MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Barack Obama- Lewis Hamilton

""Le destin nous dispense de secrets, que seul ce destin en connaît la substance"".L L

Ainsi en est- il de ce mois de Novembre 2008, où hasard du calendrier, la Planète a rendez vous avec son Histoire, une histoire sportive suivie d’une histoire politique.

Dimanche 2 Novembre 2008…
Mardi 4 Novembre 2008…

Mais où est le rapport me direz vous… bonne question… il se trouve qu’à l’occasion de ces deux échéances, la race des Nègres a rendez vous avec son destin dans deux disciplines au titre desquelles aucun observateur ne les avait attendus à ce niveau, en raison même du caractère très fermé de ces challenges.

J’ai bien stipulé race Nègre lire sur AFCAM Réhabilitation dans Chronique, et non black, noir, homme de couleur ou autre métis survivance d’un colonialisme et d’un impérialisme culturel et intellectuel que je voudrais croire en voie de disparition.

 Ce qui me permettra de développer une argumentation appropriée dans mon prochain éditorial et croisade, car en ce qui me concerne le qualificatif de Nègre demeure un titre de noblesse qui doit se mériter…ce n’est pas parce qu’on est un brave homme, qu’on devient un homme brave…

Ainsi donc le 2 Novembre prochain le Britannique
Lewis Hamilton tentera au Brésil de remporter le championnat du Monde, formule 1, de sport automobile, devenant à 23 ans le plein jeune titré de cette discipline ô combien fermée et sélective…

Alors que deux jours après, le 4 Novembre, le citoyen Américain Barack Obama, avocat de profession, Sénateur de l’Etat de l’Illinois, candidat du Parti démocrate devra vaincre dans un combat politique sans merci, son adversaire du Parti républicain…

Un scénario incroyable, un suspense étourdissant, avec la perspective d’un double succès historique, qui me donne la chaire de poule, mais attention à ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… d’où le titre de ce message...

Car pour l’un, comme pour l’autre les embûches n’en manquent pas et pour s'en convaincre il convient dans ce combat, de comparer le cursus ou le parcours de l’un et l’autre, jalonné de coup bas.

Ces deux hommes qui dominent semble t-il la mêlée, seraient ni plus ni moins accusés de crime de lèse majesté, tant leur présence à ce niveau de la compétition n’était ni attendue ni souhaitée.

Le jeune
Hamilton talentueux, mais un peu fougueux sur la piste aurait dès l’an dernier remporté le titre, il suscite donc jalousie et j’ajouterais même, une pointe de discrimination raciale au regard des sanctions qu’il a encourues à l’occasion de tel ou tel accrochage, dans un championnat qui comporte dix huit grands prix.

Rien ne lui été épargné, aucun cadeau, mais l’homme est resté bien dans sa tête, décidé à démontrer à ses adversaires « ennemis » qui vivra verra en ce chaud soleil brésilien du 2 Novembre prochain…si...

Quent à
Barack Obama dont je suis le combat politique depuis plus de deux ans aux Etats-Unis, je n’ai rien de nouveau qui ne soit connu de celles et ceux qui voient plus loin que leur fourchette, à savoir des primaires ultra difficiles, d’où notre favori est sorti vainqueur.

Suivie d’une campagne présidentielle à haut risque, à l’occasion de laquelle, ultime argument dérisoire, ses concurrents ont voulu l’enfermer dans la problématique raciale y compris certains médias en Europe ,il s’en est admirablement sorti..

Mais peu importe le résultat, car aux termes de ce long parcours vous aurez déjà gagné,
Lewis et Obama associés dans cet étrange rendez vous, vous méritez bien pour l’Histoire le qualificatif de Nègre  dommage que ma grand mère ne soit présente pour assister à ce double triomphe annoncé…Bon vent..

Léonce Lebrun

 Le blog de Léonce Lebrun  

Au pays du "vivre ensemble" et d’absence de race on supporte difficilement la présence ou la supériorité d’un Nègre en pôle position.  C'est ainsi que  Barack Obama fut l’objet de tous les quolibets des médias français durant sa présidence aux USA  de 2008 à  2017 et voilà q'à l'occasion du Grand Prix de formule 1 (sport automobile) du Mexique, le dimanche 29/10)

Lewis Hamilton Britannique, ayant été déclaré champion du Monde pour la 4è fois de sa carrière, on eût doit à un  déchaînement de haine à caractère racial, sur les forums de la presse sportive de ce côté de l’Atlantque...

En vérité , Barck Obama et Lewis Hamiton, même combat pour le prestige de la Race NEGRE

Additional information