MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Epilogue

 

...Toi qui à plusieurs reprises dans tes rêves,  s’est fait  fusiller par un peloton d'exécution de  l’Armée française d’occupation, pour  rebellions, menées subversives et incitation à la révolte indépendantiste…

...Tu as marqué sans ambigüité tes choix politiques ce goût pour la Liberté, et du droit des peuples à disposer d’eux…

Mais voilà les choses n’évoluent pas pour toi dans le bon sens, et cette mascarade de Ouagadougou (Burkina Faso) avec ces dirigeants africains se bousculant pour se précipiter à Canossa, t’a convaincu que ce Continent ne s’en sortira  pas, par le haut…

…Que le Monde Nègre, ton Monde, est placé sous tutelle, et tu es tenté de te retirer de ce combat, mais est-ce raisonnable…

Et rappelles toi ce que disait le Présent Kennedy, vainqueur des élections américaines, avant d’occuper le Bureau ovale en 1960...

ma pensée va d’abord à ce que je dois apporter à mon pays, les Etats Unis  d’Amérique….

Et  moi, plusieurs décennies après, ce que j’amène à ce Monde  Nègre  à travers des écrits, comme jadis  Aimé Césaire, la fierté  l’Honneur de sa Race, le goût de se battre contre l’arrogance de l’Occident, un Occident  n’ayant pas  compris qu’il sombrera comme jadis la Grande Rome que pourtant j’affectionne  incarnée de nos jours par l’Allemagne contemporaine redoutée malgré Mai 1945...

…accepter et défendre sans trahir, un idéal révolutionnaire, suivant la pensée de Frantz Fanon, avec un esprit de conquête, d'honnêteté intellectuelle et de respect des personnes. 

Et voila que vont être publiés prochainement  en librairie les milliers de messages de Léonce Lebrun regroupés en 5 volumesCroisade, Chroniques,  Editorial, Points de vue, Réflexions…

... déclinés au tour de thèmes qui me sont chers … Société, Histoire, Politique, Afrique, Caraïbe, Divers...

Nous disposons, toutes et tous les fondamentaux, mais faut-il avoir le courage, le talent et saisir l’opportunité de les  communiquer par Internet…CQFD

Alors, faut-il se retirer dans le spectre du silence et de la solitude pour rédiger mes mémoires et cinq autres titres... Mort d'un amour à Pointe à Pitre, Le dernier voyage, Un Eté à Yzeron, Opération Béhanzin , en disant adieu qui serait synonyme de la rupture prochaine de cette réserve virtuelle d’oxygène, d’où le titre « Epilogue » je n’en sais rien… pourvu que je ne sois pas saisi par les syndromes de la paresse et la fainéantise... grosse déception à Okay kora...

En  tout cas je termine l’année par un coup de tonnerre médiatique en publiant…Coup d’Etat…

...Qui est suivant mon analyse, l’objectif à moyen ou long terme, des commanditaires de l’attaque à Paris du 7 Janvier 2015…

…N’accordant ainsi, aucun créditaux versions dites officielle et autres fantaisies des journaleux du média

Alors je souhaite à toutes et tous, une bonne fin d’année 2017 ... avec un rendez vous sur d’autres cieux qui sait pour mener ce combat éternel, si vous le voulez bien...

En compagnie de la mise à jour du site AFCAM avec Notre Drame et le Coup d'Etat

http://www.afcam.org/index.php/fr/

Et d’une Noël, version caraïbéenne bien de chez nous, pleine de fougue, d’amour de bonheur et de joie de vivre...

https://www.youtube.com/watch?v=Wpt8tZY7BKU

Léonce Lebrun

Additional information