MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Bon vent Monsieur le Président

 

Un couple de Nègres à la Maison de Blanche

Un Nègre prenant possession du Bureau oval, qui l’eût cru , et pourtant les internautes savent que c’était pour moi une quasi certitude figurant dans mon disque dur, oui ce jour Mardi 20 Janvier 2009 à 12 heures 01…Barack OBAMA , entre dans l’Histoire des Etats-Unis d’Amérique, son pays, une nation forte , avec un peuple grand, oui un peuple grand…

Alors il ne me reste plus qu’à lui dire… bon vent Monsieur le Président, que les dieux soient avec vous dans ce combat de titan qui vous attend au quotidien… que Michelle soit toujours à vos cotés, car sans elle vous n’auriez pas atteint ce sommet là.

Il me reste à diffuser une dernière fois pour l’Honneur, ma folle nuit fictive du 5 Novembre 2008 dans HISTORIQUE version Google, fichier joint , avec des coquilles que les internautes surpris par cet environnement alcoolique me pardonnent, mais il me fallait donner une ambiance particulière à l’Evènement.

Etrange, cette association de deux êtres liés par l’Histoire, prémonitoire je dirais, l’ un afro américain, l’autre afro caribéen, ayant donc les mêmes racines, l’un  a remporté dans son pays la bataille pour le Pouvoir, l’autre aspire à gagner même à titre posthume ce combat de l’union politique de L’AFRIQUE, pour la dignité du Monde Noir…

Ils partagent pour l’Homme, la même culture de la compétence, seul critère de promotion au-delà de toutes considérations de race de sexe et de religion , habités par cet idéal de voir gagner leur race….

Léonce LEBRUN

Additional information