MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Martin Luther King  1929-1968

 

Martin Luther King ecclésiastique américain né à Atlanta en Géorgie le 15 Janvier 1929, est admis au Collège Morehouse à l'âge de 15 ans où il fut ordonné ministre, puis baptiste à l'âge de 17 ans

Par la suite il compléta ses études à l'Université de Boston et découvrit les pensées et la philosophie du nationaliste indien Mohandas K. Gandhi sur les revendications non- violentes.

 C'est à Boston qu'il rencontrera sa future épouse Coretta Scott de Marion et ils se marièrent en Juin 1953.

En 1954, Martin Luther King, accepta les fonctions de pasteur de l'église baptiste en Alabama.

Une visite en Inde en 1959, lui permis d'approfondir sa compréhension des principes de Gandhi, sur la persuasion pacifiste laquelle déterminera sa conduite comme étant l'instrument principal pour les protestations sociales.

Au début des années 1960, le leadership noir étant en pleine phase de transformation radicale, après s'être concentré sur les questions de litiges et de réconciliation, il était temps pour lui de faire valoir son idéologie de non -violence, comme moyen officiel de résistance.

C'est ainsi qu'en 1963 King fut à la tête d'une grande campagne pour les droits civils à Birmingham en Alabama.

 Il organisa plusieurs manifestations pour permettre le droit de vote aux afro américains, contre la ségrégation, et les mauvaises conditions d'éducation et d'hébergement, dans les états du sud des Etats- Unis

Martin Luther King, était à la tête de la marche à Washington le 28 Aout 1963, où il faisait entendre son célèbre discours I have a dream j'ai un rêve-

Les préoccupations de Martin Luther King avec le Vietnam, et sa détermination à mener vers le succès, une marche vers Washington, et les problèmes spécifiques touchant la minorité afro américaine, le conduisent à l'épuisement au stress...

...Faisant souvent allusion à sa mort prochaine dans ses discours, mais il ne se décourageait pas, déclarant le 3 Avril 1968, qu'il était sur le sommet de la montagne, et qu'il a vu la terre promise.

C'était un discours prémonitoire, car le 4 Avril 1964, Martin Luther King, était assassiné à Memphis au Tennessee, par un américain de race indo européenne

Depuis 1963, le troisième lundi de Janvier est considéré comme jour férié aux Etas -Unis, en hommage, et en l'honneur de l'anniversaire de Martin Luther King.

 Nelson Mandela

Additional information