MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Patrice Lumumba  1925-1961

 

Né le 2 Juillet 1925 à Katako-Kombé , Congo, Patrice Lumumba est baptisé et fréquente l' école des Pères catholiques.

Mais son travail donnant satisfaction, il passe dans un établissement scolaire tenu par des suédois protestants, où l'homme commence à s'intéresser à la Politique.

 C'est ainsi que Lumumba préconise la préparation de l'élite à assurer la gestion des affaires publiques, à poursuivre le processus de démocratisation, et à sortir du néocolonialisme par la non-violence.

Les élections législatives sont remportées en mai 1960, par le Mouvement National Congolais , MNG présidé par Lumumba, et en juin il est nommé Premier ministre par le roi des belges, alors que plus tard, Kasa-Vubu, sera élu Président de la république de ce pays.

Le Congo occupé par les belges comme colonie d’alors, gagne son indépendance, et les premières mutineries sont organisées contre Lumumba.

La révolte de l'armée conduit à la fuite des belges en direction de leur pays, laissant le gouvernement Lumumba, impuissant à gouverner., la crise congolaise était ouverte.

A la mi juillet Lumumba et Kasa-Vubu, se tournèrent vers les Nations-Unies, suivi d'une expédition des casques bleus, qui refusèrent d'intervenir contre la sécession katangaise , la province du Katanga avait en effet déclaré son indépendance.

 Ces évènements, devaient conduire Lumumba à rompre les relations diplomatiques avec la Belgique.

Après un voyage aux Etats Unis et au Canada, pour une troisième résolution du Conseil de sécurité concernant le Congo, Lumumba somma les Nations unies de faire cesser la sécession du Katanga. En septembre 1960,il sera révoqué par Kasa-Vubu, mais l'homme politique restera néanmoins en fonction.

A la faveur d'un changement à la tête du pouvoir au Congo, Lumumba sera arrêté et exécuté au Katanga le 17 Janvier 1961, un puissant symbole anticolonialiste venait de disparaître, alors que la sécession du Katanga prendra fin en janvier 1963.

Patrice Lumumba aura marqué son temps, et il est évident qu'avec le recul le charisme d'un tel militant constituaitun danger pour les ennemis de l'Afrique et du Monde Nègre, en général.

La dernière lettre de Patrice Lumumba

Malcom X

Additional information