MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

 

Cheikh Anta Diop  1923-1986

 

Cheikh Anta Diop est né au Sénégal dans la région de Diourbel, en 1923 à une époque où l'Afrique est placée sous la domination coloniale européenne qui a pris la suite de la traite négrière atlantique ayant débuté quatre siècles au par- avant.

La violence vis à vis de l'Afrique n'est pas de nature exclusivement politique militaire et économique...

...Les doctrines en vogue s'emploient à rendre crédible au plan philosophique, l'infériorité intellectuelle véhiculée du Nègre.

La vision d'une Afrique anhistorique et atemporelle, dont les autochtones n'auraient pas été responsables d'aucun fait de civilisation, s'impose dans les écrits, et s'installe dans les consciences.

C'est ainsi que l'Egypte est rattachée inexplicablement à l'Orient et au monde méditerranéen sur le plan géographique anthropologique, et culturelle.

C'est dans ce contexte hostile et obscurantiste que Cheikh Anta Diop est conduit à remettre en cause par une investigation scientifique et méthodique, les fondements de la culture occidentale relatifs à la genèse de l'Humanité et de la civilisation.

La renaissance de l'Afrique, qui implique la restauration de la conscience historique, lui apparait comme une tâche incontournable à laquelle il consacrera sa vie.

A partir des connaissances accumulées et assimilées sur les cultures africaine, arabo-musulmane et européenne, Cheikh Anta Diop élabore des contributions majeures dans différents domaines, dont l'ensemble se présente comme une œuvre cohérente et puissante qui fait de Cheikh Anta Diop un savant et un humaniste .

Cheikh Anta Diop décédé le 7 février 1986 est inhumé à Thaiytou , Sénégal dans son village natal

Kwame Nkrumah

Additional information