MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Notre Combat...

 

 

Sous le soleil de la Caraïbe, notre bel archipel, on y vient et on reviendra, car le touriste européen s’y plaît, il est en pays conquis, drapeau hymne  petit nègre à sa disposition, né impérialiste, pétri de certitude, convaincu de sa supériorité sur les autochtones indigènes, au hasard d’une conversation, il vous sortira…

 

...Qu’est ce qu’on est bien dans nos colonies..Ce n’est pas un lapsus, car il ne tiendra pas le même discours à Nantes, Orléans ou Toulon.

 

Le Statut politique du territoire visité n’a pas d’importance pour ce touriste, qui regrette amèrement la perte d’Haïti (1804) l’Indochine (1956) l’Algérie (1962) ah, ces ingrats, à qui on avait apporté la civilisation, et qui nous ont chassé les armes à la main, à cause de ces maudits concepts de, Liberté et Egalité.

 

…Heureusement qu’il y a l’Afrique ce beau continent, avec ses indépendances octroyées, qui nous réserve pré carrée, matières premières en abondance, du bon temps pour nos expatriés, et surtout des chefs de territoires fantoches, soumis à nos exigences néocolonialistes…

 

Et me voilà en terre caribéenne, en visite chez mon cher et vieux professeur, ce brillant faiseur de cerveau, persuadé que le retour de son ancien élève est un tournant dans la lutte révolutionnaire anti colonialiste.

 

 Il a des arguments pour convaincre…en lo étranger blanc Ka vini, caille nous, yo instalé yo, yo pa lé pati, pays nous en pedi… traduction…des étrangers européens viennent dans notre pays, ils s’installent, et ne veulent plus repartir, notre Martinique est perdue...

 

 Ce résonnement est juste et nous rappelle la politique de colonie de peuplement appliquée en Kanaky depuis les années 1970 pour fausser les résultats de toute consultation portant sur l’évolution vers l’indépendance de ce territoire.

 

Je tente une explication qui soit de nature à apaiser  sa flamme nationaliste pour un temps….

 

… Toute révolution anti colonialiste lui dis-je doit être conduite sur  par des femmes et des hommes  motivés et cultivés, qui savent d’où ils viennent, où ils sont, et dans quelle direction ils veulent conduire un peuple, sur la base d’un programme bien structuré, condition sinéquanone pour un soulèvement armé.

 

Or sous nos latitudes caribéennes, et en particulier pour la Martinique et la Guadeloupe nous sommes muselés économiquement socialement et bien entendu politiquement, conditionnés par le concept de l’assimilation, étranglés par une surconsommation des ménages, alors que nos exportations sont nulles, sur des territoires où tous les produits industriels sont importés massivement.

 

Sur le plan politique, je lui rappelle opportunément que le pouvoir parisien, avait accordé aux populations de la Guyane et la Martinique une possilité d assumer une partie de leur destin par un vote du 10 Janvier 2010 qui s’est soldé par le fiasco que l’on connaît…

 

Sans entrer dans le, détail du scrutin, on peut subodorer que les électeurs d’un jour ont été dictés dans leur choix par/

 

 Par la perte de l’appellation… département… d’outre mer (conséquence d’une forte assimilation)

 

 

 La disparition supposée des avantages sociaux, qui n’était prévue dans le dispositif gouvernemental

 

 

 La misère  haïtienne que certains voyaient poindre à l’horizon (la peur de s’assumer)

 

 La pauvreté africaine qui pour beaucoup refusent leur Histoire et leur racine

 La peur d’être dirigé par des Nègres car pour beaucoup de nos compatriotes la référence reste «l’homme blanc » un comble du défaut de culture et de connaissance

 

Alors je conclue en indiquant à mon vénérable enseignant qu’en tant que chef suprême  de la rébellion j’aurais le programme, un gouvernement en exil, les fonds disponibles, les meilleures armes  sophistiquées, le soutien d’un corps expéditionnaire composé de volontaires de marines afro américains, mais sur le terrain je n’aurais pas disposé des hommes de combat  caribéens et dans cette perspective, je serais conduit à faire passer par les armes  beaucoup trop de mes frères de race, pour haute trahison. (Lire sur AFCAM dans chronique un Rêve et Prémonition)

 

Dans ces conditions, la situation politique de nos territoires restera en l’état pour beaucoup de lustres.

 

Et me voici sur le Continent africain pour relever que la situation n’est guère plus brillante, en terme de  maîtrise des indépendances malheureusement octroyées.

 

Nous observons en l’espèce à une écrasante arrogante et humiliante domination de l’Occident par/

 

-Une  ONU qui a complètement dérapé  dans le conflit ivoirien, sous la pression d’un membre permanent qui Conseil de Sécurité, un Conseil qui devra rapidement être modifié dans sa composition et son mode fonctionnement, si on veut à terme éviter une catastrophe, parce que la situation actuelle ne devra pas perdurer.

 

Un FMI  qui a failli dans sa mission de donner à la Planète une politique économique et financière basée sur le respect et la dignité  de tous. A ce sujet le gâteau est tellement appréciable qu’on  relève que les  27 nations de l’Union Européenne font bloc autour de leur candidat(te) pour conserver la mainmise sur cette machine infernale qui ne tardera pas à se transformer en usine à Gaz sous le poids  des évènements.

Une  OTAN qui n’a pas sa place dans le conflit libyen, dont l’existence est intolérable depuis la chute des alliés du Pacte dit de Varsovie et qui met la paix du Monde en danger en jouant le rôle de gendarme de notre Planète, un rôle qui ne lui a été dévolu par aucune instance

 

Pendant ce temps l’Afrique assume son destin d’absence incroyable avec ses multiples territoires lilliputiens découlant du partage de Berlin de 1885, qui ne jouent aucun rôle dans le concert des grandes nations, sauf pour certains dirigeants à répondre aux invitations du G8 et G20 entre la poire et le fromage..

 

En vérité le Monde Nègre est placé sous tutelle et pour redresser la barre et notre dignité nous léguons aux générations futures la charge d’un énorme combat, qui en fait est notre combat à toutes et tous au quotidien

 

Léonce Lebrun

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs

 

Additional information