Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le" privilège blanc".

 

Comme je l’ai rappelé précédemment, la France  est championne toutes catégories du vocabulaire conduisant à des tensions touchant les minorités ethniques résidant dans ce pays

 

Il y a eu d’abord le Communautarisme, dont on attend toujours  les explications approfondies des Pouvoirs publiques portant   sur les communautés visées, et la dangérosité de se rassembler pour défendre leurs intérêts en application des règles définies par la loi du Premier juillet 1901 sur les Associations.

 

Puis a fait son apparition le Séparatisme faisant l’objet d’une loi débattue au sein des assemblées institutionnelles, qui s’adresse maladroitement au monde musulman...

 

...responsable du déficit de tranquillité, dont le Pouvoir s’arroge le droit de s’immiscer dans la fonctionnement des règles du Coran...

 

...malgré le mécontentement des fidèles de cette Religion, contrairement à la séparation de l’Etat et des Eglises dans un strict respect de la laïcité.

 

Oui mais le « nouveau monde » s’autorise un comportement anticonstitutionnel sous prétexte de « liberté d’expression » et de défense des fondamentaux de la République.

 

Mais de qui se moque t-on pour installer l’idée qu’à peine 5 à 10% d’une population est capable de renverser un régime par la force ou la voie des urnes.

 

Avant des poursuivre nous touchons le cœur du débat avec un régime bourgeois et monarchique menacé de perdre ses privilèges par quel que groupe organisé, maghrébin, africain ou afro descendant

 

Et nous voilà plongés dans un univers inconnu avec la consécration officielle du concept « privilège blanc »...

 

...rejoignant l’expression américaine de « suprématie de la race blanche » un exercice périlleux dans sa formulation...

 

...mais non dénoncé par aucun homme politique de quel que bord.

 

Alors l’Exécutif peut brandir la menace d’une violence ascendante dans la population de la France de nos jours...

 

...mais ça ne peut être que des déclarations électoralistes, car il a tout fait pour mettre la pression sur les minorités par son concept anxiogène de « privilège blanc » ...

 

...qui en tout état de cause est adressé au bénéfice de la population indo- européenne majoritaire dans ce pays.

 

Car avec le temps passe « les chiens de font pas des chats » et pour comprendre le jeu du groupe français désigné « Génération identitaire » et son fondement, revisitons l’Histoire... 

 

...nous sommes en 1791à Haïti (ex Saint Domingue) colonie française dans la Caraïbe...

 

 

...la colère des esclaves monte en puissance, la panique est installée dans le camp des colons français...

 

...la Convention met un terme à l’Esclavage en 1794  ce qui pousse tous ces possesseurs d’esclaves (Saint Domingue, Guadeloupe, Martinique) à un exode massif en direction des Etas Unis d'Amérique

 

Ils s’installent dans le sud de ce pays et seront  les fervents  soutiens, partisans engagés à côté des Confédérés...

 

...en conflit avec le Gouvernement fédéral, farouchement opposés contre l’abolition de l’Esclavage touchant les Africains.

 

Mais avec la fin de la guerre civile en 1865 et l’écrasement des confédérés par les troupes de L’Union fédérale...

 

...ces sudistes n’ont pas abandonné leur conviction de suprématie blanche ...

 

...en créant un clan dénommé KU KLUX KLAN, féroce et hyper raciste.

 

Et ramenons ce débat en France nous observons que le groupe dénommé » Génération identitaire » est ni plus ni moins que...

 

... les mutants du KU KLUX KLAN avec la même conception raciale vis-à-vis des étrangers non indo européens.

 

Ils ne sont pas nombreux certes,  mais bien organisés,très agressifs et appelés à se développer....

 

...avec l’apport de cette doctrine gouvernementale qu’est « le privilège blanc »

 

Dans ce cas, le communautarisme a un long avenir dans ce pays...

 

...car avec ces hommes dont la stratégie de l’écrevisse  conseillée par Grand -mère ...

 

...doit être remplacée par la charge du rhinocéros avec intelligence mais  sans faiblesse.

 

https://www.youtube.com/watch?v=c13q2wYZr_0

Le candidat Obama et les diasporas                              

 

          

Que la communauté afro caribéenne de la diaspora cesse ses gesticulations à propos des évènements politiques outre atlantique, et qu’on l’on retienne à juste titre que Barak OBAMA est un citoyen américain, qui brigue son premier mandat de Président de la République de son pays.

 

Ce n’est pas le candidat de la communauté afro des USA ni celui des Nègres, et encore moins celui de la diversité, de l’intégration ou toute autre stupidité de ce genre, et penser ne serait ce qu’une lune que la victoire politique éventuelle du Sénateur de l’Illinois, aurait une influence quelconque sur les pratiques en Europe, c’est méconnaître totalement la société américaine et son évolution au même titre que les institutions du pays dans lequel nous vivons.

 

Les Américains évoluent vers une société de compétence ou chacun a sa place quelles que soient ses caractéristiques propres (lire sur AFCAM dans Chronique "De l'autorité de la chose jugée"), alors qu’en Europe nous sommes placés sous le culte de la Race dont le système démocratique en est un support essentiel.

 

Si à titre personnel mon choix se porte vers un soutien pour OBAMA, c’est en raison de son appartenance au Parti Démocrate avec lequel je partage certains idéaux, sauf  la politique au Moyen Orient au titre de laquelle le locataire de l’Elysée avait vis-à-vis d’un des belligérants tenu en son temps, des propos qui sont toujours d’actualité, et le nucléaire uranien au regard duquel le même le même responsable de l’Exécutif avait engagé le processus de la dissuasion… nucléaire.

 

Ce qui est tolérable pour un pays doit l’être pour toute la Planète. ( voir à ce sujet, point de vue sur AFCAM, menu Forum)

 

Si les républicains avaient investi Madame Condoleezzee RICE l’actuelle Secrétaire d’Etat ou le Général Colin POWEL, ancien chef d’Etat major des armées US, tous deux de race Nègre, je n’aurais pas levé le petit doigt… mon choix est donc essentiellement politique, c’est la cohérence.

 

Ainsi donc les tenants de ce lubie qu’est la Diversité se trompent totalement  d’analyse, dans l’hypothèse d’une entrée de Barack OBAMA à la Maison Blanche le 20 Janvier prochain , qui aurait des effets bénéfiques ailleurs, et pour trois raisons dont sans entrer dans les détails je rappelle brièvement, les barrières incontournables des institutions et leur fonctionnement, le rôle essentiel des partis politiques et leur choix implacable, enfin le comportement du corps électoral ( le secret de l’isoloir)

 

OBAMA est le résultat de longues luttes aux Etats-Unis, à l’occasion desquelles dans la communauté afro-américaine des hommes ont laissé leur vie.

 

J’ai eu le bonheur d’approcher certains d’entre eux, des être fiers, fiers d’appartenir à une grande nation, et conquérants, ne rasant pas les murs, sachant qu’à terme ils gagnerons dans une société qui donne sa place à la compétence.

 

Concrètement, à l’occasion des luttes concernant les sans papiers, ( lire "Sans papiers" sur AFCAM dans Chronique) dans la foule des manifestants j’ai relevé à peine 1o% d’africains, quelques timides caribéens…et que dire de MARCHEZ AVEC NOUS ( Mai 2008), étroitement lié à notre Histoire, pour lequel 90%  volontaires étaient des eudoeuropéens (autochtones) sur un effectif de 3600 volontaires, dont la dernière inscrite, âgée de 66 ans désolée de n’avoir pu concrétisé son soutien…( à nouveau, mes remerciements sur la toile ce jour) 

 

Quel contraste par rapport à nos frères américains d’origine africaine, toujours promptes à se serrer les coudes dans l’adversité.

 

Le respect commence par une solidarité collective active responsable et intelligente… nous en sommes très loin…nous devrions réviser sérieusement le bien fondé de nos fondamentaux avant de revendiquer un hypothétique partage du Pouvoir dans ce pays...
Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy