vice-président du conseil général de la Guadeloupe

    Maire de Vieux-Habitants de 2001 à 2005.

Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature , 2002-2007, dans la 4e circonscription de la Guadeloupe.

 

Il est réélu député le 18 juin 2007, pour la XIIIe législature , 2007-2012 , dans la 4e circonscription de la Guadeloupe . Il fait partie du groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche dont il est l'un des vice-présidents.

 

Centres d'intérêt

Victorin Lurel est passionné par l'économie, le droit et la philosophie. Grand dévoreur d'essais et de journaux, il s'intéresse à la politique américaine, en particulier à Barack Obama qu'il a suivi depuis son discours d'ouverture de la Convention démocrate de Chicago en 2004.

 

 Il a représenté le Parti socialiste français à la Convention démocrate d'investiture de Barack Obama du 25 au 29 août 2008 à Denver Colorado. Il a été invité au Congressional Black Caucus de Washington, la réunion des parlementaires noirs américains, en 2009.

 

Comme président de Région, il est l’artisan d’une politique de modernisation de l’économie guadeloupéenne visant à consolider les secteurs traditionnels , pêche, banane, sucre, rhum et tourisme.

 

 Tout en veillant à favoriser des secteurs émergents à plus forte valeur ajoutée comme l’ingénierie, l’agro transformation, les énergies renouvelables, les technologies de l’information et de la communication, ainsi que les services aux entreprises.

 

 Depuis 2004, éducation et formation sont devenues les priorités de l’action régionale afin de favoriser l’emploi et l’accession à l’excellence de la jeunesse guadeloupéenne.

 

 Sous son impulsion, plus d'un tiers du budget de la Région Guadeloupe est désormais consacré à l'éducation et à la formation.

 

Parmi les grandes réalisations de son mandat , 2004-2010,  à la tête de la Région Guadeloupe /

          un nouveau Centre régional de formation professionnelle, le CRFP ,

    un réseau d'Ecoles régionales de la deuxième chance pour les jeunes sortis du système éducatif sans diplôme, ni qualification ,

 

     un lycée polyvalent à Port-Louis, le premier de la Caraïbe construit selon les normes haute qualité environnementale

 

       une Cité de la connaissance comprenant une résidence et un restaurant universitaires et, à l'horizon 2011-2013, une Université des métiers , en chantier, un campus sanitaire et social et un Pôle régional des arts du spectacle ,

    un câble sous-marin à haut débit pour réduire le prix de l'accès à Internet ,

      une Agence régionale de développement économique,

 

         un syndicat mixte de gestion des routes nationales et départementales, Routes de Guadeloupe cogéré avec le Conseil général 

        un dispositif de continuité territoriale afin de faire baisser le prix des billets d'avion entre la Guadeloupe et la France 

    un nouveau pôle universitaire dans le sud de la Basse-Terre ,

        un projet de Centre caribéen d'expression et de mémoire de la traite et de l'esclavage - le Mémorial Acte

   le redressement des finances de la Région Guadeloupe qui était en 2004 une  région endettée.

 

Comme dirigeant socialiste, il est attaché à la modernisation de la social-démocratie et à sa nécessaire adaptation aux enjeux du développement durable.

Additional information

viagra bitcoin buy