MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Ben Bella Ahmed

 

Ben Bella Ahmed, l’un des artisans de l’indépendance de l’Algérie, est né à Marnia dans la région de Oran le 25 Décembre 1916 dans une famille de commerçant, et engagé sous drapeau français pendant la seconde mondiale.

Il participe à la campagne d’Italie et de France, et devient par la suite, l’un des membres dirigeants de l’Organisation spéciale créée pour le triomphe des libertés démocratiques ...

...Après les évènements de Sétif en Mai 1945 , MTLD Mouvement pour le triomphe des libertés démocrtiques

Ben Bella est arrêté en Mai 1950, mais il s’évade en Mars 1952, et vit clandestinement en France et en Egypte où il participe à la préparation du soulèvement du 1è Novembre 1954.

En sa qualité de chef historique du Front de libération nationale FLN l’homme est influencé par Nasser le dirigeant égyptien, dont il gagne l’appui, ce qui lui vaudra l’hostilité de certains membres du mouvement indépendantiste.

Le 22 Octobre 1956, son avion est intercepté en vol par l’aviation française au dessus d’Alger, il sera détenu en France jusqu’aux accords d’Evian de Mars 1962, et entre en conflit après sa libération, avec le Gouvernement provisoire de la république algérienneGPRA.

A la suite de l’élection d’une assemblée constituante en Septembre 1962 il préside le gouvernement avant d’être élu Président de la république algérienne le 15 Septembre 1963.

Deux ans plus tard Ben Bella est renversé en Juin 1965 par un coup d’état dirigé par le Colonel Boumédienne, emprisonné jusqu’en Juillet 1979, et assigné à résidence, puis libéré en Octobre 1980.

Exilé en Europe, Ben Bella reviendra en Algérie en 1990

Habib Bourguiba

Additional information