Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Vous avez dit le G 20

 

Un salut particulier aux nombreux internautes qui découvrent AFCAM, ils ne seront pas déçus du voyage, car votre serviteur n’a pas acquis  pour réputation de verser dans la lâcheté, l’hypocrisie, et la malhonnêteté intellectuelle, des  qualités  bien connues dans le monde politique, vous serez vite fixés avec le sujet qui suit… 

En effet, vous recevez ce jour, le point de vue d’AFCAM qui remplace le message de son forum, désormais suspendu.

 Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semaines à Pittsburgh, Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20 .

 Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ONU mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète, sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris, France dans les années 1976, était composé de six nations.

 Dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’Alliance Atlantique, OTAN sauf le Japon et la France, une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

Donc de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des  grands  entre la poire et le fromage, étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance.

 Mais le Continent n'a pas avancé d’un iota sur tous les plans…

Et depuis Septembre de cette année, la  crise aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autres sur la régulation du marché monétaire, et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée  d’hommes de la rue...

Cependant  la grande nouveauté de Pittsburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file, dont certains ces va en guerre ces Max la menace  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers en cours, une certaine vision de l’avenir de notre Planète, que le jury d’Oslo , Norvège a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique, il est intéressant de remonter l’Histoire…

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la  dissuasionc'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé militairement…

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel, disposant de son stock...

 Sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguée sur le Japon en Août 1945, détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière.

 Mais alors, de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays, de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés...

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques, laisse désormais aux autres Max la menace  le soin des gesticulations puériles et stériles...

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy